Test du Leica Q dans le Chasseur d'images d'août/septembre 2015

philokalos
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 435
Depuis le 24 fév 2008
Cap D'Ail(France); Valencia(Espagne)
Chers summiluxiens, ce qui est intéressant c'est de comparer le test du Type 116 publié par Chasseur d'Images dans son nº 376 avec le test du Alpha 7R-II du nº 377, car le capteur rétroéclairé de Sony est le même qui équipera le RX1RII.

En bref: la qualité d'image du Q de Leica à 800 ISO est similaire à celle q'offre le Sony à... 6400 ISO avec, en prime, une gamme tonale (plage dynamique) élargie d'un bon IL.
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 18605
Depuis le 11 mai 2004
Paris
Oui, mais s'il n'y avait que les MP et l'étendue de la plage dynamique pour juger le rendu d'un capteur, ça serait vraiment simplisme :rollvert:
dealer de matériel Leica :leica: etc - préparation d'originaux postproduction raw scan - quelques photos sur ce lien
Despé
Messages : 17
Depuis le 27 juin 2015
Belgique
Simplissime sans doute mais il est néanmoins clair que ces paramètres, dynamique et gestion du bruit, sont importants pour évaluer la qualité d'un capteur.
Ce nouveau Sony vient en tous cas jouer sur les plates-bandes du Q est c'est plutôt une bonne nouvelle.
Nicci78
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3498
Depuis le 22 mai 2014
IdF
philokalos a écrit :
Chers summiluxiens, ce qui est intéressant c'est de comparer le test du Type 116 publié par Chasseur d'Images dans son nº 376 avec le test du Alpha 7R-II du nº 377, car le capteur rétroéclairé de Sony est le même qui équipera le RX1RII.

En bref: la qualité d'image du Q de Leica à 800 ISO est similaire à celle q'offre le Sony à... 6400 ISO avec, en prime, une gamme tonale (plage dynamique) élargie d'un bon IL.


Bon je sais que pas mal de monde critique les tests de DxO basé sur les raw.
Mais là Chassimages comparent les moteurs jpeg des différents appareils. Autant dire qu'il n'y a rien à comparer. Et ils le disent eux même qu'aucune approche n'est réellement meilleur que l'autre, juste une question de choix.

D'un côté Leica ne lisse pas le bruit et laisse un bruit ressemblant au grain argentique.
De l'autre Sony lisse un peu mais élimine le bruit.
Si on compare le A7R II en réduction de bruit off, on remarque qu'il est égale à celui du Q 116.
Par contre le niveau de texture du Q reste excellent quelque soit les ISO, ce qui n'est pas le cas du A7 qui lisse beaucoup plus.

Du coup en traitement RAW on ne devrait pas voir trop de différence.

Le véritable avantage du Sony se sont ses 42 mégapixels qui permettent de noyer le bruit dans les forts agrandissements ex : le test en A2 de CI.
:leica: Q2 + CL
philokalos
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 435
Depuis le 24 fév 2008
Cap D'Ail(France); Valencia(Espagne)
Nicci78 a écrit :



Le véritable avantage du Sony se sont ses 42 mégapixels qui permettent de noyer le bruit dans les forts agrandissements ex : le test en A2 de CI.


Difficile élection: d'une part un superbe 28 mm associé à un capteur de 24 Mpix; de l'autre, un excellent 35 mm secondé par un capteur de 42 Mpix... Quand à moi, je préfère le bruit au lissage.
Nicci78
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3498
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Niveau ergonomie le Q est supérieur au RX1.
Je ne touche plus trop à ce dernier.

La possibilité de passer de Manuel à AF sur la bague de mise au point.
La possibilité de passer en ouverture auto sur la bague d'ouverture.
Idem pour la molette des vitesses.
Sa prise en main est top, car justement il est plus grand et son repose pouce est une excellente trouvaille.
Sur le Sony il faut rajouter le repose pouce à 190€ pour avoir un semblant de stabilité.

Sur le Sony il manque la possibilité de choisir son point AF facilement, l'obturateur électronique 1/16000eme, les 10 images/sec, la stabilisation pourtant essentiel sur un 42mp (Sur le RX1 le 24mp imposait 1/80eme de sec au minimum et son mode programme refuse bizarrement d'ouvrir plus que F/4.) la possibilité de recadrer en raw dès la prise de vue (jpeg only) et surtout une plus grosse batterie.
Le Q choisit facilement f/1,7 et 1/30eme de sec voir moins.

Sans oublier que le Q en mode crop 35mm donne une profondeur de champs identique au Sonnar 35mm f/2 de Zeiss, car un 28mm cropé en 1,25x donne une ouverture équivalente de f/1.9
Bien entendu on perd en définition.

Comme quoi la comparaison entre le Q et le RX1R II est très équilibré.
:leica: Q2 + CL
philokalos
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 435
Depuis le 24 fév 2008
Cap D'Ail(France); Valencia(Espagne)
Mais d'autre part, d'après le test de l'Alpha 7R-II que j'ai pu lire dans Chasseur d'Images nº 377, les jpegs du Sony sont remarcables: "Les basses lumières sont idéalement contrastées, de même que les valeurs moyennes. Quand aux hautes lumières, elles sont douces et bien détaillées". Par contre, "les basses lumières (du Leica Q) sont très contrastées, même en choisissant le réglage BAS. Les valeurs moyennes sont, en revanche, trop douces. Les haute lumières manquent de nuances et sont vite percées (...). Pour un appareil typé reportage c'est dommage: les Jpeg d'un Fuji X100S sont meilleurs" (Chasseur d'Images nº376, page 128). Cest-à-dire, les jpegs du Type 116 ne seraient qu'une esquisse: il vaudra mieux développer les DNG pour avoir un bon résultat.
Nicci78
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3498
Depuis le 22 mai 2014
IdF
C'est exactement ça, mieux vaut développer ses DNG. Après avoir longtemps été habitué à des Jpeg de hautes qualités (Olympus) je me suis finalement converti aux RAW avec Leica.
Beaucoup plus de possibilités, mais il faut effectivement se muscler sur la dérawtisation avec Lightroom. Mais une fois qu'on a pris le coup de main, je préfère avoir la haute main sur mes images, au lieu de laisser décider l'appareil photo.

Pour schématiser le JPEG, c'est un peu comme photographier en mode P avec choix automatique des collimateurs AF, car on peut tout de même tout personnaliser à la base.
Tandis que le DNG, c'est plus du mode A, S ou M avec mise au point manuel ou choix du point AF

De toute façon les JPEG de qualité sont rares.
Olympus et Pentax sont pas mal, Sony Canon et Nikon un ou deux crans en dessous et ceux de Leica sont très typés (on aime ou pas) et ceux de Panasonic bof bof.

Puis les boîtiers pro ou expert de Canon et Nikon à partir du 7D ou du D7200 proposent des JPEG moyen, car ils considèrent que leur client utiliseront le raw, ou bien qu'ils se lanceront dans l'optimisation du JPEG en post prod.

Après je n'aime pas le JPEG de Fuji, trop typé et des raw quasi inutilisable en dehors de leur horrible Silkypix... Mais quel mouche à donc piquer Fuji de se rendre presque incompatible avec tous les meilleurs dérawtiseurs? Et quel arrogance de penser que quelqu'un de sensé utiliserait leur logiciel.
:leica: Q2 + CL
PASQUIER
Habitué
Messages : 898
Depuis le 23 oct 2009
BOURGES
Question sans arrière pensée : quand on faisait de la diapositive, le coup était parti à la prise de vue; c'est presque pareil en numérique avec les JPEG.
Quand on utilise la transmission wifi des fichiers à partir du boitier, on envoie les fichiers JPEG j'imagine vu le poids des RAW et autres DNG; donc pourquoi les JPEG ne sont ils pas plus soignés ... pour satisfaire les développeurs et les vendeurs de logiciels de traitements ... ?
Nicci78
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3498
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Peut être pour nous fournir un vrai négatif et créer la photo telle que nous nous l'imaginons et non pas comme les ingénieurs l'ont imaginer...

On peste déjà sur l'uniformité des photos, alors si tout le monde s'en réfère aux jpeg, tout va se ressembler.

Et puis les dispositives n'existent presque plus, peut être à cause de leur nature définitive ?

Et puis l'avantage du RAW est de pouvoir bénéficier des avancées des dérawtiseurs comme DxO ou Lightroom avec l'évolutions de leur moteur. Ainsi dans le temps une même image pourra être traité de manière plus performante quelques années plus tard (moins de bruit et moins de lissage, etc)
:leica: Q2 + CL
PASQUIER
Habitué
Messages : 898
Depuis le 23 oct 2009
BOURGES
ah cette réponse m'interpelle car elle laisse entendre que pour ainsi dire, tous se ressemble en JPEG ( les boitiers, les capteurs, les optiques, du moins pour un format donné ); dit autrement, une optique Leica ne se différencie plus tant que ça.
Ca craint... :choque:
Nicci78
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3498
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Non Pasquier je me suis mal fait comprendre. Tous les JPEG respectifs de chaque marques se ressemblent. Y compris les RAW en réglages de base.

Avant on choisissait sa marque, modèle, type de film et ISO qui définissent un style de rendu.
Aujourd'hui on choisit sa marque et sa gamme d'appareil photo qui donneront un look spécifique.

Pour résumer : au sein d'une même marque look identique (selon gamme d'appareils photo)
Entre les marques les différences peuvent être énormes selon les parties pris du constructeur.

Bien entendu l'optique donne le caractère : Piqué, distorsion, Aberrations, bokeh, nombre de lamelle, type de verre et nombre d'éléments influencent grandement l'image
:leica: Q2 + CL
philokalos
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 435
Depuis le 24 fév 2008
Cap D'Ail(France); Valencia(Espagne)
Nicci78 a écrit :
C'est exactement ça, mieux vaut développer ses DNG. Après avoir longtemps été habitué à des Jpeg de hautes qualités (Olympus) je me suis finalement converti aux RAW avec Leica.
Après je n'aime pas le JPEG de Fuji, trop typé et des raw quasi inutilisable en dehors de leur horrible Silkypix... Mais quel mouche à donc piquer Fuji de se rendre presque incompatible avec tous les meilleurs dérawtiseurs? Et quel arrogance de penser que quelqu'un de sensé utiliserait leur logiciel.


Utilisateur d'un X-Pro1 et un X100S, un des meilleurs dérawtiseur c'est celui d'Iridient: http://www.iridientdigital.com/products ... nload.html , qui est aussi excellent pour les X3F des capteurs Foveon. Silkypix c'est le jpeg des dématriceurs: il est là pour pousser le photographe à chercher un bon logiciel de débayérisation. Et qui cherche, trouve.

Quand aux jpegs remarcables de Fujifilm, ça dépend de la simulation de film et des réglages qu'on utilise: comme "Velvia" est, certes, trop typé, je préfère "Astia" ou "Pro Neg. Std/Hi"; mais la plupart des photos je les prends en noir et blanc, alors... rien ne remplace le RAW. C'est peut-être pour cela que Leica, en bon enseignant, pousse ses élèves à développer les DNG du Q plutôt que de se contenter à leur offrir des jpegs eschatologiques.
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 18605
Depuis le 11 mai 2004
Paris
Despé a écrit :
Simplissime sans doute mais il est néanmoins clair que ces paramètres, dynamique et gestion du bruit, sont importants pour évaluer la qualité d'un capteur./.../

Perso, je dois dire, désolé, mais je m'en cogne grave :oops:

Pour ce qui est des MP, j'ai vendu un tirage de 67x100cm gonflé par mes soins à partir d'un DNG de 10MP de M8, et le résultat était parfait, manifestement à la hauteur du prix payé. Alors 24MP c'est plus que royal, surtout si le RAW pissé direct du boîtier est propre et surtout pas lissé :evil:

Pour ce qui est de la dynamique, toujours dans mon cas qui ne vaut que ce qu'il vaut, en post-prod, je n'ai jamais eu besoin de tenter d'étendre la dynamique, tout au contraire, j'aurais plutôt tendance à très sévèrement la réduire, les outils de récupération faisant très bien leur job :content:

Pour ce qui est de la gestion du bruit,
et là je serai catégorique (j'entends déjà "extrémiste" :roll: pourtant = :non: )
Sans aucun doute possible, je préfère un fichier plus brut avec du bruit mais aussi et surtout de la matière et des détails qu'un fichier lissé à l'éponge à la façon Sony, quand le café est sucré, pas possible d'en enlever :roll:
Alors que dans le cas contraire, on peut le sucrer à son gout et à son usage de destination.

Despé a écrit :
/.../Ce nouveau Sony vient en tous cas jouer sur les plates-bandes du Q est c'est plutôt une bonne nouvelle.

Oui, assez d'accord :wink:

(je précise à toute fin utile que je n'ai cité le message de Despé que pour étayer mon propos, sans aucune animosité personnelle, loin s'en faut)

philokalos a écrit :
...un des meilleurs dérawtiseur c'est celui d'Iridient: http://www.iridientdigital.com/products ... nload.html

Heu si je puis me permettre, Capture One n'est pas mal du tout :content-anim:
dealer de matériel Leica :leica: etc - préparation d'originaux postproduction raw scan - quelques photos sur ce lien
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Eric Bascoul a écrit :
j'ai vendu un tirage de 67x100cm gonflé par mes soins à partir d'un DNG de 10MP de M8, et le résultat était parfait, manifestement à la hauteur du prix payé.

Il y a des chanceux.
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica Q

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités