Interessante analyse d'entreprise sur le Leica M

Tancho
Messages : 71
Depuis le 5 fév 2010
Saint-Lo - Manche
Analyse de la philosophie d'entreprise Leica M

Pour le anglophobe

https://translate.googleusercontent.com ... hpQTRvT1lA

Pour les autres
https://leicarumors.com/2017/11/18/leic ... ities.aspx

Bonne lecture
"+1" de la part de : JCR28
JCR28
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2178
Depuis le 9 jan 2010
Chartres/Dreux
Interessant Merci
La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard.
John Stuart Mill

M10 + Voigt 15 f4.5, Zeiss Biogon 21 f2.8 + 28 Cron + 35 f2.8 Zeiss C-Biogon, 50 Lux A + Summarit 90
Bohns
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 314
Depuis le 29 août 2015
Vercors
Intéressant, en effet, même si minimaliste.

Conclure que le business Leica est une niche sur laquelle la marque est seule, et que ce statut particulier est auto-maintenu par le seul fait que les volumes sont trop faibles pour permettre à un nouvel entrant de payer ses frais fixes néglige le fait qu’il faut une croissance des ventes, des résultats financiers et - surtout de nos jours - des dividendes reversés aux actionnaires pour assurer la pérénité de l’entreprise Leica sur le long terme.

Les TL, SL, et bientôt CL, sont là - justement - pour satisfaire ces « besoins » vitaux, et permettre encore au M d’exister dans sa « niche ».
Certes, les tarifs restent élevés par rapport à la compétition, mais ils s’adressent autant aux afficionados du point rouge qu’aux marchés riches d’Amérique du Nord, ou à ceux qui émergent en Asie ou au Moyen Orient, tout aussi irrationnels et parfois prêts à payer des fortunes pour des séries limitées.

Bien que les compétences en marketing de Leica soient effectivement mises en avant, il me manque une analyse sur les forces technologiques de Leica. Je pense notamment à l’optique et au savoir-faire mécanique de la marque.

Cordialement,
Stef.
comcast
    Re: Interessante analyse d'entreprise sur le Leica M
Membre des Amis
Messages : 342
Depuis le 28 août 2014
Paris
Merci d'avoir pensé aux anglophobes ! :-)
Un jour, j'irai vivre en théorie parce qu'en théorie tout se passe bien.
ric
    Leica gagne de l'argent...
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 421
Depuis le 6 sep 2004
Hérault
Voir
https://www.dpreview.com/news/534134327 ... iscal-year
Pour les anglophobes, il est dit que la société Leica a amélioré son profit grace aux Leica Store, que ceux-ci vont être multiplié, notamment en Chine, que la collaboration avec Huawei a été bénéfique. 6 % de plus sur le revenu de 2016/2017 (mars à mars) alors que le marché global des appareils photo a baissé de 10 %.
Résumé un peu à la louche…
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1303
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Oui, Leica gagne de l'argent et c'est une bonne chose pour sa survie...
La question que l'on peut se poser c'est comment l'entreprise pourra garder ce statut de grand luxe, de plus en plus inaccessible quand on voit les dernières créations (75 et 50 Noctilux, 50AA par exemple) tout en affichant son logo sur des téléphones ou des appareils Panasonic.

Il y a certainement désormais une obligation de croissance en volume, mais elle est difficilement compatible avec la culture du M.
Les T, CL et autres SL, qui n'ont pas nécessairement la même capacité à se différencier de la concurrence, pourront-ils assurer la profitabilité exigée par les actionnaires de Leica qui a quand même consenti de lourds investissements immobiliers ces dernières années ?

Pour ce qui est de la maîtrise de l'optique, fond de commerce de Leica, n'oublions pas que toutes les marques d'objectifs sont désormais condamnées à l'excellence pour passer sur des capteurs de 50 voire 100MP.
Dans ce cadre, Sigma vient d'investir dans une machine qui moule les lentilles au lieu de les polir comme tous les autres font de façon très coûteuse.
Le résultat (d'une politique plus large tirant les produits vers le haut) est que cette marque affiche aujourd'hui certainement l'un des tous meilleurs rapports qualité / prix pour ses optiques.

Leica pourra-t-elle continuer à proposer des 75mm f: 1,2 à 12.000€ à l'avenir ?
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
ric
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 421
Depuis le 6 sep 2004
Hérault
Je crois qu’il ne faut pas se limiter aux ventes du seul marché français ou de ce que l’on en imagine. Je ne sais pas si Leica publie des chiffres pour chaque marché national. Je serais tenté de penser que les marchés les plus importants sont les marchés américains et chinois, japonais sans doute aussi mais le marché allemand reste probablement non négligeable. Si quelqu’un a des informations ou sait où les trouver, ce serait intéressant de partager.

Sur le côté technique de fabrication, à propos du moulage ou/et du polissage des lentilles asphériques, voir :
https://www.focus-numerique.com/news/en ... 19731.html

Canon avoue fabriquer « seulement » 200 super téléobjectifs par mois dont le prix de vente est ± 10000 €, si Leica a la capacité de fabriquer 30 ou 40 Noctilux 75 par mois, je pense que c’est déjà pas mal.
Le marché Leica est un marché de niche compte tenu des tarifs, il n’a pas besoin de volumes de production importants et la stratégie s’avère payante pour le moment puisque le solde est positif alors que Nikon, par exemple, est un peu à la peine.

Améliorer le chiffre d’affaire et le profit avec l’outil de production actuel passe plutôt effectivement par la coopération avec d’autres et la vente du savoir-faire. Encore faut-il bien négocier et faire fructifier ce dernier, les brevets, etc.. Faire des produits de prestige comme les Noctilux 50 et 75 sont de magnifiques vitrines pour cela.

Le contre exemple est Kodak qui avait un savoir-faire précurseur en matière de capteurs numérique (la matrice de Bayer c'est Kodak), de très nombreux brevets mais qui a pourtant chuté, alourdi par un immobilier pléthorique, une direction peu réactive.

Je ne suis donc pas très pessimiste pour l’avenir de Leica et tous les Noctilux 75 vont trouver preneur, de plus avec nécessité de s'inscrire sur une liste d'attente (mais peut-être pas en France, encore que…). Leica est le seul sur ce créneau du "luxe" en photo, peu probable qu'il y ait un concurrent de sitôt sur ce créneau compte tenu de l'état du marché de la photo qui est en pleine transformation.

Retourner vers Leica M : divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités