Le coin des bleus de l'argentique

JOEL
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2899
Depuis le 14 déc 2013
meurthe et moselle
j'utilise également ces paterson j'ai les deux modèles nouveau et ancien 4 cuves au total et une douzaine de spire ,je ne procède pas par retournement ,j'utilise la touillette .après chaque développement les cuves et spires trempent dans l'eau chaude une nuit,puis sechage sur une grille dans le labo
jusqu'a présent pas de problème a signaler
j ai pour me séparer du jugement des autres,toute la distance qui me sépare de moi .Antonin.Artaud
regish
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2187
Depuis le 6 déc 2004
Porto-Vecchio
Merci à tous.
Effectivement si on ne retourne pas les cuves Paterson, elles ne risquent pas de fuir... J'ai noté que le problème ne se pose qu'avec les anciennes.

Avoir des cuves en surplus pour éviter que les spires soient humides est sans doute la solution.

J'avais un mauvais souvenir du D76 : difficultés pour bien le dissoudre...

Comment faites vous pour conserver une température proche de 20 degrés ?

Ici en Corse ce n'est pas la température moyenne extérieure à partir de juin jusqu'à septembre-octobre. :grin:
JOEL
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2899
Depuis le 14 déc 2013
meurthe et moselle
s'il est conservé en dessous de 20 ,on l’amène a température par le biais du bain marie
j ai pour me séparer du jugement des autres,toute la distance qui me sépare de moi .Antonin.Artaud
igemo
Spécialiste
Messages : 1266
Depuis le 18 oct 2005
Paris
regish a écrit :
Merci à tous.
Effectivement si on ne retourne pas les cuves Paterson, elles ne risquent pas de fuir...


Une cuve Paterson ne fuit pas! C'est le bouchon en caoutchouc censé sceller hermétiquement la cuve qui (parfois) ne remplit plus son office. Pour éviter cela il faut, entre 2 séances de développement, systématiquement ranger ce bouchon en caoutchouc bien enfoncé sur la cuve. Sinon il peut au fil du temps se rétracter et créer des fuites.
De même pendant une séance de développement pour avoir un résultat optimum il faut enfoncer ce bouchon sur la cuve en appuyant en son milieu et pas sur les bords. Ainsi on assure une bonne étanchéité du couple cuve/bouchon.

Sur ce, je retourne à ma fournée de films à développer... avec des cuves Paterson bien sûr! :wink:
“A permanent political class is openly disdainful, dismissive, and defiant of the will of the people.”

George Washington? Non Donald Trump le 24/9/19!
Clic
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1819
Depuis le 25 juil 2003
Besançon
toutes mes cuves Paterson fuyaient.
Avec les cuves Jobo plus de problèmes.
"Lorsque vous photographiez des gens en couleur, vous photographiez leurs vêtements.
Mais quand vous photographiez des gens en noir et blanc, vous photographiez leurs âmes"
Ted Grant
"+1" de la part de : amansjeanphilippe
julius23
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1182
Depuis le 25 mars 2014
aubusson
igemo a écrit :
regish a écrit :
Merci à tous.
Effectivement si on ne retourne pas les cuves Paterson, elles ne risquent pas de fuir...


Une cuve Paterson ne fuit pas! C'est le bouchon en caoutchouc censé sceller hermétiquement la cuve qui (parfois) ne remplit plus son office. Pour éviter cela il faut, entre 2 séances de développement, systématiquement ranger ce bouchon en caoutchouc bien enfoncé sur la cuve. Sinon il peut au fil du temps se rétracter et créer des fuites.
De même pendant une séance de développement pour avoir un résultat optimum il faut enfoncer ce bouchon sur la cuve en appuyant en son milieu et pas sur les bords. Ainsi on assure une bonne étanchéité du couple cuve/bouchon.

Sur ce, je retourne à ma fournée de films à développer... avec des cuves Paterson bien sûr! :wink:


ça c'est bon pour les nouvelles paterson, avec les anciennes et leur couvercle en 2 parties, ça fuit toujours à un moment ou à un autre ;)
igemo
Spécialiste
Messages : 1266
Depuis le 18 oct 2005
Paris
julius23 a écrit :

ça c'est bon pour les nouvelles paterson, avec les anciennes et leur couvercle en 2 parties, ça fuit toujours à un moment ou à un autre


Oui non mais si vous utilisez des antiquités... :mrgreen:
“A permanent political class is openly disdainful, dismissive, and defiant of the will of the people.”

George Washington? Non Donald Trump le 24/9/19!
JOEL
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2899
Depuis le 14 déc 2013
meurthe et moselle
Bon chacun utilise les cuves qu'il lui conviennent
j ai pour me séparer du jugement des autres,toute la distance qui me sépare de moi .Antonin.Artaud
regish
    Cuve Omega Inox ou Kindermann
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2187
Depuis le 6 déc 2004
Porto-Vecchio
Bonjour, j'ai une cuve Omega avec deux spires inox pour film 135.
Pourriez vous me dire quel procédé vous utilisez pour développer un film : renversement ? rotation ?
Je sais que certains apprécient ces cuves inox ...quelle est votre pratique ?
Merci.
arnaudL
Habitué
Messages : 412
Depuis le 30 déc 2004
Paris, Tokyo
Retournement pour moi...
Achetez mon Livre, Merci!
Materiel à Vendre
-------------------------
"Rien ne sert d'avoir une image nette si les intentions sont floues."
"il faut confronter des idées vagues avec des images claires"
Jean-Luc Godard
julius23
    Rep : Cuve Omega Inox ou Kindermann
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1182
Depuis le 25 mars 2014
aubusson
regish a écrit :
Bonjour, j'ai une cuve Omega avec deux spires inox pour film 135.
Pourriez vous me dire quel procédé vous utilisez pour développer un film : renversement ? rotation ?
Je sais que certains apprécient ces cuves inox ...quelle est votre pratique ?
Merci.


benh la rotation avec la spire inox, ça va pas être gagné ;)
summilord
Habitué
Messages : 309
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Une technique assez simple pour mettre un film ds une spire paterson.
La première chose est de garder l'amorce sortie soit en ne rembobinant pas complètement le film soit en utilisant un extracteur d'amorcer (Ilford ou hama par ex)
Ainsi vous pouvez préparer le film en coupant le bout en arrondi et vous l'introduisez dans la spire (bien sèche) jusqu' à la bille. Tout cela se fait en pleine lumière. Ensuite lumière éteinte vous bobinez le film après en avoir sorti 50cm en tirant sur la cartouche. Le film étant lesté par le poids de la cassette il s'enroule très facilement
Précédente

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités