Leica M : Le top ou totalement dépassé....?

michaelknight00
Régulier
Messages : 104
Depuis le 30 nov 2015
Haute-Savoie
Clic a écrit :
Richard a écrit :
Clic a écrit :
Le top en argentique pour la photo de rue, en hyperfocale il suffit de lever l'appareil et de déclencher.


pour moi la pire des solutions pour "noyer" son sujet dans le fond... :wink:

l'idéal étant de se servir de la zone de profondeur de champ et de s'entraîner à déclencher dans les limites déterminées par le diaph sélectionné.


Tout dépend du sujet chaque cas est différent.

En zone focusing aussi, tres tres utile et marche aussi tres bien a ouvertures moyennes
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5154
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Hello

le mot "hyperfocale" implique une netteté jusqu'à l'infini.

Avoir un sujet net sur un fond net, surtout en NB relève + du camouflage qu'autre chose.
Après, il y a l'illusion de la profondeur de champ... Effectivement, pour un diaph donné on a une zone estimée nette où le sujet sera raisonnablement net... mais:
1) il ne faut pas qu'il y ait autre chose de + net dans le champ qui risque de distraire le spectateur
2) il faut vérifier que les gravures de profondeur de champ sont juste par rapport à votre critère de netteté et à votre chaine graphique.
3) la profondeur de champ varie avec le grandissement final de l'image, donc la zone de profondeur de champ n'est pas la même sur un tirage 10x15 ou un 50x75

Personnellement, je fais la MAP sur le sujet, c'est + simple.

J.Ph.
DRUON
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1175
Depuis le 27 nov 2015
PARIS- SUD YVELINES.
amansjeanphilippe a écrit :
Hello

le mot "hyperfocale" implique une netteté jusqu'à l'infini.

Avoir un sujet net sur un fond net, surtout en NB relève + du camouflage qu'autre chose.
Après, il y a l'illusion de la profondeur de champ... Effectivement, pour un diaph donné on a une zone estimée nette où le sujet sera raisonnablement net... mais:
1) il ne faut pas qu'il y ait autre chose de + net dans le champ qui risque de distraire le spectateur
2) il faut vérifier que les gravures de profondeur de champ sont juste par rapport à votre critère de netteté et à votre chaine graphique.
3) la profondeur de champ varie avec le grandissement final de l'image, donc la zone de profondeur de champ n'est pas la même sur un tirage 10x15 ou un 50x75

Personnellement, je fais la MAP sur le sujet, c'est + simple.

J.Ph.

Si se met à croire à concept de netteté , on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs !
Et puis d'abord, les chiffres , c'est pas une science exacte. les mètres non plus!
Le flou, c'est la vie.

Un exemple de netteté relative....

toujours Doisneau..

"+1" de la part de : penher
Del-Uks
Avatar de l’utilisateur
Messages : 72
Depuis le 17 mars 2018
Republic of GVA
DRUON a écrit :
Si se met à croire à concept de netteté , on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs !
Et puis d'abord, les chiffres , c'est pas une science exacte. les mètres non plus!
Le flou, c'est la vie.

Un exemple de netteté relative....

toujours Doisneau..




À priori... je ne vois pas de nette différence entre ces deux photos. ;-p
DRUON
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1175
Depuis le 27 nov 2015
PARIS- SUD YVELINES.
Del-Uks a écrit :
DRUON a écrit :
Si se met à croire à concept de netteté , on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs !
Et puis d'abord, les chiffres , c'est pas une science exacte. les mètres non plus!
Le flou, c'est la vie.

Un exemple de netteté relative....

toujours Doisneau..




À priori... je ne vois pas de nette différence entre ces deux photos. ;-p


Y'en a pas, j'ai mis 2 fois la même par erreur.Pardon.
Celà étant, elle est floue, et malgré les 2 mannequins payés pour une commande , elle est percutante.
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5154
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Timsit a dit in PAPARAZZI
Elle est floue, elle est bonne
PASQUIER
Habitué
Messages : 780
Depuis le 23 oct 2009
BOURGES
si ça vous tente : http://www.bainsdouches-lignieres.fr/20 ... e-crayons/
expo de Doisneau, exclusivement des portraits de chanteurs, actuellement et jusqu'à mi juillet dans le beau bocage berrichon.
Mais pour rester sur le fil, avec le numérique, l'exigence technique a augmenté, et en corollaire, le charme de la spontanéité a régressé... au profit du smartphone.
Pour bien maitriser un M, je recommande de faire ses armes avec un vissant, et ensuite, tout deviendra simplissime !!! :manif:
"+1" de la part de : DRUON
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5154
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
le vissant n'est pas compliqué du tout, bien au contraire
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7321
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
amansjeanphilippe a écrit :
le vissant n'est pas compliqué du tout, bien au contraire


:cool:
Je suis d'accord sauf sur un point "d'honneur" :mad: le chargement en film qui demande une certaine pratique (...une pratique certaine :!: ):
- sans ou avec ABLON :?:
- en découpant suivant le shéma indiqué sur la base (j'ai compris pourquoi cette instruction se trouve à l'intérieur, :content: pour ne pas effrayer les novices :!: )
- en choisissant la "version à la carte" de métro, tram ou de crédit suivant ses aspirations ou ce que l'on a sous le coude
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5154
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Hello
en fait, c'est juste une question d'entrainement...
Les premiers chargement sont stressants par peur d'échouer, mais au bout d'une dizaine de chargement, c'est simple comme bonjour.
Un peu comme le changement d'un prisme de nikon F/F2...
Dans le cas du vissant, je pense que le point crucial est la qualité du ressort de la bobine réceptrice.
Si le ressort est trop lâche, le film se décroche alors facilement. En attendant de trouver une bobine en bon état, il suffit de glisser une languette de carton de pellicule face glacée contre l'axe. On glisse de film entre l'axe et la face glacée du carton, la face rugueuse assurant assez de grip sur le ressort pour ne pas se détacher au rebobinage et se perdre dans le mécanisme...
Après, découpe de languette à l'ABLON pour les puristes, démontage de l'objectif et pose T pour les radins ou carte de visite pour les pragmatiques, c'est affaire d'ergonomie personnelle...
Le chargement d'un vissant, c'est peanuts face au chargement d'un dos SINAR vario/zoom, avec l'entrainement, j'arrive à le faire en marchant et discutant
J.Ph.
JFK
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3147
Depuis le 29 jan 2006
Rennes
L'ABLON, seulement l'ABLON dis-je...
Et pour une fois qu'un code Leitz à 5 lettres a à peu près un sens en VO (Schablone / gabarit), pourquoi s'en priver ?

JFK
80% Leica 20% Nikon 10% Blad 10% Pentax...
qwertyuiop
Messages : 71
Depuis le 14 avr 2017
Paris 18eme
Piga a écrit :
Je n'aurais pas pu faire cette photo (le claveciniste Robert Kohnen présentant son clavecin français de 1650 tout récemment restauré) avec un reflex (trop bruyant) ni avec un numérique (trop voyant).
qu'est ce qu'on peut lire comme conneries de ce genre !
Dali
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 127
Depuis le 12 mai 2010
Philadelphie
a.noctilux a écrit :
amansjeanphilippe a écrit :
le vissant n'est pas compliqué du tout, bien au contraire


:cool:
Je suis d'accord sauf sur un point "d'honneur" :mad: le chargement en film qui demande une certaine pratique (...une pratique certaine :!: ):
- sans ou avec ABLON :?:
- en découpant suivant le shéma indiqué sur la base (j'ai compris pourquoi cette instruction se trouve à l'intérieur, :content: pour ne pas effrayer les novices :!: )
- en choisissant la "version à la carte" de métro, tram ou de crédit suivant ses aspirations ou ce que l'on a sous le coude


En suivant la procedure Leica, il n'y a aucun probleme. Ca demande juste 10 secondes d'attention.
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7321
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Dali a écrit :
a.noctilux a écrit :
amansjeanphilippe a écrit :
le vissant n'est pas compliqué du tout, bien au contraire


:cool:
Je suis d'accord sauf sur un point "d'honneur" :mad: le chargement en film qui demande une certaine pratique (...une pratique certaine :!: ):
- sans ou avec ABLON :?:
- en découpant suivant le shéma indiqué sur la base (j'ai compris pourquoi cette instruction se trouve à l'intérieur, :content: pour ne pas effrayer les novices :!: )
- en choisissant la "version à la carte" de métro, tram ou de crédit suivant ses aspirations ou ce que l'on a sous le coude


En suivant la procedure Leica, il n'y a aucun probleme. Ca demande juste 10 secondes d'attention.


Quelle procédure :?:
En découpant sur 10 cm (pas plus ...) l'amorce d'un film moderne ?
En 10s il faut être très rapide :lol:

En tout cas chacun a sa méthode pour charger un vissant, ceci ne se discute même pas (ou sans intérêt pour ceux qui réussissent avec leur méthode)
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5154
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Le chargement d'un vissant
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Google [Bot] et 7 invités