Page 6 sur 7

MessagePosté: lundi 17 septembre 2018 - 22:17
par amansjeanphilippe
cedric-paris a écrit :
Jean-Philippe, je ne comprends pas "trou dans l'espace image ou objet". Kezako, en français?

de toutes façons, tu ne comprends rien à rien.
C'est de l'optique de 1ere S

MessagePosté: lundi 17 septembre 2018 - 22:42
par cedric-paris
Sympa...

Re: Nikon mirrorless: un concurrent pour le Sony A7 et d’autres

MessagePosté: mardi 18 septembre 2018 - 9:46
par Fift
1. Tout le monde n'a pas fait une première S (nan, sans déc ? si, si, j'te jure, y a des gens qui ont fait autre chose)
2. Quand bien même, les souvenirs peuvent être loin
3. La condescendance n'a jamais fait progresser quiconque.

Cédric-Paris> Il s'agit de la projection du "trou" du diaphragme au travers du groupe de lentille. L'image se forme dans ce qu'on appelle "l'espace image".
Une image valant mieux qu'un long discours :

MessagePosté: mardi 18 septembre 2018 - 10:51
par amansjeanphilippe
Hello
1) je sais, il parait même qu'il y a des littéraires!!!!
2) d'où l'importance d'apprendre ses cours....
3) effectivement, de même que la charité n’enrichit que celui qui la fait. Une rapide recherche sur google ou wikipédia aurait renseigné ce "fainéant moderne" en quelques pages de lecture. Ces connaissances nouvelles auraient peut-être éveillé en lui l'envie d'en savoir un peu + sur ce sujet, lui auraient ouvert l'esprit...

cedric-paris a écrit :
Sympa...

pas de soucis, quand je peux rendre service, je n'hésite jamais. :wink:

Le dessin est assez explicite, je vais en rajouter une couche:
préambule:
a) dans un objectif photo (et dans quasi tous les systèmes optiques) il y a deux choses susceptibles d'intercepter la lumière: le diamètre des lentilles et le diaphragme. Ici le mot diaphragme peut représenter une iris bien connue ou un simple trou dans la mécanique.
b) la focale d'un objectif est la distance H'F' entre le foyer image et le plan principal image. Le plan H' est défini comme étant à l'intersection d'un faisceau incident venant de l'infini et de son émergeant passant par F'. Le plan H' n'est pas palpable ni matérialisable avec un écran.
c) il en est de même pour H, F et la distance focale objet f dans l'espace objet par retour inverse de la lumière (principe de Fermat)
d) entre l'arrière de premier dioptre de la première lentille et l'avant du deuxième dioptre de la lentille, c'est l'inconnue total! sauf à faire un tracé de rayon, ou un calcul optique et donc de connaitre la formule optique.

explication:
Si le diaph est au milieu des lentilles, son image par les lentilles arrière va définir la pupille de sortie dans l'espace image. Ces lentilles agissant comme une loupe, vont changer la taille et la position de l'image du diaph. Ainsi, un diaph de 2cm peut être "conjugué" par les groupes arrières comme une pupille de 5cm.

Ce "problème" est récurent chez les grand-formistes qui veulent changer un obturateur central par un autre et refaire l'échelle du diaph...

Dans le cas d'un objectif photographique, le concepteur peut être intéressé à augmenter le champ pleine lumière. Il le fait en augmentant le diamètre des lentilles afin qu'avec des faisceaux optique incliné, tous passent par le diaph.
à partir du moment où une lentille commence à couper le faisceau optique incliné, elle définie alors une "lucarne". La déformation de la pupille par ces lucarnes crée le vignetage géométrique, à ne pas confondre avec le vignetage optique qui dépend uniquement de l'angle de champ avec un loi en cos^4.

Je ne connais pas d'astuce optique permettant d'obtenir un objectif de + petit diamètre que son F/d, peut-être avec les rétrofocus?

:langue:

J.Ph.

Rep : Re: Nikon mirrorless: un concurrent pour le Sony A7 et d’autres

MessagePosté: mardi 18 septembre 2018 - 13:57
par cedric-paris
Merci Fift. Le problème n'était pas le concept (qui n'est pas de niveau Première, mais d'un bon niveau de Troisième) mais de la manière d'exprimer ce concept. Notre ami qui traite ses lecteurs de fainéants a parfois du mal à énoncer clairement. C'est dommage car il aurait des choses intéressantes à nous dire, comme par exemple quels sont ces rares objectifs qui ont un diaphragme situé non pas au milieu de l'objectif, mais dans les "espaces" image ou objet, tel ce 180 Nikon qu'il mentionne. Mais bon, à sa décharge, il n'est pas prof (enfin j'espère).

Fift a écrit :
Une image valant mieux qu'un long discours

Tu as raison: en image, cela va mieux. J'ai trouvé un croquis mieux légendé sur la différence entre ouverture virtuelle et ouverture physique du diaph:




©hyperphysics
@jpa: c'est le l'anglais de Seconde :mrgreen:



Aussi, merci Fift car dans ta réponse à Gautier j'ai appris l'origine de la notation "f/" ou "f:" = "focale divisée par". :wink:
Pour l'anecdote, j'ai un Petzval dont le diaphgrame est situé après la pupille de sortie.

MessagePosté: mardi 18 septembre 2018 - 17:36
par floguill
C'est compliqué la photographie... :exaspere: j'ai pas un bac S moi :non: :shock:

En tout cas c'est instructif :wink:

MessagePosté: mardi 18 septembre 2018 - 19:41
par amansjeanphilippe
Hello
non, c'est très simple en fait.
C'est "relativement utile" de s'intéresser à ce genre de choses, surtout quand on veut intervenir sur un diaph. Soit quand on veut refaire des vannes d'une optique ancienne ou monter sur un obtu copal une optique en monture sinar DB/DBM.
Sinon, on peut vivre sans s'en soucier.
J.Ph.

MessagePosté: mercredi 19 septembre 2018 - 9:27
par floguill
amansjeanphilippe a écrit :
Sinon, on peut vivre sans s'en soucier.

Ce choix de vie me convient.

MessagePosté: dimanche 14 octobre 2018 - 18:17
par Clic
Moi ce qui me console c'est que la talent à la prise de vue n'est pas proportionnelle
à toutes ces connaissances. :langue: :applaudir: :mrgreen2:

MessagePosté: mardi 16 octobre 2018 - 7:20
par Serendipity
Clic a écrit :
Moi ce qui me console c'est que la talent à la prise de vue n'est pas proportionnelle
à toutes ces connaissances. :langue: :applaudir: :mrgreen2:


C'est con pour ceux qui ont fait polytech :langue:

MessagePosté: samedi 20 octobre 2018 - 13:52
par cedric-paris
Le Z7 est officiellement devenu un compatible Leica. Shoten propose la première bague d'adaptation Nikon Z-Leica M. Novoflex prépare la sienne, ainsi que les autres marques d'adaptateurs.

MessagePosté: lundi 22 octobre 2018 - 10:24
par amansjeanphilippe
Hello
monter une optique est une chose, ne pas avoir de soucis dans les angles en est une autre...
attendons les premières photos aux grands angles...
J.Ph.

MessagePosté: mercredi 23 janvier 2019 - 10:23
par sanglier
Bonjour, il est maintenant possible de monter des objectifs M sur nikon Z.
Ce serait intéressant de voir ce que cela donne. Qu'en pensez-vous ?

https://www.kentfaith.com/lens-mount-ad ... ra-adapter

**************************************************************************************************

Intervention de modération : fil supprimé, uni au précédent.

**************************************************************************************************

MessagePosté: mercredi 23 janvier 2019 - 19:22
par cedric-paris
Signalé depuis 3 mois ici. :wink: En effet, ce serait bien de voir des images ici.

Il y a aussi cette page sur l'utilisation d'objectifs M sur le mirrorless full frame Canon. Les résultats sont sympa.

MessagePosté: samedi 2 mars 2019 - 14:21
par Fred_G
Un retour sur Chassimages de l'utilisation d'optiques en monture M sur un Nikon Z6.