Avatar de l’utilisateur
2 pages
1, 2
Ce contraste saisissant entre la horde de touristes qui se pressent sur la Place Saint-Marc et ses abords, ou sur le pont du Rialto, et cette Venise où des gens parlent l'italien (oui, l'italien !!), m'a conduit à me poser beaucoup de questions sur ces villes envahies par les touristes : 50000 personnes vivent encore à Venise, chiffre en constante décroissance, à comparer aux 80000 touristes qui y entrent et sortent tous les jours.
Mais Venise est toujours aussi belle, surtout le soir, où la lumière dorée du soleil couchant la transforme. Elle n'a pas encore perdu son charme, son envoutement, même....
J'y retournerai avec beaucoup de plaisir, pour en découvrir une autre facette, peut-être ?

Toutes les photos ont été prises au Leica M-P (type 240), avec deux optiques : Summicron 35 mm ASPH, et Summilux 50 mm ASPH. Le logiciel utilisé est Capture One.
______________
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
 
..... la vieille Venise, où l'on sent la vie....
 
 
 
 
 
Il y a aussi des gens qui y travaillent. Ici, un atelier de réparation de bateaux et gondoles.
 
J'ai beaucoup aimé les interphones.....
 
.... les vieux panneaux......
 
..... les indications sommaires.....
 
.... les sculptures qui ornent les coins de maisons.
 
Les toitures sont superbes.
 
Et Venise le soir est un enchantement.
 
Ce n'est pas encore l'heure bleue, mais cette douceur rose n'a rien a lui envier.
 
 
 
Le retour vers l'aéroport, à la tombée du soir, nous fera regretter de quitter cette ville si attachante.
 
Et le chenal qui conduit de l'aéroport à la ville, au début de la lagune, s'ouvre comme un rêve.....