Profondeur de champ et capteur du M9

Phil d'Yvoir
    Profondeur de champ et capteur du M9
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 608
Depuis le 2 juin 2006
YVOIR (Belgique)
Salut à tous.


On sait qu'à format égal (disons le 24x36), avec un même objectif (disons un 50 mm), la même ouverture de diaphragme et la même distance de mise au point, la profondeur de champ en capture numérique est (bien) moindre qu'en capture argentique.

C'est donc que, pour déterminer l'hyperfocale, le cercle de confusion (C) à prendre en considération est (nettement) plus petit que sur film. En 24x36, Leica avait coutume de fixer C à 0,025 mm pour établir ses tables de PDF.

D'aucuns, comme Christophe Métairie, s'avancent à dire qu'en numérique, la valeur de C s'établit plutôt à 1,5x la taille du photosite. Donc, pour un M9, on a 0,007 mm x 1,5, soit environ 0,010 mm. Inutile de dire que ça change pas mal de choses.

Ainsi, non seulement, les tables de PDF données par Leica n'ont plus cours mais, surtout, il y a tout lieu de se méfier des échelles gravées sur les optiques M, quand on travaille en numérique direct.

Je fais appel aux spécialistes d'ici pour nous livrer leurs trucs et astuces qui permettent d'éviter les calculs fastidieux.

Grand merci.


Phil
fredtravers
    Re: Profondeur de champ et capteur du M9
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5602
Depuis le 17 juil 2011
Lutèce
Phil d'Yvoir a écrit :
..., il y a tout lieu de se méfier des échelles gravées sur les optiques M, quand on travaille en numérique direct....

Bonsang mais c'est bien sûr ! Merci, j'avoue que je n'y avais pas pensé ... cela explique quelques ratés inexplicables à ce jour ... pour le M8 on a quelle valeur ? :)
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18318
Depuis le 11 mai 2004
Paris
ha tiens, ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à penser et à avoir expérimenté ce genre de choses,
bien que certains pensaient que c'était une vue de l'esprit de ma part :roll:

perso, si je suis à F5,6, sur la fourchette figurant sur l'optique, je me cale à F4 voire même F2,8 si je veux être tranquille.
Parc Martin Luther King/ Urban Pulse/ Flux dans le métro/ Réflexions/ Par Terre
Artiste plasticien, vente de tirages, formateur post-production RAW, préparation d'originaux pour expositions
tim
    pdc numerique
Régulier
Messages : 138
Depuis le 12 sep 2004
Nord
si je comprend bien , il faudrait graver 2 echelles :1 numérique + 1 argentique
Phil d'Yvoir
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 608
Depuis le 2 juin 2006
YVOIR (Belgique)
Fred,

Pour le M8, la taille de photosite est, me semble-t-il, à peu près la même et donc le cercle de confusion utile aussi. Selon moi, le format du capteur n'a pas d'importance.

Je trouve que ma question est absolument essentielle, surtout si on est adepte de la MAP sur l'hyperfocale avec un grand-angle ou même un 50 mm.

Merci en attendant aussi d'autres commentaires.

Phil
fredtravers
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5602
Depuis le 17 juil 2011
Lutèce
ah, j'imaginais que le capteur du M9 était plus grand ... j'ai encore beaucoup à apprendre en Leicagraphie ... :)
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18318
Depuis le 11 mai 2004
Paris
fredtravers a écrit :
ah, j'imaginais que le capteur du M9 était plus grand ... j'ai encore beaucoup à apprendre en Leicagraphie ... :)

non, tu as raison, le capteur du M9 est plus grand,
mais ce que disait très justement Phil d'Yvoir, c'est que c'est la taille des photosites qui rentre en ligne de compte,
et elle est égale entre le M8 et le M9.
Parc Martin Luther King/ Urban Pulse/ Flux dans le métro/ Réflexions/ Par Terre
Artiste plasticien, vente de tirages, formateur post-production RAW, préparation d'originaux pour expositions
fredtravers
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5602
Depuis le 17 juil 2011
Lutèce
merci beaucoup pour l'explication :)
Phil d'Yvoir
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 608
Depuis le 2 juin 2006
YVOIR (Belgique)
Il est d'ailleurs à noter que, si un 35 mm cadre comme un 47 mm sur un M8, la PDF est la même que sur un m9 alors qu'on cadre plus large avec ce dernier (même MAP, même diaph. évidemment).

Un peu plus tard, je ferai un calcul précis avec un exemple ou deux dans l'espoir de dégager une règle facile à l'usage. Mais, comme dit Eric, il est probable qu'il faille fermer de plus d'un diaphragme pour une PDF analogue en argentique.

On devrait y arriver.

A+
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7249
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Avec mon M9, je table plutôt sur deux valeurs en moins pour ne pas avoir de surprise.

En clair, avec la fourchette du f:4 si je prends à f:8.
Rien à calculer, seulement de l'expérience, surtout avec des "super objectifs" comme un Summicron-M 35 asph. ou son frère le Lux 35 asph.

Mais dans mon style de photo, c'est plus "peu" de profondeur de champ que je recherche.

Arnaud
aulmandin
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 811
Depuis le 11 fév 2007
Toulouse
Phil d'Yvoir a écrit :
Il est d'ailleurs à noter que, si un 35 mm cadre comme un 47 mm sur un M8, la PDF est la même que sur un m9 alors qu'on cadre plus large avec ce dernier (même MAP, même diaph. évidemment).


Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette affirmation, puisqu'on agrandit 1,33 fois plus une image issue d'un M8 pour obtenir un tirage de même taille. La perception de la profondeur de champ est, il me semble, étroitement liée à l'agrandissement de l'image.
bogus
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 375
Depuis le 9 jan 2011
Montauville (54)
Bonjour à toutes et à tous,

Là vous m'inquiétez !
Ou je n'ai rien compris, ce qui est probable, ou bien mes débuts difficiles avec le M9 + 35 Lux asph s'expliquent avec une netteté que j'ai du mal à maîtriser!
Je m'explique : je prends un sujet statique en ville, par exemple une fontaine. Je fais la mise au point au mieux de ce que j'attends, je regarde le fût de l'objectif et me dis que je serai net de x à y selon l'ouverture que je choisis.
Et de retour chez moi, je me rends compte que la zone que j'" estimais" de netteté est plus restreinte que celle attendue.
Et je n'avais jamais ce problème sur le M8...
Alors ? Faut-il fermer de deux diaph pour une indication donnée ?
C'est une donnée importante en ce qui me concerne, je fais beaucoup de photos de paysage et j'ai investi sur cet objectif pas seulement pour sa luminosité et sa qualité, mais aussi pour la précision supposée de la pdc.
J'en termine en précisant que le couple télémètre-objectif me paraît bien calé, à courte distance et f:1,4 je n'ai pas de problème.
Et la théorie du cercle de confusion me laisse bien... confus.

Merci pour vos patientes explications.

Cdlt
Quis custodiet ipsos custodes?
Phil d'Yvoir
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 608
Depuis le 2 juin 2006
YVOIR (Belgique)
Bonsoir à tous les intéressés par ce sujet qui me paraît d'importance.

Pour avoir en argentique, une hyperfocale de 6,125 m avec un 35 mm, comme le cercle de confusion pour Leica est de 0,025 mm, il faut fermer le diaphragme à f/8. Et si on fait le MAP sur l'hyperfocale, la netteté s'étendra de 3,06 m à l'infini.

Pour avoir en numérique, une hyperfocale de 6,125 m avec un 35 mm, s'il est bien exact que le cercle de confusion doit être de 0,01 mm, c'est-à-dire environ 1,5x la taille de photosite, il faut fermer le diaphragme à f/20. Et on aura la même PDC.

La différence est donc très importante : 2,66 valeurs de diaphragme.

Si ce que je dis là est correct, le paysagiste a intérêt à le savoir. Ce qui est certain, c'est que mon calcul est juste.

Par contre, la question reste posée : faut-il effectivement tabler sur un cercle de confusion de 0,01 mm avec un Leica M8 ou M9 ? Personellement, je crains bien que oui.
aulmandin
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 811
Depuis le 11 fév 2007
Toulouse
Tout à fait d'accord cette fois-ci. Pour ma part j'aimerai comparer deux tirages de même taille côte à côté, l'un issu d'un M9, l'autre d'un M argentique chargé d'une pellicule fine, avec la même optique et les mêmes conditions de prise de vue. J'ai trop peu d'expérience pour savoir si la différence serait flagrante, en terme de profondeur de champ. S'il paraît assez clair que le numérique se fait plus discriminant pour la netteté lorsqu'on observe les images à la loupe (numérique ou pas), qu'en reste-t-il pour des tirages raisonnables contemplés à une distance plus naturelle ?
bogus
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 375
Depuis le 9 jan 2011
Montauville (54)
Donc Phil, si je vous suis bien, il "suffirait" (grrr) de fermer de deux diaph, voire trois pour retrouver une pdc proche de l'indication du fût de l'objectif ?
Et ce serait valable sur toutes les ouvertures et toutes les distances ou y aurait-il une courbe selon le couple choisi ?
Quis custodiet ipsos custodes?
Suivante

Retourner vers Leica M : divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités