Besoin de conseil

Bertrand S
    Besoin de conseil
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3811
Depuis le 20 mai 2005
Lyon
Ma question est la suivante, sur ce tirage ( Bergger), le ciel est trop blanc


Je souhaite faire monter le ciel, mais par masquage je n'arrive pas à obtenir un effet naturel

Voici le négatif brut de scann



Voila je suis dans l'attente de conseil de pro du labo
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish placé par Primo Levi en tête de Si c'est un Homme
zekkar
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4679
Depuis le 19 oct 2003
Paris
:lol: T'as plus qu'a re-inventer l'eau chaude et tirer sur Ilford FB comme tout le monde. MDR
Bertrand S
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3811
Depuis le 20 mai 2005
Lyon
zekkar a écrit :
:lol: T'as plus qu'a re-inventer l'eau chaude et tirer sur Ilford FB comme tout le monde. MDR

Et en étant plus explicite :wink:
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish placé par Primo Levi en tête de Si c'est un Homme
zekkar
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4679
Depuis le 19 oct 2003
Paris
Bertrand S a écrit :
zekkar a écrit :
:lol: T'as plus qu'a re-inventer l'eau chaude et tirer sur Ilford FB comme tout le monde. MDR

Et en étant plus explicite :wink:


Allez un cours de tirage express.... 8)
Tu cherche le temps de pose ok pour le ciel, puis celui pour le bas pour un dev 3 mn bouts test si t'es pas calé.(F11/16 au diaph)
Tu agites tes menottes pendant l'expo.
Au dev aprés 30 s bien mouillé tu passe vite le ciel dans l'eau chaude 40 ° ça bouste le Metol et ça monte les gris
Tu fini le tout cool en agitant mollement.
Ce en Dektol Kodak 1+9 et Ilford FB brillant.sous lanterne Ilford 902 ou vert-jaune et sans bain d'arrêt
Pour les papiers exotiques et chimie aproximative je sais pas. :wink:

Voir aussi ici :
http://www.summilux.net/forums/viewtopi ... reur+elite
squareboss
Régulier
Messages : 175
Depuis le 31 oct 2005
........
Jean-Yves
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Bon, pour ceux que la technique ou le vocabulaire de Jacques Zekkar inciteraient à chercher une alternative ( :wink: c'est pour rire Jacques), je propose ceci :

1) Faire des bandes d'essai assez larges à grade 1 dans le ciel. Déterminer ainsi l'exposition correcte (c'est à dire celle qui met les zones les plus denses du négatif dans le tout premier gris ; attention, le tout premier gris c'est presque du blanc ; pour le Bergger, il faut juger une fois le papier sec car il se densifie pas mal au séchage).
2) Faire un tirage plein pot avec cette exposition. Examiner la partie basse de l'image : l'image est-elle désespérément trop grisouille ou bien sont-ce seulement les ombres qui sont vraiment trop bouchées ?
3) Dans le deuxième cas, il faut refaire un tirage en retenant les zones sombres, disons 20 à 40% du temps de base, avec les mains ou des maquillettes. Dans le premier, il faut recourir à un filtrage différent, disons grade 4, sur cette partie basse de l'image. C'est ce que je détaille maintenant :

1) Tirer l'image pour le ciel au grade 1, en balayant de bas en haut la partie basse de l'image avec un carton noir large, pour créer un masquage dégradé qui va mourir sur la ligne d'horizon.
2) Compléter l'exposition avec le grade 4, en masquant avec le même carton le ciel et, en dégradé balayé de haut en bas, la partie du sujet initialement masquée. On procède ainsi à une fusion de grades, qui met idéalement les bâtisses dans du grade 2,5 (la moyenne entre 1 et 4) et dans du grade 3 à 4 le premier plan (qui le mérite, car c'est là que le contraste du néga est minimum).

Il est raisonnable de sacrifier 3 à 5 feuilles pour arriver au dosage idéal...
:wink:
"La perfection des outils et la confusion des objectifs sont deux grandes caractéristiques de notre temps." Albert Einstein.
jean-pierre P.
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2312
Depuis le 5 nov 2005
Nord
Moi je procède par "pré-illumination".
Voila comment ça se passe:

Tu remontes la tête de ton agrandisseur au maximum pour que la lumière soit bien diffuse.
Tu fermes le diaph à fond et tu exposes une bande de papier avec des temps échelonnés par exemple de 2 s en 2 s.
Tu développes ta bande normalement.
Tu repères le temps correspondant à la première zone juste visible. Par ex la première zone non-parfaitrement-blanche correspond à 6 secondes.

Il suffit alors que
1) tu préillumines ainsi la feuille de papier 4 secondes.
2) Puis tu agrandis ton négatif comme tu le fais d'habitude.
pour que d'une part:
- les contrastes restent identiques.
- les noirs ne s'en trouvent pas bouchés
- ton ciel, en le poussant éventuellement un peu, monte de façon satisfaisante.

C'est simple et très efficace.
Bertrand S
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3811
Depuis le 20 mai 2005
Lyon
Merci pour ces conseils

Il ne me reste plus qu'à essayer chacune de ces recettes.

Des heures de labo en perpective :content:
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish placé par Primo Levi en tête de Si c'est un Homme
michel (proteus)
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2733
Depuis le 8 jan 2005
metz
très interessant ces conseils de jean-yves et jean-pierreP
bertrand S a écrit:
citation :
Des heures de labo en perpective

avec peut-être le bonheur dans le bac...
michel
si vous voulez voir l'invisible, observez attentivement le visible
Jules
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 121
Depuis le 9 nov 2004
Paris
Jean-Pierre P : la prélumination ici ne donnera rien de bon.
Le ciel sera tout gris, mais l'arrière plan également : ce qui nous donnera une image plate, sans profondeur.

Non, cette image doit se masquer sans problème, car la partie incriminée est au centre (en haut). Les côtés sont relativement bien équilibrés.

Quand à la surexposition d'un diaph, je ne comprends pas trop ?
Et cette ligne électrique : en est-ce vraiment une ?...
Bertrand S
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3811
Depuis le 20 mai 2005
Lyon
Il n'y a pas de ligne électrique, c'est un défaut du scann :lol:
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish placé par Primo Levi en tête de Si c'est un Homme
squareboss
Régulier
Messages : 175
Depuis le 31 oct 2005
........
Hervé Bonazzi
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 549
Depuis le 11 juil 2005
Sud Gironde
squareboss a écrit :
citation :
Quand à la surexposition d'un diaph, je ne comprends pas trop ?


pas seulement une surexposition de 1 diaphragme :evil:
mais surexpo de un diaphragme et diminution du temps de dev equivalent a ce diaph ( -20% ).
Ca aurait donné un néga moins contrasté, avec plus de détails dans les ombres, et le ciel aurait gardé plus de matière .
C'est une bonne façon d'exposer par temps couvert avec ciel blanc très lumineux .


Ce n'est pas la peine de faire ça : le négatif semble avoir toute la matière qu'il faut.
Et cela servirait qu'à rendre le négatif plus plat.
squareboss
Régulier
Messages : 175
Depuis le 31 oct 2005
........
Richard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9560
Depuis le 27 mai 2003
bigoudénie en Pen ar Bed (29120)
dure de juger via un scan qui n'est peut-être pas au top, à travers un écran qui devrait être calibré...
"c'est avec le coeur que l'on fait des photos"
"la photo c'est le regard"
Willy Ronis

http://www.summilux.net/r_system/fondsRV.htm

http://www.summilux.net/expos/voir.php?auteur=19&page=2
Suivante

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités