LEICA 0

Stephan_W
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3347
Depuis le 31 mars 2008
Mulhouse
citation :
Il est indiqué ici que la réplique de 2004 est « plus confidentielle » que celle qui fut fabriquée en l’an 2000 à 2000 exemplaires.


plusieures source m'indiquent que de la première série 4000 exemplaires ont été fabriqués?
Stephan_W
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3347
Depuis le 31 mars 2008
Mulhouse
selon wiki-pedia:

2000 pour la verion 0 (avec viseur "cadre") en 2000


http://www.l-camera-forum.com/leica-wik ... %282000%29

et 1000 pour la version II (avec viseur verre) en 2004

http://www.l-camera-forum.com/leica-wik ... %282004%29
couleur50
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 991
Depuis le 20 fév 2010
Montréjeau
Bonjour,

aeg163 a écrit :
Il y en a eu 5 ; à garder religieusement.

J'ai pris cette affirmation pour une boutade. N'en est-elle pas une ? Si non, d'où provient l'information (qui me semble iréelle) ?

Patrice
Un volant entre les mains,
les hommes se traitent comme des chiens...
Donnez-leur un guidon,
ils seront copains comme cochons !
fabrice deutscher
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5315
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
couleur50 a écrit :
Bonjour,

aeg163 a écrit :
Il y en a eu 5 ; à garder religieusement.

J'ai pris cette affirmation pour une boutade. N'en est-elle pas une ? Si non, d'où provient l'information (qui me semble iréelle) ?

Patrice

C'est une information que je tiens de Chabada.
-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
WebDev | Faites évoluer votre photographie | bookstore | instagram | facebook
JA
Messages : 11
Depuis le 29 avr 2006
SEINE ET MARNE
bonsoir à tous , je reviens sur le flare , j'ai eu le même type d'entrée de lumiere,
à l'occasion de fausses maneuvres lors de l'avancée du film avec le bouchon d'objectif mal mis .
mais la surexposition du film était toujours vers le milieu du bord superieure de la photo.
Stephan_W
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3347
Depuis le 31 mars 2008
Mulhouse
j'ai encore une fois regardé le mien, et je suppose que si la surexposition est au centre, la lumière traverse très probablement le le petit trou du bouchon et ensuite le feutre qui est monté derrière ce trou. Pour essayer, je monterais un autocollant noir sur ce bouchon, afin de voir si quelque chose change.
couleur50
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 991
Depuis le 20 fév 2010
Montréjeau
Bonjour,

JA a écrit :
bonsoir à tous , je reviens sur le flare , j'ai eu le même type d'entrée de lumiere,
à l'occasion de fausses maneuvres lors de l'avancée du film avec le bouchon d'objectif mal mis .
mais la surexposition du film était toujours vers le milieu du bord superieure de la photo.

Merci pour cette indication. Je ne pense pas que le halo blanc qui apparait sur beaucoup de mes clichés provienne d'une mauvaise manipulation. En effet, lorsque j'oublie de remettre le bouchon (et que je le remets au cours de l'armement), ça donne ça :





(Tient ! Les photos n'apparaissent plus dans les messages ? J'ai pourtant fait la manipulation classique...)

Stephan_W a écrit :
j'ai encore une fois regardé le mien, et je suppose que si la surexposition est au centre, la lumière traverse très probablement le le petit trou du bouchon et ensuite le feutre qui est monté derrière ce trou. Pour essayer, je monterais un autocollant noir sur ce bouchon, afin de voir si quelque chose change.

Oui, bonne hypothèse. Dans une pièce noire, j'ai plaqué le flash constamment allumé de mon iPhone sur chaque côté du bouchon, je n'ai absolument pas vu de point de lumière sur le côté opposé. Mais pour être certain, je vais bien calfeutrer l'objectif lors des prochains essais.

Il y a quelques jours, j'ai réalisé quatre clichés après avoir bien enfoncé le bouchon pour l'armement, objectif rentré et objectif sorti, et armé bien à l'ombre ou au contraire bien au soleil, afin de définir si ce "flare" apparait lors de l'armement ou lors de la prise de vue. La pellicule n'est pas encore développée.

Merci et à suivre...

Patrice
Un volant entre les mains,
les hommes se traitent comme des chiens...
Donnez-leur un guidon,
ils seront copains comme cochons !
Piga
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 4263
Depuis le 13 nov 2005
Strasbourg et Essonne
Bonjour,

Je réveille ce fil (qui n'est pas le seul sur le Leica 0, il y en a même un qui fait 6 pages mais avec beaucoup de messages sans rapport) pour rappeler une information que je donnais ici : l'ouvrage de Hans-Günter Kisselbach sur le Leica 0


La traduction anglaise n'est disponible qu'en version électronique sur http://www.barnacksfirstleica.com ; la version imprimée n'est qu'en allemand, mais elle est tellement splendide que cela vaut le coup d'apprendre la langue de Goethe (qui, rappelons le, a séjourné à Wetzlar).

On apprend plein de choses dans cet ouvrage, sur l'histoire de l'appareil, ses différentes versions, les questions techniques ; Hans-Günter Kisselbach possède un Leica-0 d'époque, qui lui a été transmis par son père Theo Kisselbach, pas la copie qui a été sortie il y a une douzaine d'années, et cet appareil bientôt centenaire est parfaitement fonctionnel : plusieurs photos contemporaines, en couleur, sont reproduites dans l'ouvrage, en contrepoint à de nombreuses photos d'époque.

Plus émouvant : les reproductions de croquis et de notes d'Oskar Barnack ; l'auteur a eu accès aux négatifs d'Oskar Barnack pris avec cet appareil (dont certains sont reproduits dans l'ouvrage) et les a étudiés d'un double point de vue, celui de l'historien et celui du technicien. Et on apprend bien des choses.

D'abord, que le format de l'image ne mesure pas 24x36 mm mais 25x37 ; qui a dit que Barnack est l'inventeur du 24x36 ? Cela dit, la fenêtre image de mon IIIf de 1956 mesure également 25x37 et celle de mon M2 de 1963 24,5x36,5. C'est un débat qui est régulièrement repris ici.

Ensuite, que le film utilisé n'avait pas une largeur de 35 mm mais souvent de 33 mm ! Les tolérances de fabrication des films étaient approximatives.

Et puis d'autres problèmes techniques qui ont été résolus les uns après les autres pour arriver au Leica I présenté à la foire de Leipzig en 1925 : concevoir un obturateur étanche pendant l'armement, ce qui a permis de supprimer le bouchon que l'on mettait devant l'objectif pendant cette opération ; faire en sorte que l'espace inter images se présente entre deux perforations du film ; concevoir une molette des vitesses lisible directement et non après un savant calcul ; concevoir un viseur plus petit et plus précis (et simultanément mettre au point un télémètre qui se fixera sur la griffe d'accessoires du Leica I).

Bref, un ouvrage essentiel. Pensez-y, c'est bientôt les fêtes !
"La netteté est un concept bourgeois" HCB
"There is nothing worse than a sharp image of a fuzzy concept" Ansel Adams
"+1" de la part de : Stephan_W
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 9089
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Je réveille ce fil également.
Beaucoup de choses sur ce Replica 0 ...
à ne pas confondre avec le Leica 0 comme peut suggérer le titre du fil.
Stephan_W
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3347
Depuis le 31 mars 2008
Mulhouse
précisons que ce tu appèles "réplica" est plutôt une réitération, fabriquée chez Leica et commercialisé sous le nom "Leica 0".
gautier
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 12819
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
À lire : Leica ‘0’
"+1" de la part de : Stephan_W
Précédente

Retourner vers Leica à vis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités