Réutilisation des revelateurs

Blowupster
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 5516
Depuis le 5 juin 2007
Genève Suisse
Bonjour,
Avec le kit Tetenal 3 bains E-6 il est indiqué des temps de corrections si on passe un deuxième films dans les bains.

On peut voir cela comme une optimisation économique, c'est surtout pratique pour ne pas à avoir à repréparer les bains ce qui prend pas mal de temps (ajustement de la température)...plus de temps que le développement si on a une machine semis automatique.
Perso j'utilise un CPP 2 et j'ai de très bon résultat aussi au deuxiemme passage. De mémoire le premier bain de 6:15 puis 6:30 et finalement 6:45.
Bon j'utilise plus de produit que nécessaire pour ne pas essouffler le produit et être sûr que tout passe dans le liquide mais hier j'ai essayé un troisième service avec le bain qui m'a rendu un films pas assez développé. Au final pas utilisable. Mais il n'est pas exclu que se soit un problème de température vu que j'ai utilisé un autre type de cuve.
L'expérience:
- Premier passage: 450ml de E-6 pour 2PF 5x7;3PF 4x5 à 6:15 -->parfait
- Deuxiemme passage: 450ml de E-6 pour 2PF 5x7;3PF 4x5 à 6:30 -->parfait
- Troisiemme passage: 450ml de E-6 pour un 220 à 6:45 --> presque noir


En début de semaine j'avais essayé aussi de ré utiliser un révélateur N/B Ilfosol 3 avec des pf 5x7.
- Premier tour avec 5PF 5x7 et 450ml --> parfait
- -Deuxième tour avec un seul PF 5x7 et temps 10% plus long -->Le film au deuxième tour a fini transparent.

Bon, problème, probablement, de contamination.
Avez-vous aussi des expériences de réutilisation de bain ?
rax
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2800
Depuis le 27 juin 2015
Lille
Bonjour,

Oui, en C41. On allonge effectivement le temps.
Je n'ai jamais eu vraiment de problème. Certes, j'use un peu plus du tampon LR au fil des usages pour effacer des pétouilles... Mais de là à avoir un film transparent ou noir : pour moi, cela ne vient pas de la chimie.
Blowupster
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 5516
Depuis le 5 juin 2007
Genève Suisse
Oui je pense que j'ai dû bugger.

Hier soir développement foireux aussi mais sauvé par le bain d'arrêt.

En bref:
Je développe mon film 8 minutes avec de l'Ilfosol 3 à 1+14
Je passe un bain d'arrêt 30 secondes
Je fixe 4 minutes aie non c'est du révélateur papier pure que je retire après 2.5 minutes. :choque:

J'hésite à tout balancer à la poubelle. En même temps j'ai derrière moi les 3 photographes qui ont posé leurs images sur les 10 plan films car je suis au milieux d'une initiation chambre et développement à la jobo rotative....

Et puis non, je re lave et je passe 2.5 minutes au (vrai) fixateur pour voir, car c'est en échouant qu'on apprend
Bon je lave et ok va pour contempler le désastre... :rollvert:

Bin en fait non, le film est dense mais au scanner ça doit passer.
Donc retour du fix pour 4 minutes de plus et lavage.

Résultat pas si mal pour un développement foireux. Je ne vais pas essayer de faire du tirage chimique mais au scanner ça devrait passer.

A vue de nez ça ressemble à un film légèrement voilé mais ça va.

Bon le film était du 4x5" TMY 400 avec une date de péremption à 2001 et de conservation thermique douteuse exposé et développé à à 200 asa


J'ai l'impression que le bain d'arrêt que j'utilise rarement est utile (?) :content:
summilord
    Re: Réutilisation des revelateurs
Habitué
Messages : 311
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Effectivement le bain d'arret acide commence à fixer le film et le décensibilise. Il m'est arrivé qu'au moment de vider le bain d'arret, l'entonnoir de la cuve s'est fait la malle (je l'avais sans doute pas enclenchée ) le film s'est retrouvé sur le plan de travail en pleine lumière. Je le croyais perdu mais j'ai quand même poursuivi le traitement (fixage et rincage) et il était nickel

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités