De la HP5, pourquoi pas ?

Piga
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3777
Depuis le 13 nov 2005
Strasbourg et Essonne
Belle image Stéphane, merci !

La nouvelle APX 400 souffre-t-elle du même défaut que l'ancienne (à mon goût), à savoir un support trop gris ? Cela me gênait beaucoup à l'agrandissement et je n'ai pas poursuivi l'expérience;

Avec un peu de chance, si la nouvelle APX 400 est fabriquée à Mortsel en Belgique, comme le sont les pellicules diffusées sous la marque Rollei, elle pourrait avoir un support aussi transparent sue la Rollei Retro 400, et ce serait une bonne nouvelle.
"La netteté est un concept bourgeois" HCB
"There is nothing worse than a sharp image of a fuzzy concept" Ansel Adams
"+1" de la part de : amansjeanphilippe
stephane_marco
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 8339
Depuis le 14 juil 2010
Bourgogne
Voici pour te répondre , une photo faite avec mon portable du négatif avec les scannes de la photo 20 et 22.










:iobj: 5 cm Summicron 1954 :labo: D76


J'ai tiré sous l'agrandisseur des photos faites avec l'APX 100, je dois dire que je suis très satisfait du support et du résultat. Je rappelle qu'il coûte 4,30€ l'unité pour la 100 et 4,70€ pour la 400.
Mon fournisseur est un summiluxien très sympa.
Voici les deux APX sur son site.
Du film, une optique ancienne, une galerie: Summar code SUMUS.
flickr
stephane-marco.com
Babar de Saint Cyr
Avatar de l’utilisateur
Messages : 60
Depuis le 24 mars 2018
Parc du Chateau de Versailles
J'ai toujours connu le support grisé de l'APX. Curieux d'essayer les nouveaux lots.

"Si nous utilisions la violence, nous n'aurions plus rien à défendre."
(Dalaï Lama)
Piga
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3777
Depuis le 13 nov 2005
Strasbourg et Essonne
En effet ! Moins grisouilles que les anciennes, support comparable à celui de la Pan 400 ou de la HP5 (sortent-elles toutes de la même usine ?). Ça vaut le coup d'essayer.

Sympas, ces dernières photos, surtout la seconde : sérénité, équilibre.
"La netteté est un concept bourgeois" HCB
"There is nothing worse than a sharp image of a fuzzy concept" Ansel Adams
Pronier
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 396
Depuis le 4 oct 2009
Morbihan
Bonjour
A propos du film HP5
Henri Gaud sur le site accueil galerie photo a fait une série d'expérimentations sur le HP5 qui démontre la souplesse étonnante de ce film:
Son article est intéressant aussi en dehors du domaine de la trichromie qui est l'objet du blog favori de H.G.
http://trichromie.free.fr/trichromie/in ... lternatifs
longue vie au Leica
flemi
    PAN 400
Messages : 3
Depuis le 7 août 2018
Boulogne-Billancourt
Bonjour

A propos de la Pan 400, si vous l'avez poussé de 2 voir 3 diaphs, avez-vous été satisfait du résultat ?

Jusqu'à présent j'utilise la HP5 que je pousse régulièrement de 3 diaphs (voir 4) sans pb (je ne développe pas moi même).
Mais je crains de perdre cette polyvalence avec la Pan 400.

Merci pour vos retours.
Pronier
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 396
Depuis le 4 oct 2009
Morbihan
Bonsoir
Je n'ai pas utilisé la P400 et ne peu donc donner aucun avis à ce sujet mais je lis que vous ne "développez pas vous même"

Je pense que c'est se priver d'un grande partie de la réalisation de la photo en N&B.
C'est une activité qui ne demande qu'un investissement minimum et une initiation simple et rapide.
Je ne dis pas que c'est un "jeu d'enfant" mais ce n'en est pas loin
J'ai toujours développé mes films après avoir vu il y a bien longtemps mon père développer du film ortho à la lumière rouge.
Avec les cuves plein jour à trois sous qu'on trouve partout, trois bouteilles, un thermomètre et une montre on a tout pour maitriser cette opération, pour la maitriser très finement.
La littérature est abondante sur le sujet et on trouve aussi sur le web des démonstrations (pas toutes) qui sont utiles.
Sinon rien de ne vaut d'être initié par un ami photographe qui pratique ce sport sans fatigue.
Franchement donner ses films N&B à développer (mis à part le film Iford XP2 traité dans le process couleurc C41) 'est abandonner la photo qu'on a prise avec une idée de la future image en tête (la fameuse prévisualisation).
Et puis c'est rapide, environ 20 minutes en écoutant la radio...pas n'importe laquelle s'entend il y en a des nuisibles au développement !
Pour mettre le film dans les spires (ce qui demande un petit apprentissage en plein lumière) un manchon noir évite la pièce obscure
cordialement
longue vie au Leica
"+1" de la part de : arnaudL, Louphy, Piga
flemi
Messages : 3
Depuis le 7 août 2018
Boulogne-Billancourt
Merci pour votre réponse.

Au début des 2000's, j'ai été membre d'un photo club où j'ai pu faire l'expérience du développement maison et du tirage sous l'agrandisseur (juste une fois, le numérique avait déjà conquis la plupart des membres). Et effectivement c'était magique ! Enfin surtout le tirage...
Mais pour obtenir un résultat de qualité, cela demande à mon avis beaucoup de temps, et je ne suis pas prêt à faire cet apprentissage. Alors je m'en remets à un labo dont c'est le métier sur Paris.
Alexeï
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 185
Depuis le 16 mars 2017
Bordeaux
J'entend votre point sur la Tri-X Stéphane. Cependant j'apprécie la flexibilité ce qui n'est pas (ou plus) le cas pour les films noir et blanc Kodak.

J'ai fait un rouleau de 400APX l'année dernière que je l'ai cuisiné dans l'HC-110 même à 800ISO j'avais de belles gamme de gris.

Précédente

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : PeterR et 3 invités