Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils

Riap
    Cherche cours
Messages : 32
Depuis le 9 mars 2020
France
Bonsoir ou Bonjour a toutes et tous.
Je viens d’acquérir un V850 avec les deux logiciels fournis (Epson Dcan2 et Silver Fast 8 se).
C’est le Silver que je vais choisir pour travailler, il m’a l’air plus complet (je n’ouvre donc pas ici un fil sur le meilleur scanner ni le meilleur logiciel dédié).
Je tâtonne et souhaite d’avoir s’il existe des bons tutos (bof bof dans mes premières recherches) ou, encore mieux !, une âme charitable qui donnerait des cours particuliers en Région parisienne ou en visio).

Merci de vos réponses, conseils, orientations ou offres de service !
tenmangu81
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1988
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Bonjour,
Je ne connais pas de tutoriel sur ce sujet. Ma démarche a été celle du tâtonnement et des essais et erreurs, et je n'en sors qu'à peine après quelques centaines (milliers ?) de négatifs scannés. Tout d'abord, il faut savoir que les scanners à plat ne sont pas les meilleurs pour scanner du 24x36. Augmenter la définition au-delà de 2400 ppp est illusoire, voire inutile. Ensuite, tout est question de pratique, et surtout, du résultat qu'on souhaite obtenir, comme au moment du tirage en chambre noire. En l'occurrence, les logiciels appliquent la plupart du temps leur propre protocole de numérisation, et je conseillerais (c'est ce que je fais, mais d'autres peuvent procéder autrement) de ne mettre aucune accentuation, de travailler sans courbe de correction (Epson Scan2 en applique une par défaut et visualisable pour chaque négatif), et de faire le "tirage" avec son logiciel de développement habituel (Lightroom, Capture One, DxO Photolab, etc..).
Ensuite, c'est en forgeant qu'on devient forgeron ! Seule une pratique rigoureuse permet de trouver sa voie.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
tilu
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 373
Depuis le 14 nov 2009
Le Crotoy (baie de somme)
Je suis d’accord avec ça

Perso je scanne en raw DNB avec vuescan et je fais le traitement ensuite dans affinity que je découvre ou dans LR5(qui commence à bûcher avec ma dernière version de Mac OS.)
Riap
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Messages : 32
Depuis le 9 mars 2020
France
Merci beaucoup de ces premiers retours. Oui, je sais que je vais tâtonner un peu, mais c’est surtout la contrainte de temps qui m’amène à vouloir appréhender assez vite les bases du scanner et du/des logiciels. Je relance donc l’appel, sait-on jamais.
Sur les corrections, à part peut-être les poussières et rayures, je ne compte procéder à aucune manip. Le développement de fera dans LR.
Bonne journée à toutes et tous
tenmangu81
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1988
Depuis le 7 jan 2012
Paris
J'ai aussi essayé de scanner en "RAW" DNG avec VueScan. Ca marche bien, mais n'apporte rien de plus par rapport au TIFF, à mon sens, au moins pour le N&B.
Je traite avec Capture One, qui permet, depuis la dernière version, d'enlever les poussières (peu nombreuses si on travaille avec des gants et utilise une soufflette) et les rayures tout en restant dans le même flux de travail. Du coup, je n'utilise quasiment plus Affinity Photo.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
Tiberius
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3280
Depuis le 15 nov 2010
DUNKIRK
http://www.summilux.net/perso/Tiberius/ ... uleurs.pdf
Si je préfère les chiens aux chats c'est parce qu'il y a des chiens policiers.
Riap
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Messages : 32
Depuis le 9 mars 2020
France
Merci à vous, il semble donc que j'aurais plus de retours d’utilisateurs de vuescan.
tenmangu81
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1988
Depuis le 7 jan 2012
Paris
VueScan et SilverFast se valent, à ceci près que la version "simple" SE8 de SilverFast est un peu bridée par rapport à VueScan et par rapport à la version Ai Studio de SilverFast. En outre, VueScan a une politique commerciale plus ouverte que SilverFast, qui oblige à acheter une nouvelle licence si on change de scanner. Mais comme l'achat du V850 est récent, le problème ne devrait pas se poser avant longtemps !
J'ai essayé toutes ces versions, y compris Epson Scan 2, qui reste dans la course et que j'utilise aussi parfois.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
Riap
    Rep : Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Messages : 32
Depuis le 9 mars 2020
France
tenmangu81 a écrit :
VueScan et SilverFast se valent, à ceci près que la version "simple" SE8 de SilverFast est un peu bridée par rapport à VueScan et par rapport à la version Ai Studio de SilverFast. En outre, VueScan a une politique commerciale plus ouverte que SilverFast, qui oblige à acheter une nouvelle licence si on change de scanner. Mais comme l'achat du V850 est récent, le problème ne devrait pas se poser avant longtemps !
J'ai essayé toutes ces versions, y compris Epson Scan 2, qui reste dans la course et que j'utilise aussi parfois.


Bridées.. à quel niveau et pour quelles fonctions ?
Mon usage serait simple : des scans propres, si possibles nettoyés, de films 135 et 120. Le plus neutre possible, le reste sur LR. Silverfast fait ça, non ?
tenmangu81
    Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1988
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Oui. C'est essentiellement au niveau des RAW DNG que ça se passe, et si l'on souhaite étalonner son scanner. Mais pour l'utilisation classique projetée, aucun souci.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
Riap
    Rep : Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Messages : 32
Depuis le 9 mars 2020
France
tenmangu81 a écrit :
Mais pour l'utilisation projetée, aucun souci.


Çe veut dire quoi “utilisation projetée” ?
tenmangu81
    Rep : Re: Scanner des photos argentiques : besoin d’aides et conseils
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1988
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Riap a écrit :
tenmangu81 a écrit :
Mais pour l'utilisation projetée, aucun souci.


Çe veut dire quoi “utilisation projetée” ?


Ce que vous envisagez :

Riap a écrit :
Mon usage serait simple : des scans propres, si possibles nettoyés, de films 135 et 120. Le plus neutre possible, le reste sur LR. Silverfast fait ça, non ?
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
Franck D
Messages : 43
Depuis le 27 sep 2016
Annemasse
Voici un lien vers le tuto d'une personne qui maîtrise plutôt bien : www.alexburkephoto.com/
Franck D
Leica M3 -- Elmar 50/2.8
ric
    Flextight ou Coolscan ?
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 536
Depuis le 6 sep 2004
Hérault
La question initiale de ce fil et le sous-titre de ce forum "Flextight ou Coolscan" m'ont donné l'idée d'illustrer le propos.

La même image a été scannée 3 fois. Il s'agit d'une Kodachrome II prise sur le marché de Jiri au Népal pendant la mousson.
Les conditions de lumière ne sont pas très favorables et la diapo est sous-exposée d'au moins 1 EV (expo au pif, pas de posemètre).

Donc, un scan de la vraie vie pour mettre en valeur le matériel utilisé qui se compose d'un Coolscan 4000 ED et d'un Flextight 646 (proche du X1 Hasselblad, juste moins rapide, l'optique, les tubes et le CCD sont les mêmes).

Aucun des scans n'a été fait en automatique, seuls les histogrammes ont été resserrés à chaque extrémité sur le Flextight et le curseur de Gain Analogique, qui agit sur l'intensité de la source lumineuse, a été modifié sur le Coolscan.
Aucune modification de la colorimétrie, le fichier ICC de Flexcolor, spécifique du Flextight, a été conservé comme le fichier Adobe 98 de Nikon. Pas non plus d'action sur les courbes ou d'autre réglage.
Scan en mode RVB 16 bits, 4000 dpi, pour NikonScan comme Flexcolor.
Pour le Nikon, l'option Kodachrome a été utilisée et les fichiers enregistrés en NEF, puis ouverts dans CameraRaw de Photoshop sans modifications.

Dans Photoshop, un seul calque de Niveaux pour ± égaliser les luminosités.
Les cadrages sont légèrement différents, cela tient à l'insertion du support dans les scanners, je n'ai pas recadré pour mettre d'aplomb.

Premier scan avec le Coolscan, sans rééchantilonnage (2 à 3 min environ pour un fichier de 110 Mo environ)



Deuxième scan, Coolscan avec rééchantilonnage 16X (15 ou 16 min ! pour une taille de fichier très proche)



Troisième scan avec le Flextight (2 à 3 min aussi)



Avec les réserves d'une réduction de fichier à 800 pxl max, je vous laisse apprécier de l'intérêt du suréchantillonnage pour le Nikon et différence de DMax de ces deux scanners.
"Le négatif est la partition et le tirage l'interprétation" Ansel Adams

Retourner vers Labo numérique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités