A quoi sert (vraiment) le codage des objectifs M ?

capnord
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 106
Depuis le 26 jan 2017
Concarneau
Bonjour à tous.
Sur les conseils de a.noctilus, je reposte ici le message que j'ai posté hier dans la rubrique "Conseils et critiques".

Je soumets à nos spécialistes ès Leica une question de (presque) débutant : à quoi sert précisément le codage des objectifs M ?
En théorie, on sait qu'il renseigne le boitier (et certains logiciels de traitement) sur la nature de l'objectif monté.
Cette action se limite-t-elle à renseigner les exifs ou va-t-elle plus loin ?
Le logiciel interne de mon M240 applique-t-il par exemple des corrections spécifiques lorsque je lui indique avoir monté mon vieux Summilux 50mm ? Lesquelles ? Sur quels fichiers ces corrections s'appliquent-elles ? Les images DNG, seulement les JPEG, les deux ?
Dans quelle mesure les logiciels de traitement d'image utilisent-ils cette information ?
J'observe, à la lecture du forum, que la réponse à ces questions entraîne beaucoup d'approximations, inexactitudes et idées toutes faites...
Quel expert nous fait un résumé précis et documenté ?
Merci d'avance (et bon courage :wink: ).
Philippe
giacomelli
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1034
Depuis le 7 avr 2015
Doubs
d'après ce que j'ai lu le codage sert à
- inscrire l'objectif utilisé dans les données EXIF afin qu'un logiciel de post production puisse appliquer le bon profil de correction si souhaité
- le boitier corrige le vignettage, l'aberration chromatique et la distorsion en fonction de l'objectif indiqué par le codage
- ces modifications concernent uniquement les fichiers JPEG
- les fichiers DNG restent des "négatifs fidèles" donc l'enregistrement non modifié des données du capteur
- les corrections faites par le boitier sont minimes pour les focales 35mm et plus longs
- elles sont plus importantes / nécessaires pour les angles larges 18, 21, 24mm
- les objectifs "non codables" mais figurant dans la liste des objectifs que l'on peut indiquer manuellement bénéficient d'une correction des JPEGs

http://berndmargotte.com/technical/obje ... ng_en.html
http://www.waloszek.de/m240_lens_codes_e.php
gautier
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 11443
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
giacomelli a écrit :
- les fichiers DNG restent des "négatifs fidèles" donc l'enregistrement non modifié des données du capteur
Ça dépend de ce que l'on donne comme définition aux "données du capteur".
capnord
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 106
Depuis le 26 jan 2017
Concarneau
Merci giacomelli pour ces réponses concises et parfaitement claires, qui répondent à mes questions.
Les liens joints sont passionnants. Une mine à étudier :applaudir:
Cordialement.
Philippe
Slender
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 763
Depuis le 19 oct 2012
London - Paris - Annecy
D’après mon expérience les corrections s'appliquent aussi aux DNG (Vignetage et Color Shift)....

Ces images prises sans profil montre le fort vigneatge du Lux50 et du Rit21 asph. a pleine ouverture... dont les effets sont beaucoup plus atténués avec le profil activé (je ne shoote que en RAW). La correction de distorsion s'effectue elle en logiciel de post prod.








:iboitier: Leica M9 :iobj: Leica Elmarit-M 21mm f/2.8 ASPH.


:iboitier: Leica M9 :iobj: Leica Summilux-M 50mm f/1.4 ASPH.
bedouin
Habitué
Messages : 872
Depuis le 28 juil 2016
Haute-Savoie
Du coup, on est bien avancé....

Les RAW sont ils bruts de décoffrage, i.e. la représentations directe de l'enregistrement du capteur ?
Il semblerait que non et que des modifications software sont tout de même appliquées selon le profil de l'objectif.
"Vivre pour la raconter" - Gabriel García Márquez
Symphorinois
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2736
Depuis le 29 jan 2016
MONS (B)
Qu'en est-il finalement ?
Un objectif déclaré sur un boitier numérique influence-t-il les DNG ?

Je ne pense pas. Ce serait contraire à l'essence même du RAW.

Un autre avis ?
Les heures blessent, la dernière tue...
Vis & Ms & MM (Henri).
gautier
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 11443
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
Symphorinois a écrit :
Qu'en est-il finalement ?
Un objectif déclaré sur un boitier numérique influence-t-il les DNG ?

Je ne pense pas. Ce serait contraire à l'essence même du RAW.

Un autre avis ?

Même sur le DMR, premier Leica faisant des DNG, il y avait des corrections avec les objectifs reconnus, voir ce message. Un "raw" n'est pas un brut de capteur, cela ne veut pas dire grand chose. Chaque fabricant enregistre dans les fichiers ce qu'il veut.
Symphorinois
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2736
Depuis le 29 jan 2016
MONS (B)
gautier a écrit :
Symphorinois a écrit :
Qu'en est-il finalement ?
Un objectif déclaré sur un boitier numérique influence-t-il les DNG ?

Je ne pense pas. Ce serait contraire à l'essence même du RAW.

Un autre avis ?

Même sur le DMR, premier Leica faisant des DNG, il y avait des corrections avec les objectifs reconnus, voir ce message. Un "raw" n'est pas un brut de capteur, cela ne veut pas dire grand chose. Chaque fabricant enregistre dans les fichiers ce qu'il veut.


Et donc, si on poursuit ton raisonnement, les modifications dues à la déclaration de l'objectif sur le boitier impactent les DNG chez Leica ?
Sommes-nous d'accord ?

Bone nuit.
Les heures blessent, la dernière tue...
Vis & Ms & MM (Henri).
gautier
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 11443
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
Symphorinois a écrit :
Et donc, si on poursuit ton raisonnement, les modifications dues à la déclaration de l'objectif sur le boitier impactent les DNG chez Leica ?
Sommes-nous d'accord ?
Je ne sais pas si c'est vrai sur tous les boîtiers ni avec tous les objectifs. Mais croire qu'un "raw" c'est toujours un fichier ne contentant que des informations en provenance du capteur et non modifiées dans la chaîne d'enregistrement, c'est faux.
Blowupster
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 5181
Depuis le 5 juin 2007
Genève Suisse
Il me semble assez logique que le boitier traite le signal entre le capteur et la finalisation des raw. Pas seulement pour les données exif.

Le codage sert aussi à "parler" au flash qui modifie le zoom du flash et modifie la vitesse selon l'objectif si on est en tout auto (vitesse double de la longueur focale).

La modification de la distorsion n'est pas toujours un plus. Je le constate en numérique avec Blad. Ces corrections sont effectuées au traitement et on peut les désactiver. Quand la distorsion est importante, la solution finale peut donner une bouillie dans les angles. Il faut parfois redessiner 3,2 pixels avec 2.
"+1" de la part de : daf
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6783
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Symphorinois a écrit :
gautier a écrit :
Symphorinois a écrit :
Qu'en est-il finalement ?
Un objectif déclaré sur un boitier numérique influence-t-il les DNG ?

Je ne pense pas. Ce serait contraire à l'essence même du RAW.

Un autre avis ?

Même sur le DMR, premier Leica faisant des DNG, il y avait des corrections avec les objectifs reconnus, voir ce message. Un "raw" n'est pas un brut de capteur, cela ne veut pas dire grand chose. Chaque fabricant enregistre dans les fichiers ce qu'il veut.


Et donc, si on poursuit ton raisonnement, les modifications dues à la déclaration de l'objectif sur le boitier impactent les DNG chez Leica ?
Sommes-nous d'accord ?

Bone nuit.


DNG corrigés bien sûr (mais dans quelle mesure je ne sais pas, je ne fais que des constats sur mes DNG).
C'est ce que j'ai remarqué sur les DNG "corrigés par profil de l'objectif", notamment le vignettage (sur M240/262/M10) et surtout les dérives magenta sur M8.
Pandani
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 729
Depuis le 2 nov 2005
Paris
Hello,

J'utilise principalement le même :iobj: Summilux 35 Asph depuis près de 15 ans, successivement sur M6, M7, M9 et finalement sur MM1 et M10.
Ce Lux35 Asph a une assez nette tendance au vignetage visible en dessous de f5.6, voire même à f5.6.

Nombre de mes diapos faites aux M6/M7 avec ce Lux ont du vignettage.

Depuis le M9, je n'ai plus jamais observé le moindre vignettage sur mes DNG (je ne fais que du DNG).

Donc je peux affirmer que les DNG d'un Lux 35 Asph sont bien corrigés du vignettage.

Pour les aberrations chromatiques, je ne me prononce pas, je n'y prête pas trop attention :???:

En revanche , je n'ai pas l'impression (mais peut-être me trompe-je) que les petites déformations d'un super grand angle comme l'Elmar 24 Asph que j'utilise pas mal aussi soient corrigées dans les DNG. C'est plutôt à corriger en post-traitement avec le profil de l'objectif.

:wink:
Symphorinois
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2736
Depuis le 29 jan 2016
MONS (B)
Pandani a écrit :
Hello,

J'utilise principalement le même :iobj: Summilux 35 Asph depuis près de 15 ans, successivement sur M6, M7, M9 et finalement sur MM1 et M10.
Ce Lux35 Asph a une assez nette tendance au vignetage visible en dessous de f5.6, voire même à f5.6.

Nombre de mes diapos faites aux M6/M7 avec ce Lux ont du vignettage.

Depuis le M9, je n'ai plus jamais observé le moindre vignettage sur mes DNG (je ne fais que du DNG).

Donc je peux affirmer que les DNG d'un Lux 35 Asph sont bien corrigés du vignettage.

Pour les aberrations chromatiques, je ne me prononce pas, je n'y prête pas trop attention :???:

En revanche , je n'ai pas l'impression (mais peut-être me trompe-je) que les petites déformations d'un super grand angle comme l'Elmar 24 Asph que j'utilise pas mal aussi soient corrigées dans les DNG. C'est plutôt à corriger en post-traitement avec le profil de l'objectif.

:wink:


Merci de ce retour.
Très intéressant :wink:
Les heures blessent, la dernière tue...
Vis & Ms & MM (Henri).
fiatlux
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 317
Depuis le 20 jan 2011
Wavre/Belgique
Pandani a écrit :
Hello,

J'utilise principalement le même :iobj: Summilux 35 Asph depuis près de 15 ans, successivement sur M6, M7, M9 et finalement sur MM1 et M10.
Ce Lux35 Asph a une assez nette tendance au vignetage visible en dessous de f5.6, voire même à f5.6.

Nombre de mes diapos faites aux M6/M7 avec ce Lux ont du vignettage.

Depuis le M9, je n'ai plus jamais observé le moindre vignettage sur mes DNG (je ne fais que du DNG).

Donc je peux affirmer que les DNG d'un Lux 35 Asph sont bien corrigés du vignettage.


Pour préciser, et pour autant que je sache, les boîtiers M ne corrigent que le vignettage et les dérives colorées (qui peuvent être énormes sur M8 avec filtre UV IR), pas la distorsion ni les AC.
M9 CL + ZM21/2.8 CRON28/2 50/1.4LA CV50/2.5 RIT-M90/2.8 Nikkor 13,5cm
Suivante

Retourner vers Leica M : objectifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités