la documentation de summilux.net

Sommaire > Série M > Leica M numériques > Leica M numériques anciens > Leica M8

Leica M8

(2006-2009) Le premier Leica M numérique

vendredi 1er juillet 2016, par coignet

crédit : Pascal Meheut [1]

Le Leica M8 marque l’entrée de la série Leica M dans l’ère numérique.

Les choix esthétiques qui ont présidé à la définition de cet appareil restent ceux qui sont encore en cours avec les modèles actuels : il reprend une présentation générale de même type que celle d’un Leica MP ou Leica M7, les deux modèles argentiques commercialisés au moment de sa sortie, les cotes principales du boîtiers restant à peu près identiques, en dehors de l’épaisseur qui doit être augmentée pour faire place au capteur et à l’écran arrière des commandes et de prévisualisation. Bien sûr, le levier d’armement a disparu.

crédit : Pascal Meheut [1]

Le capteur

Techniquement, il est basé sur un capteur DTC Kodak de 10,3 Mpix, d’une dimension de 18x27 mm, produisant une image recadrée par un coefficient de 1,33. Cette limitation est principalement due à la difficulté d’obtenir une bonne définition de l’image sur un capteur avec des rayons lumineux éloignés du centre optique, en raison de l’angle faible par rapport à sa surface. Au-delà d’un certain éloignement du centre de la surface de projection, apparaissent des problèmes de diffraction et des dérives colorées. Ce problème est résolu en partie en utilisant des micro-lentilles sur chaque photo-site, mais, d’après Leica Camera, cela n’a pas été encore techniquement possible de manière satisfaisante pour un capteur de plus grande dimension au moment de la décision d’étudier le M8. Le M9 suivant sera au format 24x36.

Données EXIF

Pour renseigner les données EXIF, la baïonnette reçoit un système de codage 6 bits qui renseigne le système interne l’appareil sur les données de focale et le profil de l’objectif (vignettage par exemple), comme cela avait déjà été fait (de manière plus complète) avec la ROM de la gamme Leica R depuis le Leica R8.

Filtre infra-rouge

Pour ce premier appareil Leica M numérique, Leica a souhaité disposer un filtre le plus fin possible sur son capteur, et il a été nécessaire, pour cette raison, d’utiliser des filtres anti IR (infra-rouge) sur les objectifs.

Caractéristiques techniques principales

  1. Télémètre clair à cadres lumineux (base de 47,1 mm)
  2. Viseur x 0,68 réglé à - 0,5 dioptrie
  3. Cadres 24/35 - 28/90 - 50/75
  4. Correction automatique de la parallaxe (horizontale et verticale)
  5. Affichage par DEL rouge de la vitesse en auto / dépassement +/- expo / correction d’expo +/- / avertissement carte SD bientôt pleine / mémorisation
  6. Indication de bonne exposition par balance de l’exposition avec 2 diodes triangulaires et 1 diode ronde
  7. Mesure sélective de l’exposition TTL par réflexion sur la partie centrale d’une lamelle d’obturateur peinte. IL 0 à IL 20
  8. Cellule silicium avec optique convergente de focalisation
  9. Obturateur à rideau vertical à lamelles par commande numérique
  10. Motorisation de l’armement silencieux par roue de friction caoutchoutée et came de répartition de tension
  11. Vitesse auto de 32 s à 1/8000 s. 4 s au 1/8000 s en manuel par demi-vitesse
  12. Prise de vue S (seule) ou C (continue) de 2 image/s sur 10 images
  13. Retardateur 2 ou 10 s
  14. Déclencheur à 3 paliers : activation du circuit / mémorisation en auto / déclenchement
  15. M-TTL flash avec pré-éclair avec sabot SCA 3502 M4 ou flash Leica SF24 D
  16. Synchro pause B à 1/250 s
  17. Synchro 1er ou 2 ème rideau
  18. Correction flash +/- 3 diaph. par 1/3
  19. Capteur DTC Kodak spécial optique M 10,1 millions de pixels
  20. Dimension 18 x 27 mm. Facteur de focale x 1,33
  21. Capteur à micro lentilles et sans filtre de réduction d’effet moiré
  22. Sensibilité native 160 ISO, réglage jusqu’à 2500 ISO
  23. Format d’enregistrement DNG / JPEG 2 niveaux
  24. Fichier DNG : résolution couleur 16 bits (enregistrement 8 bits, codage non linéaire, cf. le forum) ; 10,2 Mo
  25. Logiciel fourni : Capture One LE
  26. Carte SD jusqu’à 4 Go
  27. Balance des blancs auto / manuelle. De 2000 à 13100°K
  28. Espace couleur RGB / sRGB / ECI RGB
  29. Ecran de contrôle 6,3 cm / 230 000 pixels
  30. 5 niveaux de luminosité
  31. Histogramme de contrôle en fonction du grossissement de l’image analysée
  32. Accumulateur placé sous la semelle, 3,7 V / 1900 mAh
  33. Prise mini-USB, standard USB 2.0
  34. Pilotable par ordinateur avec le logiciel Leica Digital Capture fourni
  35. Accus pour 550 images (norme CIPA)
  36. Dimensions : 138,6 mm x 80,2 mm x 36,9 mm
  37. Poids : 545 g

Cet appareil a connu une évolution présentée en 2008, le Leica M8.2.
Voir la aussi la prise en main de cet appareil écrite en novembre 2006

Les photographies illustrant cette page sont de Pascal Meheut et ont été prises avec un R9 équipé d’un Digital-Modul-R et d’un Apo-Summicron-R 90 mm f/2 Asph.. Reproduction interdite.


Voir en ligne : Chercher des images faites au M8


[1Les photographies illustrant cette page sont de Pascal Meheut et ont été prises avec un R9 équipé d’un Digital-Modul-R et d’un Apo-Summicron-R 90 mm f/2 Asph. Reproduction interdite.