rollei retro 80 S à développer

tofolo
Messages : 20
Depuis le 16 mars 2017
Bordeaux
Bonjour,
je viens d'effectuer 2 tests avec l'émulsion Rollei Retro 80 S, l'une exposée à 50 iso, l'autre à 80, seulement voilà..., pas encore armé pour développer moi-même ces pellicules et, sur Bordeaux, les artisans développeurs n'ont semble-t-il pas la chimie adéquate... J'aurais besoin de vos lumières..., panchromatiques évidemment, je suis prêt à envoyer mes rouleaux à condition qu'ils soient entre de bonnes mains.
Merci d'avance de vos retours, Cdlt, Tofolo.
Pffff, quand on pense que toute une vie de prise de vues se résume au final à..., 5 secondes de temps d'exposition. Heu..., bè c'est de moi et..., je dois surement frôler les 0,0003 sec
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5477
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Hello
le + simple est de les envoyer à Aurélien Leduc de LaboArgentique
J.Ph.
tofolo
    Re: rollei retro 80 S à développer
Messages : 20
Depuis le 16 mars 2017
Bordeaux
Merci beaucoup J.Ph, je vais me rapprocher de lui et..., qui sait peut-être..., un échantillon du résultat dans un des thèmes proposés sur le site...
Tofolo.
Pffff, quand on pense que toute une vie de prise de vues se résume au final à..., 5 secondes de temps d'exposition. Heu..., bè c'est de moi et..., je dois surement frôler les 0,0003 sec
jfbaron
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1373
Depuis le 16 juil 2013
Paris
Laboratoire ARKA
52 rue Notre dame des champs
75006 Paris
tel 0143257972


Une photo Rollei Retro 80 s


:iboitier: Voigtlander BESSA III 667W :ifilm: Rollei Retro 80S :icapteur: NIKON LS9000 FH-869G
"Je choisirais le Paradis pour le climat ... et l'Enfer pour la compagnie"

http://www.jf-baron-photos.smugmug.com
https://www.flickr.com/photos/voluven
tofolo
    Re: rollei retro 80 S à développer
Messages : 20
Depuis le 16 mars 2017
Bordeaux
Merci pour ton retour JF et je vais jeté un coup d'oeil sur ce Labo!
Auto-portrait fort sympathique avec une très belle compo, mais comme je le craignais cette émulsion a l'air très contrastée..., en faisant des recherches sur le net ce film était destiné pour effectuer des photos aériennes, sa constitution permettait d'atténuer fortement le voile atmosphérique..., d'où..., son contraste élevée.
Je verrai bien le résultat de mes tests...
Pffff, quand on pense que toute une vie de prise de vues se résume au final à..., 5 secondes de temps d'exposition. Heu..., bè c'est de moi et..., je dois surement frôler les 0,0003 sec
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5477
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Hello
je n'utilise pas la retro 80S mais de la rétro 400S qui est issue des mêmes stock/production/usage. Le contraste final d'un film NB dépends du révélateur utilisé, du scanner et du traitement appliqué. Ici, la mode est aux contrastes poussés et noirs profonds. Mais il est facile d'obtenir un contraste faible ou moyen sur le négatif en choisissant son révélateur. Le même film ne donne pas le même contraste avec de l'HC110, du rodinal ou de l'Ultrafin. Et encore +, la concentration/dilution d'un même révélateur modifie le contraste.
Si tu expliques ce que tu veux à Aurélien, tu auras le rendu voulu.
Pour finir, il ne faut pas confondre contraste (pente de la courbe de noircissement) et densité (positionnement du sujet le long de la courbe de noircissement).

Comme tous les films Rollei-S, ils sont issus de la photo aérienne et ont donc une sensibilité accrue dans le rouge, un peu comme feu le TP-2415. Cela facilite les photos dans les lointains et les portraits.

Bonnes photos

J.Ph.
tofolo
    Re: rollei retro 80 S à développer
Messages : 20
Depuis le 16 mars 2017
Bordeaux
Encore merci J-P pour ces nouvelles précisions, mais pour être honnête... malheureusement je ne comprends pas la différence entre contraste et densité... aurais-tu, par hasard, un exemple concret à me montrer?! Après, vu le redoutable "Savoir" d'Aurélien je pense qu'effectivement, je vais lui soumettre le rendu vers lequel j'aimerais tendre. Enfin, si je vous ai demandé de l'aide c'est parce que la plupart des Labo, même artisanaux, n'ont qu'un voir 2 révélateurs à proposer, et je sais que la Rollei donne le meilleur en fonction de la sensibilté utilisée, avec des révélateurs moins courants...
tofolo.
Pffff, quand on pense que toute une vie de prise de vues se résume au final à..., 5 secondes de temps d'exposition. Heu..., bè c'est de moi et..., je dois surement frôler les 0,0003 sec
amansjeanphilippe
Vieux briscard
Messages : 5477
Depuis le 30 juil 2006
Meudon
Hello
Le contraste c'est la différence de luminosité du sujet entre ses parties les + sombres et les + claires. Un mur de parpaing à joints ciment a un faible contraste qu'il soit en plein soleil ou faiblement éclairé. Une feuille imprimée en noir et blanc offre un très fort contraste.
La densité est le résultat de la transformation de la luminosité du sujet par le développement via la courbe caractéristique.

Ton mur de parpaing éclairé de dos est sans contraste (mettons 1 diaph), tu peux l'exposer comme un gris à 18% en centrant ton aiguille de posemètre. Tu peux aussi décider de la sous-exposer de 2 diaphs pour obtenir une vitesse + rapide et ne pas bouger ou le sur-exposer de 2 diaphs pour être sûr d'avoir de la matière dans les ombres. Le contraste ne change pas mais les densités obtenues sur le négatif sont différentes.

Le négatif, comme le fichier numérique, ne sont que des étapes intermédiaires de l'image finale, on peut faire ce que l'on veut dans la limite des dynamiques (film, capteur, papiers...) en fonction de la dynamique du sujet...
Quand le sujet a une dynamique > à la dynamique du film/capteur, alors on fait de la HDR
Quand le sujet a une dynamique < à la dynamique du film/capteur, alors on fait ce qu'on veut (et laisser un sujet sombre dans les pieds de courbe n'est pas forcement judicieux sauf si on a oublié son trépied).

J.Ph.
"+1" de la part de : Alexeï, wots

Retourner vers Bonnes adresses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité