quel est le problème ?

rudobra
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 884
Depuis le 30 août 2016
Lyon


deux pellicules de suite comme ça (la première un peu moins que ça a pu être partiellement numérisée...).
Kodak Tmax 100, révélateur ilfosol 3 en 1+9, temps de développement respecté à la lettre. j'ai switché d'objectif en extérieur pendant la pellicule, c'est la seule raison que je vois. à moins qu'il y ai un soucis au niveau du révélateur, celui ci étant particulièrement foncé au moment de le jeté de la cuve.

bref, les boules...
Piga
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3673
Depuis le 13 nov 2005
Strasbourg et Essonne
Bonsoir,

Ce n'est certainement pas un problème de sous-exposition car les indications dans les marges du film (émulsion, n° des vues) sont aussi pâles que les photos. Donc problème de développement. Sans doute révélateur épuisé ?

Pas rattrapable à l'agrandisseur, en effet, dommage.
"La netteté est un concept bourgeois" HCB
rudobra
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 884
Depuis le 30 août 2016
Lyon
Dingue, je l'ai pourtant utilisé une semaine plus tôt sans problème...c'est la fin de la bouteille, elle doit bien avoir 3 mois.
JOEL
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2550
Depuis le 14 déc 2013
meurthe et moselle
un test du revelateur avec une amorce de film parait judicieux parfois
le bout de film doit noircir ,sinon poubelle
lorsqu'on utilise pas de revelateur pendant longtemps l’idée de fractionner en petite bouteille brune remplie a ras bord permet une meilleur conservation de celui ci
j ai pour me séparer du jugement des autres,toute la distance qui me sépare de moi .Antonin.Artaud
igemo
Spécialiste
Messages : 1079
Depuis le 18 oct 2005
Paris
Piga a écrit :

Sans doute révélateur épuisé ?



Hertbert me corrigera certainement :mrgreen: mais les produits de la famille "Ilfosol" (Ilfosol-s ou Ilfosol-3) se conservent assez mal une fois ouverts. Si en plus le révélo était marron là je crois qu'on est face à ce que les experts de l'école d'Arles appellent "oxidem revelatum, merdum resultarem".
En plus les Ilfosol sont pour partie formulés à base de vitamine C un composé très sensible à l'oxydation...

Un complément d'info ici :
viewtopic.php?t=36268
"Les photographes juifs, c’est la rue, la vie urbaine et la photographie goy, c’est le paysage. Ansel Adams c’est le typique photographe goy" - William Klein
JFK
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3209
Depuis le 29 jan 2006
Rennes
rudobra a écrit :
Dingue, je l'ai pourtant utilisé une semaine plus tôt sans problème...c'est la fin de la bouteille, elle doit bien avoir 3 mois.


Trois mois est bien assez pour flinguer un révélateur dans une bouteille non remplie...
J’ai eu le même problème quand je suis passé d’un labo associatif où le révélateur était changé régulièrement à mon labo perso, avec mise en bouteille « accordéon » et utilisation une fois tous les 2-3 mois...

JFK :wink:
80% Leica 20% Nikon 10% Blad 10% Pentax...
rudobra
    Re: quel est le problème ?
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 884
Depuis le 30 août 2016
Lyon
...bon, ben j'ai trouvé le coupable alors. ce qui est "marrant" c'est qu'en l'espace d'une semaine je suis passé d'un résultat normal à un "merdum resultarem". Et un résultat suspect entre les deux.

j'ai une bouteille de Paranol S ( le rodinal de chez Tetenal), elle doit presque avoir un an, il en reste encore un bon fond. je l'utilisais pour du stand development (dilution 1+100), des solides se sont formés depuis quelques temps, du coup je ne l’utilise plus. J'imagine qu'il vaut mieux le jeter ?
jiber
Messages : 41
Depuis le 3 avr 2010
france,LR
"la mort subite du révélateur" est connue avec le kodak Xtol (à base de vitamine C), d'autant plus subite que l'absence de révélation peut s'appliquer à un type de pellicule et pas à un autre (TriX versus Tmax100). C'est au moins l'expérience que j'en ai eue.
golfeur27
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 536
Depuis le 20 sep 2016
Eure
j'ai abandonné l'argentique depuis des lustres, mais je me souviens de la parano sur la conservation du révélateur (bouteille accordéon en effet pour l'imiter la réaction à l'air); à moins d'en faire très fréquemment, il vaut mieux refaire un mélange "frais" (j'utilisais les produits en poudre qui se conservaient très bien). dommage en effet de gâcher un rouleau.
Leica M240 - optiques M et R
Mon Flickr
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5477
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Hello
j'utilise du "Protectan" de Tetenal, c'est un spray de gaz lourd (propane?) à pshiter dans les flacons après usage. Aucun problème d'oxydation sur des mois d'ouverture de concentré ou de solution près à l'emplois, révélateur ou fixateur.
J.Ph.
Piga
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3673
Depuis le 13 nov 2005
Strasbourg et Essonne
Mouais... Vaut mieux ne pas fumer quand on ouvre les flacons...

Pour ma part j'utilise parfois du monoxyde de di-hydrogène pour remplir les flacons jusqu'au bord. Mais, comme chacun sait, ce liquide est très toxique, surtout à l'ingestion, et peut avoir des conséquences difficilement maîtrisables sur les durées de développement. Alors j'essaie de planifier mon activité de labo (donc parfois également de prise de vue) en fonction de la gestion du stock de chimie. Quitte à rester très, très longtemps dans le labo. Mais j'y ai de la bonne musique, notamment presque l'intégrale des Cantates par le Bach Collegium Japan, une merveille !
"La netteté est un concept bourgeois" HCB
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5477
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
mouais, quand tu vois ce que fait le monoxyde de di-hydrogène sur l'anisol, je préfère éviter...
"+1" de la part de : Piga
Dali
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 153
Depuis le 12 mai 2010
Philadelphie
golfeur27 a écrit :
j'ai abandonné l'argentique depuis des lustres, mais je me souviens de la parano sur la conservation du révélateur (bouteille accordéon en effet pour l'imiter la réaction à l'air); à moins d'en faire très fréquemment, il vaut mieux refaire un mélange "frais" (j'utilisais les produits en poudre qui se conservaient très bien). dommage en effet de gâcher un rouleau.


Les bouteilles accordeon sont a eviter car elles sont poreuses a l'oxygene.

Je stocke mon D76 dans des bouteilles plastiques d'eau minerale (en PET il me semble). On en trouve de differents volumes ce qui permet d'adapter en fonction de ses besoins. Mis a l'abri de la lumiere, ca se conserve 6 mois en plus, largement le temps de consommer 1 litre de solution stock.

Pour le revelateur papier (Ethol LPD), c'est la meme chose et je le garde ainsi pendant 18 mois sans souci.
angelo
Régulier
Messages : 111
Depuis le 2 fév 2013
BOURGOIN
Pour les cristaux dans le Rodinal, pas de crainte à avoir, c'est normal . Le rodinal se conserve des années même lorsque la bouteille est entamée.
rudobra
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 884
Depuis le 30 août 2016
Lyon
angelo a écrit :
Pour les cristaux dans le Rodinal, pas de crainte à avoir, c'est normal . Le rodinal se conserve des années même lorsque la bouteille est entamée.


Bon à savoir parceque qu'avant d'en vider un flacon vu les dilutions faut être hyper-actif.
Suivante

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités