Bravo le stockage !

jean-pierre P.
    Bravo le stockage !
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2312
Depuis le 5 nov 2005
Nord
Je viens de constater que deux des CD sur lesquels j'avais enregistré des photos voici deux ou trois ans je crois, ne peuvent plus être lus par mon ordinateur ni sur mon lecteur-graveur DVD ni sur mon lecteur-graveur CD :evil: :evil:

Heureusement ce ne sont que des heures de travail perdues puisqu'il s'agissait de scans de négatifs ou de diapos ! :lol:

Mais je me dis ceci: celui qui travaille uniquement en numérique et qui ne prend pas la peine de copier et recopier régulièrement ses images de support de stockage en support de stockage a les plus grandes craintes à avoir quant à la pérénité de ses images !

Ou alors c'est qu'on est vraiment dans l'air du TOUT JETABLE, moyens d'expression, souvenirs de famille ...
Jean-Sébastien (Focus16)
    Re: Bravo le stockage !
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1267
Depuis le 28 avr 2004
Montréal
jean-pierre P. a écrit :

Ou alors c'est qu'on est vraiment dans l'air du TOUT JETABLE, moyens d'expression, souvenirs de famille ...



Tout à fait ! J'ai une collègue de travail qui ne photographie ses enfants qu'avec son téléphone portable. Elle adore nous les montrer. Un jour, je lui ai demandé si elle avait déjà imprimé ses photos parce que j'étais curieux de voir le rendu. Surprise. Rendu de conversation :

Elle : Je les imprime pas, c'est plus pratique de les regarder sur l'écran.

Moi : Et quand la mémoire est pleine, tu les transfère où, sur ton PC ou sur des CD-rom?

Elle (en me regardant comme le dernier des idiots) : Ben, je les efface et j'en fais d'autres.

Moi : heu..... Et t'as pas envie des fois d'acheter un jetable, juste pour garder quelques photos de tes adorables enfants sur papier ? [oui je sais, quand j'essai d'être diplomate, je deviens vite lèche-cul].

Elle (là c'est décidé, pour elle je suis un crétin) : Ben non, je perdrai la qualité. Le numérique c'est meilleur. :roll: :roll:
adonf
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1203
Depuis le 30 déc 2005
Nanterre Plage
:roll:

Comme le disait l'autre, il ne faut pas parler avec les _ _ _ _, ça les instruit...

Apparemment, des fois, ben même pas :lol:
odusseus
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1418
Depuis le 23 avr 2006
Ajaccio/Paris/?
Jean-Sébastien (Focus16),

ton histoire illustre parfaitement le changement radical qui s'est opéré (ou accéléré ?) dans la pratique photographique "grand public" avec l'apparition du numérique...

La technologie numérique n'est bien sûr nullement en cause : c'est un outil fantastique :D qui a ouvert de nouveaux horizons à la photographie (en matière de tirage, de prise de vue, de partage des images...). Cependant, des impératifs marketing et publicitaires :evil: ont conduit à de graves lacunes en matière de pédagogie et d'information du client, et ce notamment sur la question de l'archivage, ainsi que sur la nécessité de réaliser des tirages. Mais bon, il ne fallait surtout pas ennuyer le client avec des complications techniques qui auraient pu le rebuter...
Au mépris total du client (mais faut-il encore s'en étonner ? :exaspere: ), les industriels de la photographie ont affirmé que la durée de vie d'un CD (gravé, pas pressé) ou d'un tirage réalisé à la maison sur des imprimantes grotesques (pas d'encre encapsulée, ni sur papier à pH neutre, bien sûr ! :exaspere: ) était éternelle ! J'ai gardé ces publicités ou articles parus dans la presse dite spécialisée qui osaient à l'époque garantir une conservation "à vie" de tels supports... J'ai également conservés quelques-uns de ces tirages "garantis à vie" :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: , sans parler bien sûr de la pérennité des supports informatiques (CD, DVD, disques durs) :mrgreen2: :mrgreen2: :mrgreen2: !

De toute façon (adonf a raison, cf. ci-dessus), qui se soucie aujourd'hui de ce genre de détails ? Les gens se contentent à présent de montrer leurs images sur l'écran de leur ipod, de leur téléphone portable ou de leur ordinateur, avant de les effacer... ou de les perdre. L'image se perd dans de nouvelles pratiques : le partage de fichiers multimédia sur des réseaux haut débit (téléphonie mobile ou Internet). Elle a fait son entrée dans l'ère du jetable... Alors aprés tout à quoi bon... :(

La conséquence de tout cela ? Nous vivrons bientôt dans une société sans souvenirs, sans mémoire, où il ne sera plus possible de montrer à des enfants des images de leurs parents à leur âge... Peut-être que ton amie le comprendra dans quelques années et qu'elle regrettera alors de ne pas avoir accordé plus d'importance aux photos de ses enfants...

Amitiés,

Yves.
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
En dehors de tout débat sur le mieux ou le moins bien du film ou du numérique, tous mes fichiers sont exclusivement sur disque dur, et j'ai encore l'intégralité de ma production depuis 1990.
Par sécurité, j'ai trois disques durs dans ma machine.
Ce type de stockage semble fiable, à condition probablement de le rafraîchir (ces disques n'ont pas 15 ans, ils ont l'age de ma dernière machine, c'est à dire deux ans).
odusseus
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1418
Depuis le 23 avr 2006
Ajaccio/Paris/?
Mon intention n'était nullement (je le répète) de remettre en cause la photographie numérique (ni de lancer le débat du mieux ou moins bien du film ou du numérique) ! Je déplore simplement les nouveaux modes de consommation de l'image qui ne laisseront rien aux générations futures... Peut-être nous sommes-nous mal compris ?

Bien amicalement,

Yves.
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Non pas mal compris du tout 8) .
J'ai bien précisé que je me place en dehors de ce débat !
Je souhaitais simplement dire qu'à notre époque où nous sommes tous confrontés à ce souci de la pérennité de notre production sur ordinateur, le disque dur me paraît la meilleure solution, à condition de faire des sauvegardes, de les remplacer, se souvenant qu'un vieux disque dur peut aussi tomber en panne.
odusseus
    kinapacompris ?
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1418
Depuis le 23 avr 2006
Ajaccio/Paris/?
Désolé, c'est effectivement moi qui avait mal compris :wink: !

Pour ce qui est de vos images, je pense effectivement qu'en archivant votre production sur trois disques durs et sur DVD vous êtes tranquille (à moins d'un cataclysme :twisted: ) ! Amitiés,

Yves.
alain.besancon
    hors course?
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9925
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Manifestement j'ai dû louper une étape et je comprends mal:
- partant de photos argentiques, en étant très soigneux sur la conservation des films ..... je ne vois guère l'intérêt de conserver plusieurs épreuves numérisées ...
- bcp plus complexe à mon sens est le problème des clichés numériques: autant que je sache, en dehors des CD à face dorée, très coûteux, tous les autres systèmes, disques durs externes, bandes magnétiques .... ne sont pas d'une sécurité absolue et, si je ne me trompe, doivent être régulièrement vérifiés / ouverts / plus ou moins réenregistrés ... ce qui, le nombre d'exemplaires augmentant devient vite ingérable ..... sauf pour moi :lol: = convaincu que mes "oeuvres" n'ont rien d'impérissables, sauf très rares exceptions je ne multiplie pas les épreuves archivées ... au risque admis, "calculé" de les perdre ... Evidemment je n'ai pas de besoins professionnels ... ce qui change tout.

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
alain.besancon a écrit :
je ne vois guère l'intérêt de conserver plusieurs épreuves numérisées
:exclam: mais à conserver des heures de travail ! Numériser des photos prend du temps. Toutes mes photos de boulot sont numérisées, et je conserve les scans comme je conserve les négatifs : si j'ai besoin de les réutiliser, je n'ai pas besoin de rescanner !
alain.besancon
    OK
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9925
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
OK, je comprends et je suis parti un peu vite d'autant que le scan et moi .... :oops:
Néanmoins je me permets d'insister: à ma connaissance aucun support n'étant éternel, sauf peut être les CD- Gold les plus chers .... tôt ou tard tu dois ou devra contrôler tes archives voire réenregistrer ..... d'où mon idée de mec simpliste (je ne m'en suis jamais caché) = si je dispose des négatifs, sauf rares exceptions je ne garde même pas le scanner haute définition, uniquement le format web compressé (partant du principe que la maintenance des archives me prendra autant voir plus de temps que de scanner à nouveau mes rares besoins itératifs .... ) MAIS j'admets aisément que mes besoins puissent être très différents, moins pressants et moins fondamentaux que les tiens.

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
jean-pierre P.
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2312
Depuis le 5 nov 2005
Nord
L'intérêt de conserver des scans "aux p'tits oignons" (comme dit DIDO) se justifie d'autant plus que sont apparues récemment les imprimantes à encre longue conservation.
Maintenant il est raisonnable de troquer son agrandisseur pour une bonne imprimante A3.
En labo pour chaque tirage de qualité il n'est pas absurde de noter toutes les données techniques: diaph, temps de pose, gradation utilisée, masquage, temps d'exposition pour chaque zone, etc.
Et lorsqu'il s'agissait de retirer la même image, combien de fois ai-je pu pester contre mes notes approximatives, incomplètes, erronnées. Sans parler des variables que l'on ne peut maitriser, vieilissement de lampe d'agrandisseur par ex.
Aujourd'hui le même type de travail en numérique peut se conserver tel qu'il a été défini une fois pour toute et ce, sous la forme d'un simple fichier ! La dessus, c'est une sacrée avancée, non ?....
PHIL
    Re: Bravo le stockage !
Avatar de l’utilisateur
Messages : 41
Depuis le 15 mars 2004
SUISSE
jean-pierre P. a écrit :
Je viens de constater que deux des CD sur lesquels j'avais enregistré des photos voici deux ou trois ans je crois, ne peuvent plus être lus par mon ordinateur ni sur mon lecteur-graveur DVD ni sur mon lecteur-graveur CD :evil: :evil:


Il m'est arrivé qqch de semblable avec un DVD... Mais à force de le faire tourner dans le lecteur, càd de lui faire changer de température, j'ai pu accéder 10 images par 10 images aux dossiers et rapatrier le tout. Ce qui me fait penser que lors de la gravure (ou plutôt brûlure), le support se déforme sous l'effet de la chaleur, et qu'une fois refroidi, la planéité-circularité n'est peut-être plus la même.
Bon, quand on pense aux tableaux de sable tibétains que l'on souffle aux 4 vents après l'année ayant servi à les créer, en sent plus proche de la zen attitude !

Bonne continuation !
odusseus
    Re: OK
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1418
Depuis le 23 avr 2006
Ajaccio/Paris/?
alain.besancon a écrit :
aucun support n'étant éternel, sauf peut être les CD- Gold les plus chers .... Alain



Salut Alain ! Non, malheureusement, même les CD-gold ne sont pas éternels ! :cry: Ils se conservent un peu plus longtemps que les CD classiques, c'est tout. De toute façon, un CD gravé n'aura jamais la durée de vie d'un CD pressé (pas éternel non plus, hélas !)... Même un dique dur peut lâcher sans prévenir, mais bon, aucun support n'est jamais fiable à 100 % !!! D'où l'importance de multiplier les sauvegardes et de les renouveler régulièrement (tous les 3 ou 4 ans environ pour ne courir aucun risque).

Amitiés,

Yves.
Chabada
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6316
Depuis le 11 oct 2005
Paris / Saint Martin
J'ai des négatifs.... je peux les relire :lol: :lol: :lol:

2 disques durs en 1 mois :? c'est beaucoup !
Suivante

Retourner vers Labo numérique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité