Avatar de l’utilisateur
2 pages
1, 2
Page 1
Il y en a pour tous les goûts aux Rencontres d'Arles. Du photoreportage à l'esthétisme le plus abouti, du photomontage au noir et blanc épuré, l'amateur et le professionnel trouveront, l'un comme l'autre, les images qui les émeuvent ou les intéressent. J'y ai passé un jour et demi, après avoir pris la précaution d'aller voir sur le site des Rencontres les expositions qui valaient, à mes yeux, d'être visitées. Les expositions mentionnées et illustrées ici relèvent donc de mon choix personnel !!
Le billet "pass" valable pour toute la durée des Rencontres (35 euros; une seule visite par exposition, néanmoins) offre une souplesse suffisante pour se permettre des détours. Au moment où j'y étais se tenaient aussi les festivals "Les Suds" et "Convivència", qui permettaient de faire une pause, et les lieux de détente et d'ombre (il faisait très chaud) ne manquent pas. En plus, la ville est belle, avec ses petites ruelles étroites aux fenêtres desquelles le linge est étendu. Je ne posterai pas ici de photos de la ville, que chacun intéressé par les Rencontres pourra découvrir à sa guise.
______________
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
Affiche
Ce n'est pas l'affiche "officielle", celle du chien à la tête renversée (où sont-ils allés chercher ça ?), mais je l'ai trouvée plus sympathique...
A tout seigneur, tout honneur
Robert Frank et Raymond Depardon sont les photographes les plus connus exposés aux Rencontres cette année.
Leurs images sont accrochées à l'espace Van Gogh, ancien hôpital psychiatrique où Van Gogh passa quelque temps.
L'espace Van Gogh
Le lieu est très beau, avec ses arches ocres et son patio orné de fleurs.
Robert Frank
En admiration devant deux photos de Robert Frank..... L'un des sommets de la photographie.
Et un grand poète. Vaut d'y passer un bon moment.
Raymond Depardon
La salle d'exposition de Depardon
Raymond Depardon
Encore Depardon....
... et son Leica
.... et où l'on voit quel appareil il a utilisé lors de son reportage aux Etats Unis.
Leica ici aussi (et Myop)
Sans commentaire....
Gregor Sailer
Une exposition à ne pas manquer au cloître Saint Trophime. On en sort un peu sonné tant c'est hallucinant.
Toujours Gregor Sailer
Des façades nues et des immeubles vides et froids, rien que de l'artifice, mais ces images dégagent une impression indescriptible.
Todd Hido
J'étais allé au Palais de Luppé pour voir les photos des bords du ruisseau des Aygalades (je suis marseillais de naissance !!)
prises par Vivien Ayroles, mais au final j'ai été subjugué par la maîtrise de la lumière et la beauté flamande
des portraits et images prises par Todd Hido, qui est cependant plus connu pour ses images de banlieues américaines.
Jane Evelyn Atwwod
Jane Evelyn Atwwod a photographié à Pigalle les prostituées et transgenres qui y séjournaient dans les années 70.
Remarquable d'humanité et de désespoir. Ses images sont exposées dans l'espace Croisière.
L'espace Croisière - 1
L'espace Croisière est presque à l'opposé de la médiathèque Van Gogh et du cloître Saint Trophime:
de vieilles maisons, voire des taudis, ont été utilisés, sans presque être remis en état, pour y exposer des images....
L'espace Croisière - 2
... mais on peut aussi avoir libre accès à des livres mis à la disposition du public, qui les lit à l'ombre de quelques arbres.
L'espace Croisière - 3
C'était un ancien atelier de réparations automobiles, récupéré pour l'occasion. La maison d'édition Actes Sud y tient une librairie. Une buvette propose des boissons alcoolisées (spécialité pina colada) ou non. Très convivial et sympathique.
La tour Luma à l'été 2016.....
Le Parc des Ateliers est un grand espace qui rassemblait des hangars destinés à la réparation
des locomotives et wagons du temps du PLM (Paris Lyon Marseille).
Il est inutilisé depuis de nombreuses années, et un contrat a été signé entre la ville d'Arles
et la Fondation Luma (gérée par Maja Hoffmann, riche héritière des laboratoires Hoffmann Laroche
et mécène du lieu) pour en faire un lieu d'art. Outre les ateliers, une tour conçue par l'architecte
Frank Gehry est érigée pour devenir un centre de ressources artistiques.
.... et à l'été 2018
La tour Luma avance au rythme prévu (elle devrait ouvrir à l'été 2019), qui semble lent au vu des deux images comparées.
Et le parc des Ateliers, qui avait accueuilli en 2016 un grand nombre d'expositions des Rencontres, n'en accueuille plus qu'une en 2018 : celle d'Ann Ray.
Ann Ray
Lee McQueen a été directeur artistique de Givenchy pendant de nombreuses années,
et a laissé Ann Ray photographier son travail et ses oeuvres pendant 13 ans.
Les photos sont remarquables sur le plan esthétique, et traduisent bien l'imagination délirante de ce couturier visionnaire.