Craquer pour le SL

Marc14
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 230
Depuis le 6 nov 2008
92
TCHETCHOU a écrit :
Marc14,

On ne peut pas demander à Leica il y a ne serait ce que 5 / 7 ans, de proposer à l'époque un Leica R10 numérique "classique" face aux Nikon D700 et autres Canon 5D mark II...(dixit T. Overgaard...)


Stratégie retenue lors de la reprise: Sortir le LEICA S et toute sa gamme d'optiques sur qq années. Et justement se différencier de la concurrence japonaise en se lançant de les moyen-formats à "petit capteur." ( Dixit Andreas Kaufmann).

En parallèle, les allemands décidaient de développer du mirrorless full frame (merci Panasonic...), compatible R, S, M, etc...Alors certes, ça été long, et nombreux sont ceux qui ont fait comme toi Marc14 au sujet de leur arsenal en monture R. (et je fais parti de ceux qui en ont acheté à prix réduit grâce à cela, autant le reconnaître).

Ce ne sont pas des philanthropes, c'est clair...Ce sont des industriels, mais au moins nous avons DU CHOIX qd il s'agit tt simplement de nous servir de notre matériel.


On ne pouvait pas demander à Leica de privilégier les amateurs plutôt que les professionnels ?
Pourquoi donc ?
Ce sont les amateurs qui ont fait vivre Leica durant des décennies, bien plus que les pro, même si ce sont les pro qui ont fait rêver les amateurs (comme pour beaucoup de matériels et d'opérations de sponsoring).
Je ne partage donc pas ce choix et je trouve insupportable qu'il ait pu être fait ainsi.

Pour autant je suis revenu au M...
Le voyage est un retour vers l'essentiel.
Lucien
Régulier
Messages : 153
Depuis le 9 juil 2003
Belgique
TCHETCHOU a écrit :
Bjr Lucien,

Ton dernier message sur le SL et les optiques R est hyper intéressant. Et à titre perso, je comprends parfaitement ce regret d'un manque de personnalisation des optiques en fonction de leur focales, synonyme aussi d'une forme d'artisanat qui n’empêchait pas d'être précis et fiables. Qd je vois le prix d'un 28 90mm R en 2017, lié aussi à sa rareté, (ou pire le 35 - 70mm f/2.8 > 10 000euros...) on peut se dire que c'est tout sauf un "cul de bouteille", alors que le 24 90mm SL en parallèle est plus polyvalent, optiquement aussi bon malgré qq tests incohérents ET stabilisé.

Il est clair que Leica a pensé aux détenteurs de R en fabricant que le SL. Et le pari est relevé en tout objectivité. Tu as tt dit.

En revanche, je ne suis pas tt à fait d'accord sur l'analyse du 90-280mm...enfin disons que je ne comprends pas la critique concernant son ergonomie / prise en main / équilibre? Certes le collier de trépied n'est volontairement pas placé comme sur les R > 180mm. Mais c'est loin d'être rédhibitoire,...ou alors je ne sais pas m'en servir. :wink:

Plus sérieusement, je pense que cette optique a pour but d'être aussi et surtt utilisée à main levée, bien plus que ses ancêtres sur R. (105 - 280mm notamment). Le grip sur le SL me semble cepdt un must pour un usage efficace. Mais je le reconnais, G du mal à accepter les critiques sur ce cailloux qui est aussi bon / rapide / précis qu'un nikkor 200-400mm VRII. Je suis convaincu que sa valeur d'occasion dépassera celle du neuf qd ils cesseront de le fabriquer ds qq années...

Quand à la standardisation des futures optiques SL fixes, elle est à mon avis imposée par la chaîne de production qui n'a plus rien à voir avec celle de l'ère du R8/R9/DRM. Si elle est synonyme d'un contrôle qualité encore plus grand, nous nous y ferons.


Bonjour Tchetchou,

Au niveau qualité optique, les objectifs du SL sont probablement égaux et parfois supérieurs aux R ou M équivalents, grâce en bonne partie aux corrections logicielles imposées à la prise vue par le SL.

Je ne peux pas m'empêcher de penser que les opticiens qui ont dessiné les R 28-90 et 35-70/2,8 avaient plus de mérite que ceux qui ont dessiné le 24-90.

En argentique on ne pouvait pas compter sur un processeur intégré pour effectuer les corrections.

Ceci dit, c'est le résultat qui compte et comme on ne pourra jamais monter mécaniquement une optique SL sur un boîtier qui n'applique pas de correction, pas de problème.

Par ailleurs, je ne peux non plus m'empêcher de penser que certains chez Leica privilégient la forme épurée aux dépends du photographe.

Il faut reconnaître que l'esthétique carrée du SL et son revêtement le rendent bien plus fragile aux petits coups que ne l'étaient ces prédécesseurs ou que ne le sont ses concurrents Canon ou Nikon.

Pour la prise en main avec une sangle de poignée, le déclencheur du SL est placé trop haut. Les R8 et R9 avec Motor-Drive étaient bien plus ergonomiques avec leur déclencheur placé à l'avant de la poignée du boîtier et du moteur combinés. C'est le problème quand on finalise les accessoires longtemps après que les décisions aient été prises pour le boîtier.

Les pare-soleil actuels des SL sont à mes yeux tout simplement les pires de toute l'histoire de Leica. Oscar doit se retourner dans sa tombe.

Et en plus, ils ne rentrent pas ds la plupart des sacs photos.

Concernant le 90-280, que je finirai bien par acheter, celui-ci aurait pu facilement être équipé d'un pare-soleil intégré et la tige du collier de trépied devrait être plus courte et la plaque moins anguleuse. Elle n'est pas très agréable à tenir en main pour soutenir l'objectif et Leica insiste d'ailleurs sur le fait que l'on peut l'enlever pour le travail à main levée. Ceci dit, le fait qu'il soit stabilisé, très rapide et optiquement superlatif rend le 90-280 pratiquement incontournable.

Pour en revenir au fameux R 35-70/2,8, la profondeur de son pare-soleil s'ajustait tout seul à la longueur focale utilisée et la qualité optique superbe était obtenue au moyen d'une grande complexité interne. Cette complexité mécanique, entraînant des coûts de réglages individuels de chaque objectif avant qu'il ne soit possible de les livrer, a eu raison de lui.

Dommage, car ce zoom représente d'une certaine façon la philosophie Leica R de l'époque poussée à l'extrême. Tout pour la meilleure qualité optique et mécanique et la prise en main la plus parfaite. Parfois au détriment du poids, il faut le reconnaître.

La philosophie du SL me semble être : tout pour un résultat le meilleur possible mais ds le respect strict d'un certain design, même si c'est aux dépends du photographe par le poids, par l'encombrement, par l'usage unifié de tailles des objectifs et des filtres (les plus chers à utiliser), des angles vifs (boîtier, support de trépied inconfortable, y compris sur l'adaptateur R-SL), et des pare-soleil (ok je n'en perlerai plus).

:wink:

Il manque probablement chez Leica un designer de la trempe d'un Jonathan Ive pour arrondir les coins et alléger les objectifs.

:wink:

Ceci dit, longue vie au SL !!

Je dois reconnaître que même si j'adore l'ergonomie du R9, l'ergonomie du SL avec ses 4 boutons autour de l'écran repris du S et son joystick est au moins aussi efficace et moins fragile.

Et ce viseur !

Je ne serais pas étonné de retrouver ce viseur dans le prochain S.
TCHETCHOU
Messages : 54
Depuis le 25 oct 2010
PARIS
Marc14 a écrit :
TCHETCHOU a écrit :
Marc14,

On ne peut pas demander à Leica il y a ne serait ce que 5 / 7 ans, de proposer à l'époque un Leica R10 numérique "classique" face aux Nikon D700 et autres Canon 5D mark II...(dixit T. Overgaard...)


Stratégie retenue lors de la reprise: Sortir le LEICA S et toute sa gamme d'optiques sur qq années. Et justement se différencier de la concurrence japonaise en se lançant de les moyen-formats à "petit capteur." ( Dixit Andreas Kaufmann).

En parallèle, les allemands décidaient de développer du mirrorless full frame (merci Panasonic...), compatible R, S, M, etc...Alors certes, ça été long, et nombreux sont ceux qui ont fait comme toi Marc14 au sujet de leur arsenal en monture R. (et je fais parti de ceux qui en ont acheté à prix réduit grâce à cela, autant le reconnaître).

Ce ne sont pas des philanthropes, c'est clair...Ce sont des industriels, mais au moins nous avons DU CHOIX qd il s'agit tt simplement de nous servir de notre matériel.


On ne pouvait pas demander à Leica de privilégier les amateurs plutôt que les professionnels ?
Pourquoi donc ?
Ce sont les amateurs qui ont fait vivre Leica durant des décennies, bien plus que les pro, même si ce sont les pro qui ont fait rêver les amateurs (comme pour beaucoup de matériels et d'opérations de sponsoring).
Je ne partage donc pas ce choix et je trouve insupportable qu'il ait pu être fait ainsi.

Pour autant je suis revenu au M...



Marc14,


Je comprends ce questionnement, d'autant plus justifié que ce sont les ventes de M et de leurs optiques qui représentent une bonne part des bénéfices de Leica (hors compacts Pana rebadgés...), 60% dans mes souvenirs dans les citations des résultats comptables publiés par "Leicarumors" récemment.

Mais nous devons reconnaître que c'est la qualité "pro" de Leica qui peut nous faire accepter les tarifs "pro" de Leica!!! :smile:
La notion d'amateurisme est donc ici très relative... Mais nombreux sont ceux qui pensent comme toi...Leica est une entreprise qui a fixé ses priorités tout en jouant sur un marketing...ambigu. Mais on achète!
Lucien
    Re: Craquer pour le SL
Régulier
Messages : 153
Depuis le 9 juil 2003
Belgique
Il faut reconnaître que l'impression laissée par la dernière Photokina était décevante pour les amateurs.

La partie avant du stand (90%) était réservée aux professionnels, c'était clairement affiché.

La vitrine qui contenait les maquettes des 4 nouvelles optiques SL tournait le dos aux passants amateurs et n'était accessible que sur demande.

Au dos de ce beau stand, il y avait un comptoir qui permettait aux amateurs de tester tout le matériel, même si l'accent était surtout mis sur le SOFORT...

Très différent des Photokina précédentes lors desquelles la partie pros et revendeurs était plus ou moins cachée.
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 10877
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
Tout ce qui a été dit par les uns et les autres est partageable, voire partagé !
Les autres marques ne sont pas vierges de tout reproche et leurs comportements ne sont pas non plus exemplaires, même si ils ont un vrai service pro.

Ce boîtier reste très intéressant et les images qui en sortent sont excellentes : quoi d'autre ? ("what else" dans le texte)
tenmangu81
    Re: Craquer pour le SL
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1093
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Sur la dernière Photokina à laquelle je ne suis pas allé :grin: , l'analyse que je ferais à la lecture du post de Lucien est que Leica essaie de positionner le SL comme un boitier pro, alors qu'il semble à ce jour passablement ignoré des photographes professionnels. Ce qui est d'ailleurs regrettable, au vu de la qualité des images qu'il produit.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 10877
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
Un ami pro, fatigué de Canon, est assez intéressé mais je ne sais pas si il a sauté le pas...
Il est vrai que les "forces de vente" de Leica en France ne sont guère brillantes
et que les mauvaises langues disent que la France ne pèse pas grand chose face aux marchés US et chinois :cool:
Lucien
    Rep : Re: Craquer pour le SL
Régulier
Messages : 153
Depuis le 9 juil 2003
Belgique
tenmangu81 a écrit :
Sur la dernière Photokina à laquelle je ne suis pas allé :grin: , l'analyse que je ferais à la lecture du post de Lucien est que Leica essaie de positionner le SL comme un boitier pro, alors qu'il semble à ce jour passablement ignoré des photographes professionnels. Ce qui est d'ailleurs regrettable, au vu de la qualité des images qu'il produit.


Voic le communiqué de presse de l'époque:

https://fr.leica-camera.com/L%27entrepr ... ase-Leica-à-la-photokina-2016
tenmangu81
    Rep : Re: Craquer pour le SL
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1093
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Lucien a écrit :
tenmangu81 a écrit :
Sur la dernière Photokina à laquelle je ne suis pas allé :grin: , l'analyse que je ferais à la lecture du post de Lucien est que Leica essaie de positionner le SL comme un boitier pro, alors qu'il semble à ce jour passablement ignoré des photographes professionnels. Ce qui est d'ailleurs regrettable, au vu de la qualité des images qu'il produit.


Voic le communiqué de presse de l'époque:

https://fr.leica-camera.com/L%27entrepr ... ase-Leica-à-la-photokina-2016


Il ne m'avait pas échappé :grin: !!
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
TCHETCHOU
Messages : 54
Depuis le 25 oct 2010
PARIS
Robert a écrit :
Un ami pro, fatigué de Canon, est assez intéressé mais je ne sais pas si il a sauté le pas...
Il est vrai que les "forces de vente" de Leica en France ne sont guère brillantes
et que les mauvaises langues disent que la France ne pèse pas grand chose face aux marchés US et chinois :cool:



Petite digression sur le sujet initial de ce post: Leica vise tjr les amateurs...qu'ils soient européens, américains ou asiatiques...
Il suffit de voir la dernière vidéo du M10:

https://vimeo.com/229827596


Ce n'est pas pr convaincre les Pro, qu'une telle vidéo est lancée...

Quel rapport avec le SL? Un boîtier qui est lancé avec aussi peu d'optique AF à sa sortie ne vise pas en 1er le marché PRO, soyons honnêtes et lucides 30 sec. C'est pour les mêmes amateurs fortunés que ns citions juste avant!

Qd Leica a un S moyen format avec toute une gamme complète d'optiques fixe, oui, c'est outil PRO avec lequel on peut faire du studio notamment en étant certain de la qualité des fichiers sans pour autant atteindre les 50 Mpx; qd Leica fabrique des optiques Cinéma somptueuses ultra spécifiques, on est ds le PRO à 100%; qd Leica propose des services de remplacement pr le S et ses optiques en cas de pépins, on est dans le SAV pour Pro, quo se paye bien sûr...

Mais le SL reste selon "mon petit avis", le fer de lance d'une gamme qui vise une niche plus ou moins grande d'amateurs, qui veulent se différencier du modèle "japonais", avec le surcoût que cela implique. Et il n'y a rien de mal à se faire plaisir!

Les Pro badgés Leica cumulent d'ailleurs souvent SL + S / SL + M...car le SL ne se suffit pas encore à lui même en 2017.

Ms cela va changer...
risbly
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 199
Depuis le 20 juil 2003
Paris
Robert a écrit :
Un ami pro, fatigué de Canon, est assez intéressé mais je ne sais pas si il a sauté le pas...
Il est vrai que les "forces de vente" de Leica en France ne sont guère brillantes
et que les mauvaises langues disent que la France ne pèse pas grand chose face aux marchés US et chinois :cool:


Et bien non j'y réfléchis encore Robert ! Mon souci c'est le manque de résolution pour l'utilisation que je voudrais en avoir, c'est à dire mes portraits en studio pour faire des affiches...
Canon ne propose plus de boitier tourné vers le studio et mon 1Ds MKIII arrive à obsolescence, pour Canon pas pour moi... Le 5Ds R ne me convient pas je l'ai d'ailleurs revendu, donc le problème reste entier.

Finalement je vais opter pour une autre solution, en effet dans mon coffre je dispose d'un Hasselblad H 3 DII 39 et d'un dos Leaf monté sur un Hasselblad 503. Il m'arrive de l'utiliser mais rarement car la mise en oeuvre est assez lourde et moins convivial que le Canon. Je m'explique :
Avec le Ds MKIII je décharge mes images en cours de séance dans mon iPad, ainsi on peut voir et faire l'éditing immédiatement avec les acteurs que je photographie, ils sont très heureux de voir le résultat et ils s'approprient les photos immédiatement tant l'iPad est simple et ludique à utiliser, c'est difficile maintenant de faire marche arrière...
Si je shoote avec l'Hasselblad je suis obligé d'être connecté à mon MacBook et créer un réseau sans fil pour envoyer les images sur l'iPad en WiFi, c'est possible et ça marche plutôt bien, mais je dois disposer d'un portable avec une configuration conséquente, que je n'avais pas en stock, maintenant je dispose d'un MacBook Pro vraiment performant et ça change la donne, voilà pourquoi je me penche sur cette solution.
Inutile de dire que les fichiers de l'Hasselblad sont très beau et suffisant en résolution pour faire face à toutes utilisations possible. C'est plus contraignant que le Canon mais faisable, en plus je dispose d'une visée somptueuse avec l'Hasselblad et d'optiques très performantes, j'ai même la possibilité de monter les optiques du 503 sur le H3...

C'est donc cette solution que je vais adopter, car je dispose du matériel et je suis sur du résultat, avec des contraintes, c'est vrai, mais ça fonctionne très bien, je ferais une upgrade de mon Hasselblad dans le futur, je pense à un H 5D 50 wifi.

Avec l'Hasselblad 503 et son dos Leaf, j'ai fait des test vraiment très éloquent sur le plan de la qualité époustouflante des fichiers, malgré une MAP manuelle et un viseur moins confortable le résultat est tout à fait incroyable pour un dos qui a au moins 10 ans, (Aptus 33 millions) ! C'est viable mais pas très ludique, ni rapide, car je dois shooter et décharger ma carte avec un lecteur sur mon MacBook Pro, puis les traiter et enfin les éditer avec mes clients.

Le Leica SL est sans doute le boitier qui m'attire le plus chez Leica, car pour moi l'intérêt est de pouvoir utiliser les optiques dont je dispose en M et en R, la MAP dans le viseur ne m'a pas gêné mais je n'ai pas fait de test approfondi avec, juste une prise en main chez Leica bd Beaumarchais... La Connection Wifi est un vrai plus aussi.
C'est sans doute un boitier que j'achèterais mais pour une utilisation perso, n'ayant plus de Leica numérique à disposition, par contre je garde jalousement mes R8, R6,2 mes M5, mon M6 et M3, et surtout le Leica III de mon père et mon vieux M2 que j'ai acheté à l'âge de 14 ans et avec lequel j'ai une longue histoire...

Je ne suis pas sur que ce post apporte des nouveautés à ce fil mais je tenais à vous faire part de mes réflexions sur le matériel photographique, sujet de plus en plus compliqué à résoudre autant pour les pros que pour les amateurs.

Pour finir, je voulais juste dire que je ne suis pas du tout intéressé par le Leica S car son prix est totalement prohibitif, l'Hasselblad n'est pas donné mais le système est bien plus abouti et offre la possibilité de fonctionner avec les optiques anciennes de manière viable. Par ailleurs j'ai aussi regardé attentivement l'Hasselblad X1D, mais trop lent et ce serait une remise en cause trop lourde de conséquence car les optique ne sont pas réutilisables de manière confortable, mais ça a le mérite d'offrir une autre alternative...

Merci à vous tous pour ces posts et les exemples d'images qui m'ont bien intéressé. Je vous souhaite de bons moments et de bonnes photos avec vos Leica.

Un exemple de portrait avec le Dos Leaf

La même vue en agrandissant à 100% sur les yeux

Et enfin un lien vers mon travail sur les acteurs
Marc14
    Re: Craquer pour le SL
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 230
Depuis le 6 nov 2008
92
Evidemment... Ça pique pas mal !
Vraiment magnifique.
Je comprends parfaitement le plaisir de sortir ce type de portrait et la nécessité de choisir ce qui se fait de mieux côté optique et boitier pour ce faire.
Il est clair qu'avec Blad on ne peut pas se tromper.
J'ai regardé aussi du côté du X1D mais, outre l'encombrement différent d'un M, pour mon usage purement amateur et essentiellement extérieur, une vitesse au 1/2000 rend le boitier difficile à utiliser.
Le voyage est un retour vers l'essentiel.
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 10877
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
Merci, Bernard :lol:
Pas surpris re :lol:

Chacun ses contraintes et ta démarche est parfaitement logique.

Le SL a sans aucun doute la possibilité d'utiliser des optiques M et R, avec un excellent capteur,
et c'est bien ce qui m'a finalement décidé.

Paul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2090
Depuis le 8 juin 2009
Paris
risbly a écrit :
Pour finir, je voulais juste dire que je ne suis pas du tout intéressé par le Leica S car son prix est totalement prohibitif,


Bonjour,

Merci pour ce post très intéressant. Je suis d'accord sur le fait que les solutions Hasselblad même un peu anciennes donnent une qualité impresionnante.
Pour le S, si on se cantonne à du CCD (donc S2 ou S-006), les prix deviennent abordables et les optiques semblent vraiment tip-top (il y a même un adaptateur Hasselblad).
Ca n'est pas une solution intéressante pour ton type de besoin ?
quelques images par ici npct.fr/photos
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 10877
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
Paul a écrit :

Pour le S, si on se cantonne à du CCD (donc S2 ou S-006), les prix deviennent abordables et les optiques semblent vraiment tip-top (il y a même un adaptateur Hasselblad).


Je me suis posé la même question. Un S d'occasion reste cher malgré tout, il y a des nuances dans les différents modèles CCD et il vaudrait mieux s'orienter vers un S 006. On trouve des optiques d'occasion "abordables". Il est vrai que les images sont belles. MAIS, si les rappels sont discrets, il y a eu quelques problèmes avec les optiques et aussi avec les boîtiers, capteurs notamment. Enfin, le poids reste considérable.
Dernier point, faire de la macro avec le 120 à main levée sur le terrain devient un exercice intéressant :grin:
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica SL

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités