Flash pour Leica IIIf ou IIIg.

Dopacosum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 247
Depuis le 7 juil 2017
Monzón
* Est-ce que quelqu'un l'a utilisé? ..
* Recommandez-vous de les utiliser dans ces caméras?
* Quelles petites flahs puis-je servir?
Merci
La fierté divise les gens, l'humilité les unit.
Dopacosum
    Flash pour Leica IIIF ou IIIG
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 247
Depuis le 7 juil 2017
Monzón
Titre: devrait se lire comme suit: Flash pour Leica IIIF ou IIIG.

***********************************

Intervention de modération : titre modifié. :wink:

***********************************
La fierté divise les gens, l'humilité les unit.
Dopacosum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 247
Depuis le 7 juil 2017
Monzón
Quelqu'un a-t-il déjà expérimenté le flash avec ces appareils?
La fierté divise les gens, l'humilité les unit.
pat69
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 285
Depuis le 24 sep 2008
lyon Croix Rousse
Moi, avec mon IIIF,jamais de flash, ni avec mes autres Leica.
Leica M6 + Leica M4-2 + Leica III F+Leica M9 + summitar 50 mm + summicron 50 mm + summicron 35 mm + elmar 90 mm+hexanon 28 mm
Blowupster
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 5263
Depuis le 5 juin 2007
Genève Suisse
Je n'ai eu un IIIg que trop peu de temps et n'ai pas eu l'occasion de monter une flash. Avec le M2 qui pose les mêmes contraintes techniques (vitesses max de 1/50 pour les flash électroniques), j'ai eu l'occasion de l'utiliser souvent avec des flashs sans aucun souci.
En dia couleur, le flash permet de diminuer les contrastes en plein jour, mais la vitesse lente utilisable rend les choses plus compliquées:
Le flash doit être plus puissant et l'utilisation de vitesses basses en portrait qui bouge peut créer des bougés pas toujours sympa.
J'ai eu aussi un Couplex sympa et je pense que le fait de ne pas avoir de flash m'a aidé à décider à le revendre: je fini souvent les films qui durent longtemps en studio à la fin de séances.
Au début j'utilisais un Metz 45, mais rien n'empêche d'utiliser un flash plus récent s'il a un minimum de réglage possibles. Le Leica SF 20 est un super flash vu le prix, mais il faut un sabot pour le fixer sur le boitier et le relier au contact synchro.

Pour couvrir des mariages j'avais abandonné Leica pour du Nikon et Blad qui proposent des vitesses de synchro plus pratiques.
Finalement il y très peu des personnes qui savent utiliser un flash, alors qu'il y a un fort potentiel à tirer.

:iboitier: Leica M3 (1960) :iobj: Elmarit 90 mm f/2,8 :ifilm: Acros 100


:iboitier: Leica M3 :iobj: Elmarit 90 mm f/2,8 :ifilm: Fuji Neopan 100 ss :diaph: f:8


:iboitier: Hasselblad 1000F (1955) :iobj: 135mm :ifilm: Fuji Velvia 50 :obtuM: 1/30


:iboitier: Hasselblad 1000F :iobj: 250mm :ifilm: Fuji Velvia 50 :obtuM: 1/30


:iboitier: Zeiss Nettar 6x6 (env. 1950) :iobj: Novar 75f4.5 :ifilm: Ektar 100 :diaph: f:11 :obtuM: 1/125 :idea: Nikon SB-16
Dopacosum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 247
Depuis le 7 juil 2017
Monzón
Blowupster a écrit :
Je n'ai eu un IIIg que trop peu de temps et n'ai pas eu l'occasion de monter une flash. Avec le M2 qui pose les mêmes contraintes techniques (vitesses max de 1/50 pour les flash électroniques), j'ai eu l'occasion de l'utiliser souvent avec des flashs sans aucun souci.
En dia couleur, le flash permet de diminuer les contrastes en plein jour, mais la vitesse lente utilisable rend les choses plus compliquées:
Le flash doit être plus puissant et l'utilisation de vitesses basses en portrait qui bouge peut créer des bougés pas toujours sympa.
J'ai eu aussi un Couplex sympa et je pense que le fait de ne pas avoir de flash m'a aidé à décider à le revendre: je fini souvent les films qui durent longtemps en studio à la fin de séances.
Au début j'utilisais un Metz 45, mais rien n'empêche d'utiliser un flash plus récent s'il a un minimum de réglage possibles. Le Leica SF 20 est un super flash vu le prix, mais il faut un sabot pour le fixer sur le boitier et le relier au contact synchro.

Pour couvrir des mariages j'avais abandonné Leica pour du Nikon et Blad qui proposent des vitesses de synchro plus pratiques.
Finalement il y très peu des personnes qui savent utiliser un flash, alors qu'il y a un fort potentiel à tirer.

:iboitier: Leica M3 (1960) :iobj: Elmarit 90 mm f/2,8 :ifilm: Acros 100


:iboitier: Leica M3 :iobj: Elmarit 90 mm f/2,8 :ifilm: Fuji Neopan 100 ss :diaph: f:8


:iboitier: Hasselblad 1000F (1955) :iobj: 135mm :ifilm: Fuji Velvia 50 :obtuM: 1/30


:iboitier: Hasselblad 1000F :iobj: 250mm :ifilm: Fuji Velvia 50 :obtuM: 1/30


:iboitier: Zeiss Nettar 6x6 (env. 1950) :iobj: Novar 75f4.5 :ifilm: Ektar 100 :diaph: f:11 :obtuM: 1/125 :idea: Nikon SB-16


Merci d'avoir répondu avec une bonne explication.
Et merci beaucoup d'avoir contribué à de si belles images.
Salutations
La fierté divise les gens, l'humilité les unit.

Retourner vers Leica à vis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités