Sally Mann - Mille et un passages

telemetrix
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2531
Depuis le 3 nov 2010
costarmorique
Pour moi, oserai-je le dire- une grosse déception.
Je n'adhère pas, mais pas du tout.
Bien qu'une ou deux images aient attiré mon attention, ses mises en scène plus qu'artificielles - entre provocation et esthétisme - m'ont rapidement gonflé, peut-être parce que je n'y ai trouvé aucune fraicheur.
Ou peut-être n'y ai-je rien compris, ce qui, après tout, est le plus plausible.
Ni la grande qualité (incontestable) des tirages barytés ni une technique sans faille (vignettage excessif et artificiel mis à part) n'ont permis d'atténuer, chez moi, un réel désintérêt.
Jacques.
igemo
Spécialiste
Messages : 1305
Depuis le 18 oct 2005
Paris
Moi ce qui me gêne c'est ce côté "retour vers le passé". Chez Mann il y a souvent la tentation de faire "à la manière de", en singeant le style de la photo du XIXème siècle. Parfois quand on regarde ses images on s'attend presque à voir des soldats Confédérés bivouaquer dans un coin au fond de l'image. :mrgreen:

Sauf que - c'est une évidence - à l'époque ce n'était pas un style visuel choisi et assumé, c'était tout ce que la technique de l'époque permettait. Cela fait une grosse nuance, entre l'innocence et le factice, le simulacre. Mann vignette et masque à mort ses tirages pour reproduire les aberrations optiques des objectifs du XIXème siècle. Ca rime à quoi? Vous imaginez vous un photographe français travaillant sur Paris et essayant de retrouver le look des images de Charles Marville? :roll:

Et quand la photo est plus simple, plus dénudée on a l'impression de voir un cliché de Bruce Weber pour une pub quelconque.

Si vous voulez voir une photo qui n'est ni chichiteuse "à l'ancienne" ni publicitaire, allez voir Henry Wessel à la MEP. :wink:
"Film is archival because all it takes for you to see what is on it is some light".
Cholentpot
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 12529
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
telemetrix a écrit :
Pour moi, oserai-je le dire- une grosse déception.
Je n'adhère pas, mais pas du tout.
Bien qu'une ou deux images aient attiré mon attention, ses mises en scène plus qu'artificielles - entre provocation et esthétisme - m'ont rapidement gonflé, peut-être parce que je n'y ai trouvé aucune fraicheur.
Ou peut-être n'y ai-je rien compris, ce qui, après tout, est le plus plausible.
Ni la grande qualité (incontestable) des tirages barytés ni une technique sans faille (vignettage excessif et artificiel mis à part) n'ont permis d'atténuer, chez moi, un réel désintérêt.


Franc commentaire. J'avais été plus elliptique, mais plutôt d'accord avec toi :lol:
On peut aussi se dire que la photo est devenue un énorme "bizeness" dont il émerge parfois quelques belles choses. Bref, sujet inépuisable !!!
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 205
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
Bonjour,

C'est une exposition que j'ai beaucoup aimée et que je recommande (excusez le contre-courant...). La première partie, sur la famille, est intéressante techniquement mais ne m'a pas apporté pas grand chose. Si ce n'est une réflexion sur le puritanisme.

Le plus intéressant arrive ensuite avec La Terre. OK pour le vignetage qui n'est pas forcément de bon aloi. OK pour la facilité de certaines photos et pour l'usage parfois abusif des artéfacts, notamment avec le collodion humide.
Par contre, il y a des photos qui, replacées dans leur contexte, ont une réelle force. La série des Blackwaters notamment prend tout son sens quand on en connaît l'histoire. La réflexion sur les blessures de la terre en contrepoint de la blessure des hommes, et de leur mort, donne des clichés violents (les lieux de batailles) qui vont bien au delà de la simple recherche d'un esthétisme qui s'avérerait ici déplacé. L'introspection sur le rapport à l'autre quand il n'est pas de la même couleur que soi et quand des barrières sociologiques, juridiques et philosophiques, entraînent la négation même de son existence en tant qu'être humain, est profonde et pertinente. De même que l'explication de l'acceptation implicite de ces barrières par une partie plutôt éclairée de la communauté blanche.

Aujourd'hui, des noirs sont encore tués aux US parce qu'ils sont noirs. Constater qu'une sudiste, profondément enracinée dans son territoire, mène ainsi cette réflexion a quelque chose de rassurant à l'époque où le pays connaît une profonde et inquiétante dérive idéologique.

La dernière partie, sur la décrépitude physique et la mort, ne m'a pas particulièrement séduite. Il faut dire que le sujet est casse gueule en photo...

Un petit goût amer en sortant : l'impression d'une œuvre finie. Or Sally Mann n'a que 68 ans...
tenmangu81
    Re: Sally Mann - Mille et un passages
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1819
Depuis le 7 jan 2012
Paris
J'avais lu quelque part (peut-être sur ce forum ?) que Sally Mann était en quelque sorte le Faulkner de la photographie.
Je n'ai pas encore eu le temps d'y aller, mais je le ferai.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 205
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
Elle a lu Faulkner à l'adolescence, en pleine période ségrégationniste. Faulkner est un de ceux qui a forgé sa conscience et elle dit elle-même qu'il a été un réel inspirateur de ses photographies. A noter qu'elle possède elle-même une très belle plume.
le nono
    Re: Sally Mann - Mille et un passages
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 220
Depuis le 16 jan 2011
F.C. Photographie : Sally Mann...Wright Morris...
igemo
Spécialiste
Messages : 1305
Depuis le 18 oct 2005
Paris
Alesane a écrit :

Aujourd'hui, des noirs sont encore tués aux US parce qu'ils sont noirs. Constater qu'une sudiste, profondément enracinée dans son territoire, mène ainsi cette réflexion a quelque chose de rassurant à l'époque où le pays connaît une profonde et inquiétante dérive idéologique.



Attention aux raccourcis un peu rapides... Aujourd'hui dans le sud ceux qui posent le plus de problèmes sont les excités "progressistes" qui veulent déboulonner les statues de généraux sudistes. Ils veulent effacer et réécrire le passé dans un mouvement digne du "1984" d'Orwell.

Quant aux noirs encore tués aux US parce qu'ils sont noirs il se produit depuis des années un véritable massacre silencieux dans la ville de Chicago. 26 morts par balles rien que depuis le début du mois... Mais nos médias n'en parlent quasiment jamais car ce sont de Noirs qui tuent d'autres Noirs (guerres de gangs) et cela ne rentre pas dans le schéma un peu facile du méchant blanc raciste tuant des Noirs innocents (allo "Libé" et "Télérama"?).

"à l'époque où le pays connaît une profonde et inquiétante dérive idéologique"
On pourrait objecter que Trump a plus fait pour l'emploi des Afro-américains qu'Obama et que celui qui a le plus rogné les maigres avantages sociaux des plus pauvres (donc des Noirs) a été un certain... Bill Clinton! Attention aux raccourcis un peu rapides (bis).
"Film is archival because all it takes for you to see what is on it is some light".
Cholentpot
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 205
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/18/etats-unis-un-noir-sur-mille-peut-s-attendre-a-etre-tue-par-un-policier_5500386_3210.html
Jean Jacques
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2763
Depuis le 17 août 2005
Alsace - Colmar
J'admire le travail et l'œuvre de Sally Mann depuis très longtemps. Je ne vais rater cette exposition !
Je fais un saut express à Paris juste pour visiter l'exposition samedi 14 septembre et m'en retourne
aussitôt le lendemain matin; pas moyen de prolonger mon séjour !
tenmangu81
    Re: Sally Mann - Mille et un passages
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1819
Depuis le 7 jan 2012
Paris
J'en reviens. Il y a une grande force dans ces photos, même si certaines au collodion salopé laissent un peu perplexe. J'ai presque tout aimé, mais surtout les deux premières séries : la famille et la terre. Les tirages sont superbes.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
Dedalus
Spécialiste
Messages : 1027
Depuis le 28 juil 2016
France
En tout cas, pour ma part, je trouve le catalogue d’expo édité par EXB très chouette. Beaucoup de texte et très intéressant au final.
J’imagine évidemment que voir les vrais tirages doit être tout autre chose...
"Hauts zisos, ô chateaux, en photo, point d'âme sans défauts". Arthur Rimbaud ?
"Je suis sain d'esprit, je suis le Saint-Esprit". Vincent van Gogh.
fredtravers
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5669
Depuis le 17 juil 2011
Royan - Paname
Nulle, vraiment nulle, c'est gaspiller 10 euro pour rien ... une seule me semble apporter quelque chose, le visage d'un africain qui est assez sublime et expressif ... pour le reste .... beurk ...

Par contre, je ne manquerai pas Kertesz au Chateau de Tours !
C'est un vrai travail de recherche photographique, loin des traces cra cra sans aucun autre intérêt qu'un snobisme oligodendronique.

Dans 50 ans on l'aura oubliée, pas Kertesz !!!!

:( :( :(
Mak
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4131
Depuis le 25 mai 2009
Colombes
fredtravers a écrit :
Nulle, vraiment nulle, c'est gaspiller 10 euro pour rien ... une seule me semble apporter quelque chose, le visage d'un africain qui est assez sublime et expressif ... pour le reste .... beurk ...

Par contre, je ne manquerai pas Kertesz au Chateau de Tours !
C'est un vrai travail de recherche photographique, loin des traces cra cra sans aucun autre intérêt qu'un snobisme oligodendronique.

Dans 50 ans on l'aura oubliée, pas Kertesz !!!!

:( :( :(


Nulle? Tu y vas fort.
En tout cas sa série "Immediate Family" est appréciée depuis 27 ans déjà (1992 si je ne m'abuse).

Mak.
Dorénavant chambriste!
"+1" de la part de : Bouboudialo
igemo
Spécialiste
Messages : 1305
Depuis le 18 oct 2005
Paris
Ca fait pas mal de temps qu'en France on se passionne pour des daubes... à la condition express qu'elles viennent des USA!
En musique c'est le succès de "groupes" comme MGMT ou Vampire Week-end... :roll:

Et Marc Pataud personne n'en parle?
"Film is archival because all it takes for you to see what is on it is some light".
Cholentpot
PrécédenteSuivante

Retourner vers Livres, sites, expositions et événements

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité