Mon premier Leica, mais lequel...

Bernard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7260
Depuis le 25 mai 2003
France d'en haut là ou est la mer
en fait il faut éviter que le film se déchire et surtout qu'il ne vienne pas endommager le rideau une coupe en pente sur la longueur du boîtier permet au film de bien pénétrer entre la glissière et le presse-film

maintenant ne pas couper est un risque que je ne prendrais pas
mais bien sûr chacun est libre
Le changement c'est maintenant il a dit … ( mdr )
Poum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 265
Depuis le 25 août 2006
Du côté de Rennes
C'est surtout qu'une amorce courte empêche l'insertion du film: les perforations supérieures ne peuvent pas passer leur roue à picots.
Scoponet
Messages : 5
Depuis le 28 avr 2008
Suresnes 92
Merci de vos réponses,

pourriez vous m'indiquez les différences entre le IIIc et le IIIf? Et combien couterais un boitier avec un Elmar 5cm 1:2?

Merci :D
Jean D.
    IIIc / IIIf
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6052
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonjour ! Vois ici (certaines pages sont en préparation). La différence essentielle entre ces deux modèles est que le Leica IIIf possède la synchronisation pour flash ; une différence mineure est que le bouton d’armement du IIIf comporte un indicateur de la sensibilité du film utilisé.

Jean D.
JCB
    leica à vis
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 336
Depuis le 14 fév 2006
à cheval sur les Alpes
Le IIIf est le plus élaboré, mécaniquement, des leica à vis, le plus ergonomique aussi, et étant un des plus fabriqués, le plus répandu et le moins cher en occasion (le IIIg n'a que les coins de cadrage pour le 90 dans le viseur en plus , sinon plus grand, plus lourd donc plus emcombrant)
bonnes photos !
Amicalement
JCB
odenty
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 535
Depuis le 12 avr 2005
Hautes Pyrénées
Juste un petit mot pour rappeler que le IIIg a tout de même un autre petit plus dans son viseur: le cadre du 50mm et les quatre triangles du 90mm corrigent l'erreur de parallaxe automatiquement. Ce n'est pas le cas des autres vissants, et en passant du IIIg aux IIIf et IIIc, j'avoue m'être fait avoir de temps en temps...

Sinon, j'apprécie aussi l'échelonnage des vitesses sur le IIIg.
Scoponet
Messages : 5
Depuis le 28 avr 2008
Suresnes 92
Merci des vos bons conseils,

Je vais attendre la bonne occase pour un IIIf.

Je vous tien au courant quand je craque, ou pour des conseil d'achat!

MERCI
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7260
Depuis le 25 mai 2003
France d'en haut là ou est la mer
Scoponet a écrit :
Je vous tien au courant quand je craque, ou pour des conseil d'achat!

MERCI


surtout n'hésite pas cela évitera peut-être de te faire arnaquer
Le changement c'est maintenant il a dit … ( mdr )
SRT-101
    Par quel vissant commencer
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1812
Depuis le 18 nov 2009
Bouaye - région Nantaise
Intervention de modération : fil redondant supprimé, messages transférés sur celui-ci.

*****************************************************************


Bonsoir à tous,

J'ai très envie d'un vissant... pour l'objet mais aussi pour photographier autrement. En prenant son temps, si possible en s'affranchissant d'une cellule...

Oui mais voilà sur quel modèle jeter son dévolu lorsqu'on est totalement "newbie" en la matière?

D'avance merci
Guillaume
Geraud
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3544
Depuis le 21 avr 2005
742 Evergreen Terrace, Springfield
Le Couplex (Leica II) est le premier a avoir un couplage telementre/objectif. Donc a partir de la...
djidji1
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1971
Depuis le 30 jan 2005
Marseille.
Bonjour

Personnellement, le hasard m'a fait commencer par un IIIc puis j'ai eu un IIIf
Mais bon, je ne suis pas sûr qu'il y ait un ordre meilleur qu'un autre

En tout cas c'est une bonne idée :wink:

Bonne recherche

Cordialement

Jean Jacques
JFK
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 4666
Depuis le 29 jan 2006
Rennes
Bonjour SRT 101,

pour ce qui est de s'affranchir d'une cellule, pas de souci :lol: :wink:

à mon très humble avis, les critères de choix peuvent être:

* si tu fais de la couleur: privilégier une optique traitée, donc d'après-guerre, qui sera cohérente avec des IIIc, IIIf (chiffres noirs et chiffres rouges) et IIIg.

* si tu privilégies le N&B: tous peuvent faire l'affaire.
Le Couplex est le premier doté d'un télémètre intégré. Inconvénient mineur: pas d'anneaux de courroie, apparus avec le Standard

Attention: je fais de la couleur avec un Summitar de 1940, et les résultats, bien que spécifiques, me vont fort bien.

La distinction ci-dessus n'est destinée qu'à te donner une piste possible.

Si j'avais le choix pour seulement deux vissants, je retiendrais:

* le Couplex, car c'est lui le boitier "fondateur" de la lignée

* le IIIg, le plus abouti, le plus sophistiqué et le plus moelleux des vissants, le dernier aussi, qui "annonce" déjà les M, mais il est rare et assez cher.

Pour ma part, j'ai résolu le problème ... en les collectionnant presque tous !

Ce sont des boitiers attachants, compacts (optiques rentrantes), robustes, fiables, et sauf exceptions, relativement abordables.
Marc Nicolas à Bordeaux les entretient, les répare, les bichonne, pour un prix très doux et dans les règles de l'art.

Essaye de t'en faire préter un, c'est à mon sens le mieux à faire.

Et bienvenue au club des "visseux" !

JFK

:cool: :D :cool:
80% Leica 20% Nikon 10% Blad 10% Pentax 5% Fuji...
Jacques Morin
Habitué
Messages : 460
Depuis le 7 avr 2006
Normandie (Coutances)
J'ai moi aussi une véritable passion pour ces vieilles choses. D'ailleurs, mes armoires en sont pleines...
Dans la série, tout est bon; ce n'est qu'une question d'affinités. Pendant plusieurs années, j'ai utilisé un IIIc sans viseur auxiliaire. Un délice!

Pour débuter, au risque d'être iconoclaste, tu pourrais essayer un Zorki de la dernière période (numéros à 7 ou 8 chiffres). Pour presque rien, tu as un très bon boîtier et une excellente optique (Industar 22). Le tout est d'être sûr de la mécanique. Mais je n'ai jamais eu de problème avec les Russes de cette époque (c.1955).

Ensuite, si tu mords, il y a le choix...

Amitiés. Jacques.
jsullerot
Régulier
Messages : 236
Depuis le 30 mars 2009
PARIS
Salut,

Vue la question que tu poses et qui suppose que tu as déjà d'autres boîtiers plus modernes, je dirais carrément un ''standard'' ou un modèle 1 (c ou f).

Car ce sont les plus simple, sans télémètre, uniquement un viseur pour cadrer, il faut donc estimer la distance du sujet que l'on veut net.

J'en ai un et je dirais que ce n'est pas si difficile qu'on pourrait le penser.

Je dirais surtout que ça OBLIGE à photographier autrement, comme tu le suggérais.

Pour ma part, je préfère un bon viseur aux télémètres des anciens vissants, que je trouve très difficile à utiliser.

Pour ma part, j'ai fait un ''énorme'' anachronisme car j'y ai mis un Summaron 3.5 à vis (fin des années 40 sur un boîtier 10 ans plus vieux :shock: ), avec un beau viseur 35mm, on a une profondeur de champ correcte pour peu qu'on n'ouvre pas à 3.5 et ça roule tout seul.

Evidemment, la ''limite'' à mon avis, c'est que ça ne permet pas de photographier dans des conditions de luminosité faible ou faire des jeux de ''flou'' calés pile poil... Mais sinon, je n'ai jamais trouvé ça ''limitant''.

Enfin : c'est très rigolo d'être à contre courant total des gros numériques que tout le monde a maintenant.

Julien
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 9161
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Guillaume,

J'ai commencé récemment ma "vie photographique vissante", avec un Standard de 1936, voir mon enthousiasme là:
http://www.summilux.net/forums/viewtopic.php?t=24038

Un Leica vissant c'est comme remonter le temps et la "philosophie" de l'époque s'applique toujours maintenant. On peut commencer avec n'importe quel "Leica vissant",
cela n'a aucune importance sachant que dans ces conditions, on ne compte pas les caractéristiques (télémètre ou non, viseur ou non, etc.) pour départager.
Un autre monde, je t'ai dit :!:

J'en ai eu d'autres vissants (III transformé IIIf, Ig, IIIg) pour la beauté de l'objet mais bizarrement (aucune logique là dedans, 5è dimension...) je préfère utiliser mon premier amour de Standard avec éventuellement un Summaron 3.5cm très petit (ici monté sur le III transformé IIIf).



Leica III en compagnie d'un reflex 18X24 d'une autre "philosophie" de portabilité

Arnaud
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica à vis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités