DILUTION REVELATEUR

alain32
Avatar de l’utilisateur
Messages : 99
Depuis le 29 août 2014
Samatan-Gers
Bonjour,
Le fait que le révélateur peut être dilué, cela influence t-il le rendu ou la qualité ?, Bien sur je parle de température égale.
Merci?
William Saurin
Messages : 37
Depuis le 20 août 2019
Strasbourg
Selon Kodak pour le Xtol, " Robust, abuse-tolerant, clean-working solution Stable performance across a range of temperatures, dilutions, and agitation methods "

http://wwwfr.kodak.com/global/en/profes ... 9/j109.pdf

Donc, ne pas "abuser", au moins pour ce révélateur. A noter que le temps optimal de révélation est fonction de la concentration du révélateur, et doit donc être estimé, sachant que ce genre d'approximation est assez aléatoire.
igemo
Spécialiste
Messages : 1329
Depuis le 18 oct 2005
Paris
https://www.google.com/search?client=fi ... 47&bih=982
"Le macronisme est un mélange d’incompétence, de cynisme et de mépris saupoudré d’un sourire commercial après un discours creux"
Un homme contemplatif
Louphy
Habitué
Messages : 603
Depuis le 23 avr 2014
Nantes
alain32 a écrit :
Bonjour,
Le fait que le révélateur peut être dilué, cela influence t-il le rendu ou la qualité ?, Bien sur je parle de température égale.
Merci?


Bonjour,

Sur la qualité : non
Sur le rendu : oui

Plus un révélateur est dilué plus le temps de développement doit être long donc plus facile à gérer (et à reproduire) et augmentation de l'accutance (impression de netteté), et meilleur gestion entre les hautes lumières (qui "montent" moins vite le révélateur s'épuissant plus rapidement) et les ombres (plus de détails) c'est ce qu'on appel l'effet compensateur.

En revanche : ça fait ressortir le grain du film ...

Plus accessoirement : c'est plus économique car avec moins de révélateur on peut théoriquement traiter plus de films.

Une limite à la dilution : la quantité nécessaire et suffisante de révélateur pur pour une surface de film donnée. Mais c'est très relatif car en stand développement - par exemple - la dilution est à 1+100 voir 1+200 ... et le minimum de chimie soit disant nécessaire est loin d'être respecté.

Bonne journée.
Philippe
alain32
Avatar de l’utilisateur
Messages : 99
Depuis le 29 août 2014
Samatan-Gers
Merci à vous
Alain
ric
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 502
Depuis le 6 sep 2004
Hérault
Philippe Bachelier dans son livre Noir & Blanc. De la prise de vue au tirage (Eyrolles éditeur) écrit ceci à propos du développement à bain perdu, dilution 1+1:

"Cette méthode est économique et procure des négatifs avec une définition accrue et des hautes lumières détaillées. La dilution favorise l'acutance et l'effet compensateur."

Ce qu'indique Louphy, par contre Philipe Bachelier ne mentionne pas la majoration du grain, ce que j'ai aussi lu ailleurs. A l'usage pour avoir pratiqué les deux méthodes (pur et dilué 1+1), la différence sur le grain n'est pas très visible et, pour moi, pas génante sur des scans imprimés en A3+ et même A2. Je n'utilise plus que la dilution 1+1 avec du XTol et Delta 100 ou 400.

Philipe Bachelier conclut ce paragraphe (page 67):
"Notre préférence va au développement à bain perdu, pour la constance et la qualité de ses résultats puisque l'on travaille à chaque fois avec un bain neuf. C'est la solution la plus onéreuse, mais le prix modique des révélateurs nous incite à la recommander fortement."

A noter la contradiction sur l'estimation du coût entre les paragraphes !

Enfin, ce dernier propose des temps de développement un peu plus long, par exemple pour la Delta 400 à 1+1 et 20°, 14 min alors qu'Ilford propose 10 ½ pour les mêmes conditions, sans doute pour profiter à plein de l'effet compensateur. Je vais essayer.
summilord
Habitué
Messages : 311
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
J'utilise sepuis sa sortie dans les années 80 de l'Xtol pour développer mes Trix
l'utilisation diluée à 1+1 a plusieurs avantages
le résultat est très bon, les négas un peu moins denses et faciles à tirer sans montée particulière du grain qui reste avec ses caracteristiques qui font tout le charme de ce film
pour régler la température, c'est très pratique. si la solution de base est à 18° il suffit de mettre de l'eau à 22° pour avoir un revélateur à 20°
L'usage à bain perdu est l'assurance de résultats toujours identiques sans avoir à compenser une quelconque usure du bain
sur le plan économique, 5litres d'xtol permettent le traitement d'une trentaine de films pour 14€ max, qui dit mieux?
"+1" de la part de : ric
Math
Spécialiste
Messages : 1808
Depuis le 26 juil 2009
Bruxelles
citation :
qui dit mieux?


La méthode J. Steinmetz ?

:arrow-anim: je sors...
regish
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2224
Depuis le 6 déc 2004
Porto-Vecchio
Math a écrit :
citation :
qui dit mieux?


La méthode J. Steinmetz ?

:arrow-anim: je sors...


C'est sans doute pour le sinitiés mais c'est quoi cette méthode ?
julius23
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1338
Depuis le 25 mars 2014
aubusson
La méthode dite à Jules, une approximation empirique de "régénération" du révélateur.

il me semble que c'est avec du D76 principalement.

Résultat qui fonctionne ... en règle générale, mais c'est empirique ;)

Perso comme summilord, je préfère de loin la reproductibilité du bain perdu
summilord
    Re: DILUTION REVELATEUR
Habitué
Messages : 311
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Il y a de nombreux fils sur les différentes methodes de developpement: methode à Jules (qui est surtout, à mon avis adaptée aux grandes cuves des labos pros) le stand développement, etc. Toutes ces methodes donnent de bons résultats et il est bien difficile de dire quelle est la meilleure. En fait la meilleurs c'est celle qu'on utilise régulièrement et dont on maitrise le process comme le résultat et qui donne les négatifs les mieux adaptés à notre methode de tirage et au résultat recherché, Par contre il est indispensable losqu'on "tient" une methode de s'y tenir sinon, les résultats seront forcemment irréguliers et décevants
SBOOI
    Re: DILUTION REVELATEUR
Messages : 13
Depuis le 10 sep 2015
Montreal
Pour moi, la page de François Courtois sur ''acutance agitation et dilution'' a été une ...révélation:
https://sites.google.com/site/francoisc ... etdilution
"+1" de la part de : arnaudL
Alexeï
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 195
Depuis le 16 mars 2017
Bordeaux
Concernant la méthode dite "soupe à Jules" elle n'est valable que pour les grosses quantités de D76. Feu Monsieur ZEKKAR parlait de plusieurs dizaine de litres dans un contenant vide d'air. Sans respect des préceptes c'est râpé. Pour ma part ma soupe c'est du stand au HC-110. Je met ma HP5+ une heure à une dilution de 1+119 pendant une heure, on récupère des négatifs bien plats qui donnent des images comme à la belle époque du noir et blanc.
igemo
Spécialiste
Messages : 1329
Depuis le 18 oct 2005
Paris
Alexeï a écrit :
Concernant la méthode dite "soupe à Jules" elle n'est valable que pour les grosses quantités de D76. Feu Monsieur ZEKKAR parlait de plusieurs dizaine de litres dans un contenant vide d'air.



"Pour avoir travaillé avec Jules à Publimodphoto pendant 12 ou 13 ans à l'époque au développement N.B. nous avions 5 rév. différents suivant les films, la sensibilité employée par rapport à la sensibilité initiale, et le photographe pour avoir le nég. correspondant au style de tirage désiré par les photographes.
On avait des cuves 100l et une de 200l, pour les temps de développement il faut aussi ajuster par rapport au type d'agrandisseur que l'on possède et le rendu désiré au tirage cette de régenération est valable pour les types de rév.
Bonne soirée
Alain"
http://objectif-argentique.com/forum/viewtopic.php?t=75

Tout est dit...
"Le macronisme est un mélange d’incompétence, de cynisme et de mépris saupoudré d’un sourire commercial après un discours creux"
Un homme contemplatif
"+1" de la part de : Doc Henry
Clic
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1857
Depuis le 25 juil 2003
Besançon
Cette méthode ne présente aucun intérêt aujourd'hui, plus personne ne fait 10 films par jour.
"Lorsque vous photographiez des gens en couleur, vous photographiez leurs vêtements.
Mais quand vous photographiez des gens en noir et blanc, vous photographiez leurs âmes"
Ted Grant

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité