Page 1 sur 1

Leicameter MR toujours vivant

MessagePosté: jeudi 4 octobre 2018 - 14:00
par philipandre
Suite à la réparation d'un modèle MC au sélénium, et d'un autre post sur le sujet, voilà le MR un peu plus électronique.
Le démontage de base est sensiblement identique.
C'est par la suite que ça devient plus ardu ;)

Sur le coté, deux vis ( le modèle présenté avait déjà été ouvert et les deux vis étaient absentes c'est pour cela qu'elles ne sont pas sur la photo 2 ).
Il faut impérativement pousser le testeur de pile vers là droite, coté fenêtre de la cellule, le maintenir pour faire glisser le capot vers le haut.

A l'intérieur, c'est un simple circuit, avec quelques composants dont deux VR situées sous le circuit.

on peut, démonter la griffe pour en sortir la roue de liaison du bouton des vitesses du boitier.
Démontage de la plaque noir sous l'aiguille du galvano et du contacteur M/A. attention,
ce sont de petites vis et rondelles dont l'une en particulier est reliée au fil du galvano ( prudence ).

Le démontage se poursuit comme indiqué sur les photos, rien de spécial, juste de la prudence avec l'aiguille du galvano.
Démontage du sélecteur de lumière, et de l'ensemble de la fenêtre de la cellule.
Par manque de boite cloisonnée, je colle les pièces sur une feuille ;) chacun son truc, ce n'est pas une règle ;) .

Premier constat c'est pas bien propre. Donc nettoyage !
Alcool iso sur coton tige, qui devient vitre noir ;), suivit par un peu de produit spécial contacts électroniques.
Nettoyage des balais, bain ultrasons à l'alcool iso.
Contrôle de la cellule ... Ça va ;)
Contrôle du galvano ... Ça va aussi ;)
Contrôle des connexions avec le conteneur de pile ...Ça va également ;) Un simple ohmmètre est suffisant.

Un détail important avant de vous lancer dans un tas de démontage ...
Les Leicameter ont une fenêtre en plastique transparent qui est maintenue par une plaque en métal rivetée d'un coté et collée de l'autre.
Si cette fenêtre est enfoncée, l'aiguille ne peut plus bouger quoi que vous tentiez.
Si c'était le cas, le démontage du capot supérieur est suffisant pour remettre tout en place et recoller correctement la plaque en métal ( sans doute après un petit redressage sur les cotés;).


La suite sera ... attendre la livraison d'une pile qui va bien, remonter partiellement, tester et si tout va bien étalonner.
Il y a deux VR, je suppose que c'est pour étalonner les deux types de mesures.

Avec ce modèle, sur le appareil type M4 et + le bouton poussoir est très proche de la manivelle de rebobinage en position ouverte .




































































MessagePosté: jeudi 4 octobre 2018 - 16:13
par JOEL
un très beau boulot :content-anim:

MessagePosté: jeudi 4 octobre 2018 - 16:23
par philipandre
Merci ;)

MessagePosté: mercredi 30 janvier 2019 - 11:54
par Schnoor
Etant parti au départ avec l'idée que le M4-P était bien joli, je me suis rapidement retrouvé avec un Leicameter MR en panne à réviser dans les mains.

Ce post, mais aussi la disponibilité de Philippe par MP m'a beaucoup aidé. Qu'il soit ici chaleureusement remercié pour son aide à mon égard. Merci.

Afin que ce soit profitable à d'autres, je me permet de laisser un conseil: ne démontez pas le Galvanomètre ! n'y pensez même pas.

Si toutefois vous devez le faire, alors une fois le circuit comprimé complètement accessible, dessoudez ses connexions du circuit imprimé et déposez-le en retirant la vis qui se trouve cachée sous la plaquette collée "PX625" au verso du boitier. Ne l'attaquez jamais par le dessus. Les vis que l'on voit ne sont pas des vis de fixations. Pareil pour la vis de réglage au verso.

Cela dit, je pense que le potentiel des MR est un peu sous-estimé.

MessagePosté: mercredi 30 janvier 2019 - 12:46
par philipandre
Merci Schnoor, c'est avec plaisir !
Le galvano est très fragile et sont démontage très dangereux.
Entre les fins ressorts de contacts, la tige pointaux d l'aiguille, les vis de centrage et les deux vis de calage, c'est une galère !
Démonter le circuit en dessoudant des deux plots du conteneur de pile est déjà un risque, plus celui de faire fondre ou déformer le conteneur.
Mais, souvent, pour apprendre, on casse, c'est presque normal !!!
;) Bon courage !!