Hyperfocale : deux approches. Laquelle est la votre, et pourquoi ?

bataillé
Avatar de l’utilisateur
Messages : 92
Depuis le 10 jan 2017
entre Badajoz, Seville et Olhao. Parfois vers Limoges ou Bordeaux
bonjour

Que veuille la Modération d'emblée supprimer ce fil s'il s'avère entrer en redondance avec des sujets précédemment postés.
Mille fois merci.
Politesses d'usage formulées, j'entre dans un sujet qui soulève en moi les plus vives inquiétudes. J'ai bien dit les plus vives inquiétudes !
J'essaierai d'être le plus précis possible dans la description des situations que je serai amené à présenter afin que la compréhension de ce message soit claire.
Je dis ça car je ne sais pas prendre de photos avec un téléphone, les poster, et en signaler certaines zones avec des petites flèches ou des petits ronds pour mettre en évidence certains détails. Certains me diront que c'est facile, et je leur répondrai que ça l'est certainement, mais que je ne sais pas faire, donc pour moi, c'est pas facile.
Voilà, j'en arrive au sujet.
Un jour, je suis parti un peu malgré moi faire un reportage pour le compte d'une sorte d'association à tendance écolo/altermondialiste principalement constituée d'étudiants de premier cycle en arts du spectacle. J'étais défrayé entièrement, et un peu rémunéré. c'est ce qui m'a motivé, car leur combat était d'une médiocrité consternante et ils étaient d'une hygiène douteuse.

Leur rassemblement avait lieu en plein été dans l'extrême sud de la france. J'avais des bobines de trix, deux M6, un monté en 35 et l'autre en 50.
Certaines situations auxquelles ces jeunes hippies prenaient part se déroulaient parfois dans des mouvements aux rythmes soutenus. Impossible donc de faire le point télémétriquement parlant.
Au bout du deuxième soir, j'étais en proie à de forts tracas. Je me disais que je n'allais ramener que des images molles de leurs AG et des fêtes arrosées qui s'en suivaient. Or je voulais les voir s'agiter à trimballer leurs palettes, leurs banderoles, je voulais donner à mes images une sorte de ton à la Klapisch (toute bienveillance mise à part car je les trouvais ridicules et en détestais la plupart)
J'appelai donc un soir une copine photographe parisienne qui faisait de superbes séries bien vénères sur les barebakers du marais, et lui fis part de mon embarras.
Elle me conseilla un truc très simple :
"tu fermes à 11, tu règles au 500/ème, tu places le signe infini de ta bague de MAP sur la valeur 11 qui se trouve sur le côté droit de ton objectif, inscrite sur le cerclage directement collé au boitier. Si tu regardes cette fois du côté gauche de ce cerclage, et regarde la valeur f11, en face de celle ci, il y aura une indication en mètres sur la bague de MAP. En gros, à partir de cette distance jusqu'à l'infini, l'ensemble de tes plans seront nets."

Voilà à peu près ce que m'a dit cette amie.

J'ai toujours fait ainsi depuis, et n'ai jamais rencontré le moindre problème de netteté.

Mais aujourd'hui, un article vient semer le troubles dans mes certitudes.
J'ai lu que pour être en hyperfocale, il fallait placer le signe infini de la bague de MAP non pas en face de notre valeur diaph, mais en face du repère central qui fait office d'axe de symétrie entre les valeurs de diaph inscrites à gauche et celles inscrites à droite.

Que faut il faire ?
Choisir de continuer avec les trucs et astuces d'une pote un peu timbrée ? ou suivre scrupuleusement les conseils d'un site sérieux fréquenté par de nombreux ingénieurs photophiles ?

J'aimerais savoir comment vous vous pratiquez l'hyperfocale.
Quant à mon travail pour cette association, je crois que ça n'a rien donné si ce n'est une espèce de petit vernissage pourri dans le hall d'une MJC lors de la journée des assos. Mais ça ne valait pas plus.

Merci.
J.S Bataillé.
"n'allez jamais vivre dans les villes de moins de 4000 habitants"
Noir Boy Georges
Laurent B
    Re: Hyperfocale : deux approches. Laquelle est la votre, et pourquoi ?
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 332
Depuis le 17 sep 2013
Orléans
En l'occurence, la "pote un peu timbrée" me semble avoir raison.

Les deux repères indiquent les limites extrêmes de netteté acceptable. Donc si tu mets le signe "infini" sur le repère de distance, tu es net jusqu'au delà de l'infini (ce qui te fait une belle jambe) mais du coup ton point net le plus proche est moins proche que si tu suis ta méthode.

Pour être rigiureux, il faudrait régler la bague de distance sur la distance hyperfocale pour le diaphragme concerné (ici f/11) mais en l'abscence de calculs savants, et surtout de graduations fines sur la bague de distance, ton approche me semble très pragmatique.

Quand je suis dans une telle situation (mais je ne photographie pas des gens que je n'aime pas ;-) ) j'ai tendance à choisir un diaph, f/11 par exemple, et a utiliser les indications du diaph plus ouvert précédent (f/8 dans ce cas) pour "assurer" un peu.
bataillé
    Re: Hyperfocale : deux approches. Laquelle est la votre, et pourquoi ?
Avatar de l’utilisateur
Messages : 92
Depuis le 10 jan 2017
entre Badajoz, Seville et Olhao. Parfois vers Limoges ou Bordeaux
Merci Laurent.

Si je comprends bien, à f/11, le signe infini est de la bague des distances est positionné face à la valeur 11 de la bague où sont inscrites toutes les ouvertures.
Toi, tu restes à 11, mais tu places l'infini non pas devant la valeur 11 mais devant la 8.
AI-je tout bon ?
"n'allez jamais vivre dans les villes de moins de 4000 habitants"
Noir Boy Georges
Laurent B
    Re: Hyperfocale : deux approches. Laquelle est la votre, et pourquoi ?
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 332
Depuis le 17 sep 2013
Orléans
Oui c'est ça.
Disons que cela me permet aussi de ne pas prendre de paris sur le cercle de confusion utilisé par le fabricant pour graver les indications.
DRUON
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1148
Depuis le 27 nov 2015
PARIS- SUD YVELINES.



Sur un objectif ancien voir manuel, c'est assez simple.

Les objectifs grand angle sont conçus aussi oour pré-sélectionner avant de déiclencher, rn estimant au juger la distance de l'appareil au sujet.

En fermant à 8 ou 11, on a des grandes plages de nettetés. ça favorise les prises de vue rapide, qui plus est sur des sujets mobiles voir agités....
Richard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9224
Depuis le 27 mai 2003
bigoudénie en Pen ar Bed (29120)
pour ma part j'ai tjs préféré utiliser la "zone de netteté" pour isoler le sujet de son fond,

dans le cas d'un affichage comme ci dessus je choisi par ex un diaph de 5,6 ce qui me donne une zone de netteté de 2,50 à 4m, après à moi de juger et de rentrer dans la distace pour déclencher sans avoir à m'occuper de la map, avec l'habitude on s'y fait très bien.
"c'est avec le coeur que l'on fait des photos"
"la photo c'est le regard"
Willy Ronis

http://www.summilux.net/r_system/fondsRV.htm

http://www.summilux.net/expos/voir.php?auteur=19&page=2
bataillé
Avatar de l’utilisateur
Messages : 92
Depuis le 10 jan 2017
entre Badajoz, Seville et Olhao. Parfois vers Limoges ou Bordeaux
merci beaucoup pour vos réponses !
"n'allez jamais vivre dans les villes de moins de 4000 habitants"
Noir Boy Georges
Laurent B
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 332
Depuis le 17 sep 2013
Orléans
Richard a écrit :
pour ma part j'ai tjs préféré utiliser la "zone de netteté" pour isoler le sujet de son fond,

dans le cas d'un affichage ci dessus je choisi par ex un diaph de 5,6 ce qui me donne une zone de netteté de 2,50 à 4m, après à moi de juger et de rentrer dans la distace pour déclencher sans à m'occuper de la map, avec l'habitude on s'y fait très bien.


oui, ça c'est ce que je fais en photo de rue, ça permet d'isoler un sujet et de déclencher au jugé
Pandani
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 737
Depuis le 2 nov 2005
Paris
Hello,

Tout d'abord bravo J.S. pour le ton humoristique de ce message qui m'a bien fait rigoler :applaudir:
Ensuite, la question évoquée est une vraie question à laquelle j'ai été aussi confronté.
Je fais surtout de la photo de paysages, et j'aime assez souvent composer des images avec de la profondeur, depuis un premier plan bien présent et "piqué" jusqu'à un arrière plan lointain pas trop dilué.
Bref, j'utilise régulièrement l'hyperfocale, de façon calculée, au Lux 35 Asph et à l'Elmar 24 Asph.
Pendant assez longtemps j'ai utilisé la première méthode décrite (caler l'infini sur le repère de diaph de droite, avec un chouia de marge au cas où) et je me suis aperçu de temps en temps que cette méthode était un peu "limite" avec le 35 (beaucoup moins avec le 24 car il a de la profondeur de champ à revendre ...) : concrètement mes premiers plan étaient toujours hyper nets, mais mes infinis un peu voire assez nettement moins, alors que j'avais pris un chouia de marge des deux côtés. Cela dit c'était à mon goût pas très gênant, et en tout cas beaucoup moins grave que si cela avait été le contraire (mes premiers plan moins nets que les arrières plans lointains).
J'en ai conclu qu'il fallait prendre significativement plus de marge avec l'infini qu'avec les premiers plans :
- par exemple, avec mon 35, si je ferme à f8, je vais considérer que ma pdf en hyperfocale va aller de la distance en face du repère f8 à gauche jusqu'à l'infini, si je place l'infini en face du repère f5.6 de droite.
- ou de la même façon, toujours avec mon 35, si je ferme à f11, je vais considérer que ma pdf en hyperfocale va aller de la distance en face du repère f11 à gauche jusqu'à l'infini, si je place l'infini en face du repère f8 de droite.
Avec cette manip tout est nickel.

:wink:
mikebrand
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3350
Depuis le 25 avr 2005
Paris/Antwerpen
Hello,

Je rentre tout juste de Tokyo avec qq films, et j'ai utilisé la méthode zone focus et non hyper focale, qui je pense pourrais t'intéresser quand tu es dans le feu de l'action..
En gros, par ex. avec mon 28mm, à f11, je cale 1m à gauche gauche, et je sais en lisant à droite que tout sera focus entre 1m et un peu moins de 5m..
Et si j'ai besoin de passer à f5.6, je sais que tout sera focus entre ±1m30 et 3m, et si besoin, je recale un chouilla pour être focus entre 1m et ±1m80, et ça donne pas mal de latitude de mouvement et de rapidité de réaction..

Qq images bientôt!
cedric-paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 4267
Depuis le 20 oct 2013
Europe, surtout Paris
Bonjour Bataillé! Sympa ce post. On veut voir les photos des chevelus!

Pour ta question, je fais exactement comme ton amie. Mais f/11 c'est un peu extrême. Tu peux ouvrir à 5.6 ou 8 sans prendre trop de risques en sachant à peu près à quelle distance tu photographies en général (rarement en-dessous de 2m).

Référe-toi au graphique de Druon, il montre bien comment on a une bonne profondeur de champ de marge à 5.6. Si tu prends un plus grand angle (35mm, 28, 21...) ta marge de manoeuvre est encore plus grande (grande PdC).

J'espère que les champions des "sans télémètre", c'est-à-dire des vissants série I, comme Mak, répondront aussi.
bataillé
Avatar de l’utilisateur
Messages : 92
Depuis le 10 jan 2017
entre Badajoz, Seville et Olhao. Parfois vers Limoges ou Bordeaux
Merci Pandani, Mike et Cédric pour vos réponses.
Je les lis avec attention, bien que tout ça reste très théorique.
Je crois que j'aurais besoin d'une sorte de cours particulier. J'intègre les informations apportées, mais sans réelle situation d'application avec un référent capable d'apporter des réponses aux doutes et aux interrogations directement en situation de prise de vue, j'ai quand même l'impression désagréable de me retrouver seul face à quelque chose que je ne maîtrise pas.
Or il se trouve que j'entame dans très peu de temps un petit travail qui donnera lieu à une restitution, voire une petite publication si la région suit.

J'ai donc la pression et j'ai besoin d'être sûr sûr de ma méthode.

Etant pour un mois à Limoges, c'est pas évident de trouver quelqu'un qui maîtrise bien et accepte de prendre le temps de m'expliquer.
Je vais chercher !

Merci grandement pour vos conseils !

ps : Cédric, les negs des jeunes hirsutes sont dans des cartons au Portugal mais promis, dès que mon existence nomade et mouvementée retrouve un peu de rythme de croisière, je les retrouve et les scanne. Mais c'est très très nul.
Pandini : content que de t'avoir fait sourire :)

Merci !
"n'allez jamais vivre dans les villes de moins de 4000 habitants"
Noir Boy Georges
Elmer
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 306
Depuis le 11 sep 2016
Belgique
Pas besoin de te mettre la pression. La méthode de ton amie, illustrée par le schéma de Druon, est la bonne.
Bonnes photos
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7259
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Richard a écrit :
pour ma part j'ai tjs préféré utiliser la "zone de netteté" pour isoler le sujet de son fond,

dans le cas d'un affichage comme ci dessus je choisi par ex un diaph de 5,6 ce qui me donne une zone de netteté de 2,50 à 4m, après à moi de juger et de rentrer dans la distace pour déclencher sans avoir à m'occuper de la map, avec l'habitude on s'y fait très bien.



Ma pratique ressemble à celle de Richard, quand je ne peux/veux pas faire la map télémétrique.

En situation similaire de photos d'évènement qui change vite, le plus souvent l'action ne se trouve pas à l'infini ou grande distance.

Donc, régler en hyperfocale, netteté jusqu'à l'infini fait "perdre la netteté" en distance plus proche.
Ce qui permettrait aussi d'utiliser un diaph. plus ouvert (f/5.6/8 en place de 11 par exemple).

Sur mon Standard (sans télémètre), sur l'Elmar 5cm je mets des points rouges sur 5m, 3m et 2m que je positionne "sans y penser", suivant la distance du sujet prévu.
Avec un peu de pratique, c'est rapidement acquis et surtout "libérateur".

Juste une idée en passant (en pensant à ce que le M6 n'a jamais l'aval de Madame pour son usage de M à cause des LED rouges perturbantes dans le viseur):
faire l'essai sans piles sur M6 est aussi "libérateur" pour aller dans le sens des "pré-réglages de distance".
Elmer
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 306
Depuis le 11 sep 2016
Belgique
Elmer a écrit :
Pas besoin de te mettre la pression. La méthode de ton amie, illustrée par le schéma de Druon, est la bonne.
Bonnes photos


Note que cette méthode ne s'applique pas qu'à f11, mais reste évidemment valable aux autres ouvertures. De plus, tu ne dois pas nécessairement aller jusqu'à l'infini, mais tu peux déterminer la zone de netteté que tu souhaites. Toujours sur le schéma de Druon, si tu ouvres à f8, sans modifier la MAP, la zone de netteté s'étendra approx de 2 à 5 m (zone entre les 2 repères 8)
Suivante

Retourner vers Comment feriez-vous pour...?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité