Mais kessekecé ? (ou : j'ai dévalisé le labo paternel)

ArnaudLe
    Mais kessekecé ? (ou : j'ai dévalisé le labo paternel)
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1067
Depuis le 29 sep 2006
Balleroy (14)
Bonjour,

En faisant les fonds de placard paternels ce week-end, à la recherche de matériel de développement, je suis tombé sur un système d'enroulage des films autour de la spire bien plus simple à utiliser que les spires standard, me semble-t-il.
Il s'agit d'enrouler le film autour d'un moyeu, en plaquant au film une bande plastique dont les côtés sont gaufrés ; ce gaufrage assure que le film ne sera pas en contact avec lui-même, et permet normalement une bonne circulation des produits divers.
Au fur et à mesure de l'enroulement, chaque épaisseur de film est au contact direct d'une épaisseur de la bande plastique, et vice-versa.

Je voudrais savoir :
1. comment ce système s'appelle ;
2. si c'est réellement pratique, à l'usage ;
3. comment il se fait que ce ne soit pas plus répandu.

EDIT : et puis comme dire merci ne coûte pas grand chose, et est tout de même plus poli : merci d'avance ;)
Bon, ben c'est pas tout ça, mais j'ai un monde incrédule à convaincre, toussa patin couffin...
Pierre
Vieux briscard
Messages : 3355
Depuis le 26 fév 2004
J'en ai aussi récupéré une ainsi, il faut que je l'essaye avec du 120, car c'est là qu'il peut y avoir le plus d'avantages, l'enroulement du 120 n'étant pas toujours aussi aisé que le 135, surtout si le film est mince !
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7259
Depuis le 25 mai 2003
France d'en haut là ou est la mer
une tite photo de l'objet ? je suis tellement curieux
Le changement c'est maintenant il a dit … ( mdr )
glaf
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 363
Depuis le 18 déc 2004
région centre
Pierre a écrit :
J'en ai aussi récupéré une ainsi, il faut que je l'essaye avec du 120, car c'est là qu'il peut y avoir le plus d'avantages, l'enroulement du 120 n'étant pas toujours aussi aisé que le 135, surtout si le film est mince !


Attention prudence avec du 120, j'avais une cuve de ce type et une partie du film s'est plaqué entre le gaufrage sensé isolé le film, bilan final un film bon pour la poubelle car le révélateur n'avait pas été en contact avec l'émulsion.
Est-ce une mauvaise manipulation pendant le chargement je veux bien le croire.
Cependant cette cuve à été définitivement exclue de mon labo :twisted: :twisted: :twisted:
alain.besancon
    voilà
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9919
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Voilà, Glaf m'a devancé = c'est de la merde, de la super daube, poubelle immédiatement car les picots jouent leur rôle ... là où on s'en fout ... et le film touche l'intercalaire ... en plein milieu :lol:
= une vraie fausse bonne idée mais une vraie arnaque :lol:

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
Jean D.
    Cuve à bande gaufrée
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6048
Depuis le 24 jan 2004
Paris
:wink: Cher Alain tu es bien péremptoire… ce système, maintenant abandonné au profit de la spire en inox ou en plastique, a été utilisé avec succès pendant des dizaines d’années.
Arnaud a écrit :
(…) Je voudrais savoir :
1. comment ce système s'appelle ;
2. si c'est réellement pratique, à l'usage ;
3. comment il se fait que ce ne soit pas plus répandu. (…)
Cela se nomme tout simplement une cuve à bande gaufrée, c’est un peu moins pratique qu’une cuve à spire et c’est pour cela que ce n’est plus commercialisé.
Leitz proposa en 1929 la cuve Correx en métal nickelé, à bande gaufrée (code CORDO).

Jean D.
Blacker
    Re: Cuve à bande gaufrée
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 431
Depuis le 5 jan 2008
Vannes
Jean D. a écrit :
Cela se nomme tout simplement une cuve à bande gaufrée, c’est un peu moins pratique qu’une cuve à spire et c’est pour cela que ce n’est plus commercialisé.
Leitz proposa en 1929 la cuve Correx en métal nickelé, à bande gaufrée (code CORDO).

Jean D.

Des photos, des photos !!
Photographier, c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'œil et le cœur (Henri Cartier-Bresson).
alain.besancon
    oui
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9919
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Oui Jean D., nous sommes bien d'accord mais actuellement, je ne vois vraiment pas l'intérêt en 6x6 de ce machin. Je crois même en avoir vu en 24x36 où, si je ne me trompe, il y avait moins de soucis.

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
ArnaudLe
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1067
Depuis le 29 sep 2006
Balleroy (14)
Merci à tous, pour les photos, ce sera dès que je peux (pas avant vendredi).
Bon, ben c'est pas tout ça, mais j'ai un monde incrédule à convaincre, toussa patin couffin...
Poum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 265
Depuis le 25 août 2006
Du côté de Rennes
J'en ai eu une à mes débuts, en bakélite (cadeau de mon grand-père). Le chargement est tout de même moins problématique qu'avec une spire paterson (surtout pour la TriX). Il faut faire attention à ne pas rayer l'émulsion quand on charge, lorsque la bande de gélatine et le film pendouillent dans le vide (ça peut frotter).

Je l'ai malheureusement cassée en la laissant tomber par terre :oops: et le film fut voilé...
ArnaudLe
    Re: voilà
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1067
Depuis le 29 sep 2006
Balleroy (14)
alain.besancon a écrit :
Voilà, Glaf m'a devancé = c'est de la merde, de la super daube, poubelle immédiatement car les picots jouent leur rôle ... là où on s'en fout ... et le film touche l'intercalaire ... en plein milieu :lol:
= une vraie fausse bonne idée mais une vraie arnaque :lol:

Alain


J'ai essayé sur un film "voué à destruction" ;) : apparemment, il ne faut pas serrer comme une brute lors de l'enroulement, mais juste laisser faire la gravité.
Bon, ben c'est pas tout ça, mais j'ai un monde incrédule à convaincre, toussa patin couffin...
Jean
    La cuve Correx
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2005
Depuis le 17 août 2003
Bordeaux
Les propos d'Alain ne peuvent pas me laisser indifférent. Il ne sont pas très objectifs.

J'ai utilisé cette cuve pendant des années, je l'ai toujours, et développé sans problème quantité de films dans les meilleures conditions. Des milliers d'amateurs en ont fait autant avant l'arrivée des cuves avec bobines d'enroulement à spires.
Et je ne suis passé à ce type de cuve que pour pouvoir développer plusieurs films à la fois, chose impossible avec une Correx ou similaire concurrente.

Les défauts de développement rencontrés par glaf peuvent reposer sur:

1) Des picots "mousses" de la bande d'enroulement détériorés dont le rôle est justement d'empêcher le film d'être plaqué contre la bande. Ainsi est facilitée la circulation des produits de traitement. Ces bandes étant des pièces d'usure étaient fournies en pièces détachées par Leitz.

2) Un enroulement spire et film un peu trop serré. Il faut au contraire enrouler assez lâche.

Abandonnant le métal nickelé en 1933 Leitz fabriquera ces cuves jusqu'en 1955 en "ténacite" matière très cassante sorte de "bakélite" insensible à l'action des produits chimiques.
Jean
peaudesmots
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 471
Depuis le 2 jan 2007
Aurillac
Poum a écrit :
J'en ai eu une à mes débuts, en bakélite (cadeau de mon grand-père). Le chargement est tout de même moins problématique qu'avec une spire paterson (surtout pour la TriX). Il faut faire attention à ne pas rayer l'émulsion quand on charge, lorsque la bande de gélatine et le film pendouillent dans le vide (ça peut frotter).

Poum
Je n'ai jamais eu le moindre problème avec les spires paterson que je trouve fort commodes en 24x36 comme en 6x6 : AMHA pour éviter tout incident il faut que la spire soit tenue de telle manière que la gorge (avec les billes) qui reçoit le film soit rigoureusement verticale : ainsi le film entre directement dans la spire de façon tangentielle et sans coincer. La TriX ne m'a pas posé plus de problème qu'une autre. Le 6x6 est toujours un peu plus difficile.

Jean D. a écrit :
Cher Alain tu es bien péremptoire… ce système, maintenant abandonné au profit de la spire en inox ou en plastique, a été utilisé avec succès pendant des dizaines d’années.

Je suis de ces décennies-là mon cher Jean :wink: et à mon souvenir les photographes (je veux parler de ces gens qui à l'époque vendaient du matériel de labo et guidaient les amateurs grâce à leur expérience) n'étaient pas fanas de ce système et ne le conseillaient guère … en tous cas, moi qui ai toujours aimé les nouveautés :) je n'en ai jamais eu (ce qui ne prouve rien d'accord !).
Clic
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1871
Depuis le 25 juil 2003
Besançon
Les spires les plus pratiques à tout point de vue sont celles en inox. :wink:

Bernard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7259
Depuis le 25 mai 2003
France d'en haut là ou est la mer
j'en ai une paire comme ça mais avec mes gros doigts je n'arrive pas à bien tuiller le film donc les vieilles Jobo sont chez moi toujours d'actualité ça consomme plus de révélateur mais tant pis
Le changement c'est maintenant il a dit … ( mdr )
Suivante

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités