Leica Summilux M 75 mm f/1,4

Pryen51
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 817
Depuis le 1 juil 2013
Reims
En regardant un peu le marché de l'occasion, je suis tombé sur cet objectif et je voulais savoir un peu sa cote et ce que vous en pensez ? Car à l'origine, je m'orientais vers Noctilux 0,95 pour faire du portrait américain et sa possibilité de faire des photos en intérieurs et de nuit (et bien sur pour sa qualité de flou et d'image)...
Gekko18
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 623
Depuis le 12 sep 2009
En Sologne
Ce sont à mon avis, 2 optiques bien différentes.

Maintenant, c'est a toi de voir ce que le 75mm t'apporterai par rapport au 50mm.
C'est ton utilisation qui prime.

Privilégies tu l'ouverture pour la nuit ou la focale pour les portraits ?

As tu besoin de l'ouverture de 0,95 ?

Sinon tu prends un 50 et un 75, tous 2 ouvert à 1,4.

En dernier recours, tu as les marques indépendantes.
Par exemple le Nokton 1,1
Gekko18

« Le meilleur appareil photo c’est celui que vous avez avec vous... » - Chase Jarvis
5Px - FlickR
Pryen51
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 817
Depuis le 1 juil 2013
Reims
Je privilégie les portraits mais de nuit.. Et surtout avec le moins d'ISO possible.
pascal_meheut
Vieux briscard
Messages : 3621
Depuis le 9 fév 2005
C'est une très bonne optique avec un rendu doux et nuancé. Je trouve qu'elle manque un poil de piqué à grande ouverture (les cheveux ne sont pas résolus par ex) mais c'est déjà mieux à f/2. A part ca, c'est lourd, gros, ca empiète sur le viseur, il faut être certain qu'elle est parfaitement calée avec le télémètre et pour du portrait, le faible profondeur de champ doit être gérée.
De ce point de vue, tu auras les mêmes inconvénients qu'un Nocti.
gloor
Régulier
Messages : 166
Depuis le 17 nov 2008
La Rochelle
Lourd, difficile à mettre en oeuvre, empiète dans le viseur, soit... Mais quand j'en ai vraiment envie, j'oublie tous les inconvénients du 75 mm Lux car son rendu en portrait, s'il est typé (moelleux sans être mou, un bokhe splendide) reste exceptionnel. Je l'appelle "l'objectif magique", même si je le délaisse parfois pour des portraits au 50mm Lux.
Bref atypique et pas facile mais incontournable. Jamais je ne m'en séparerai!
Pierre
Chriseto
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 708
Depuis le 26 nov 2006
Nord, Tourcoing
Je suis d'accord avec gloor sur le caractère exceptionnel de ce 75.
J'ai eu aussi le 75 summicron AA et je l'ai revendu, trop "parfait" et proche du 50 lux.
En fait le Summilux 75 est très proche du caractère du Noctilux version 2.
La version I du lux 75, avec le paresoleil amovible, est moins lourde que la version II avec le paresoleil intégré.
Le vrai défaut du 75 vient des boitiers M qui n'ont pas de collimateur adapté très lisible. On confond parfois au cadrage avec le collimateur du 50.
Il faut aussi pour pouvoir travailler à pleine ouverture avoir un télémètre parfaitement calé, et même, ce que j'ai fait d'ailleurs, faire caler l'objectif pour les boitiers numériques à Solms (on peut même en profiter pour le faire coder).
Après ça, que du bonheur!
Olivier Touron _ Journaliste Photographe
CP 86841
mob +33 603 226 708

"Les portes et les portails servent à éloigner l’Autre, mais peuvent aussi s’ouvrir devant lui, l’inviter à les franchir."

Ryszard Kapuscinski (1932-2007)
Norcimmus
Avatar de l’utilisateur
Messages : 40
Depuis le 1 juin 2009
Suisse
Bonsoir Pryen,

Cette optique semblait être la préférée de son créateur, W. Mandler. Et j'abonde dans ce sens. Je suis chaque fois étonné par les résultats obtenus et je verse là un juste tribut à M. Mandler pour le bokeh notamment.





:iboitier: SONY NEX-5N

Les défauts déjà évoqués par Pascal, Perre ou Chriseto ne sont pas rédibitoires, excepté pour la mise au point. En croisant plusieurs sources, mon exemplaire comme d'autres, a une map qui est juste à la distance mini, qui devient fausse entre 4 et 8m puis redevient juste sur l'infini. Le guidage du télémètre ne semble pas linéaire comme si la rampe de mise au point dans l'objectif avait un méplat. Ma solution du moment; je le monte sur un SONY NEX et j'utilise le peaking. Chuut...
A noter que la version 1 n'a pas cette rampe de mise au point mais un poussoir; espérons qu'il n'ait pas ce défaut de map. Si un summiluxien a un retour d'expérience avec cette rare version 1, il est le bienvenu.
A propos de version, il semble qu'il y ait eu une version 0 totalement passée inarperçue selon mes quelques recherches. Le prototype apparait dans la brochure du M4-P dont est issu le scan ci-dessous. Il est plutôt rare dans l'univers Leica qu'un modèle de prépoduction soit ainsi "zappé".


Dominiquelux
Avatar de l’utilisateur
Messages : 72
Depuis le 3 avr 2013
Luxembourg
Bonjour,

Un ami souhaite vendre un 75 lux version I de 1980 fabrication Canada, avez-vous une idée du prix du marché, état soigné mais plus de bouchon avant ni de pare-soleil (amovible sur ce modèle)?
Merci pour vos avis et remarques.

Au niveau remarques, je viens de le tester avec mon M9 et mon M6. La pellicule sèche, demain je reviens avec le Scan pour apporter mon avis sur les qualités de l'objectif et le calage vu que je l'ai travaillé à f:1,4 et f :2...

Et comparer le rendu en reportage capteur et film...

À demain,

Dominique
L'art nuit à la bêtise.
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6360
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Norcimmus a écrit :

..........En croisant plusieurs sources, mon exemplaire comme d'autres, a une map qui est juste à la distance mini, qui devient fausse entre 4 et 8m puis redevient juste sur l'infini. Le guidage du télémètre ne semble pas linéaire comme si la rampe de mise au point dans l'objectif avait un méplat.




Mécaniquement c'est impossible, il ne peut y avoir une progression non linéaire dans une rampe hélicoïdale. La non linéarité de la map vis à vis de la vis hélicoïdale est certainement inhérent à la formule optique.
Par ailleurs est-ce un phénomène uniquement rencontré en numérique, où est-il également connu en argentique bien plus tolérant en PDC ?
Est-ce vraiment un décalage de map ou plutôt une perte de définition liée à de la diffraction ou autres dans cette portion de map ?

Si c'est un décalage de map je pense que Leica pourrait résoudre ce phénomène par une rectification de la couronne qui appui sur le galet, en creusant celle-ci sur une zone ou inversement selon le cas en donnant un bossage. Ce serait un travail de très grande précision et propre à chaque Summilux M 75

Juste pour dire, sur mon Elmarit 28 Asph, il doit certainement existé un phénomène idem car j'ai remarqué que sur la couronne appuyant sur le galet, il y a une différence de niveau sur celle-ci sur une petite portion de la circonférence.
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
palo
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 451
Depuis le 28 sep 2006
vers toulouse
C'est est vrai que cette optique n'est pas raisonnable, elle est TRÈS lourde, empiète vraiment dans le viseur, est molle à pleine ouverture.
Bref il est raisonnable de NE PAS l'acheter !
Pourtant je pense que le fut devrait porter la mention obligatoire : NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ MENTALE DE SON PROPRIÉTAIRE ! :mrgreen:
Car ce cailloux me rends marteau !

http://studio-mikado.com/portraits.html#15

Voici une image réalisée en lumière ambiante avec cet objectif.
Le poète se souvient de l'avenir ...
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6360
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Tout récemment j'ai testé ce Summilux 75 sur mon M240 chez un summiluxien Alsacien...
Et bien je lui est fait un joli portrait à pleine ouverture, le rendu de ce 75mm me plait beaucoup et la définition à PO est largement suffisante. Mais je lui ai promis de ne pas mettre son portrait sur le Forum....

Deux Crops à 100 % , Summilux 75 à f1,4, capteur 24MP sans aucune accentuation....


" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
palo
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 451
Depuis le 28 sep 2006
vers toulouse
Quel dommage que tu sois quelqu'un de parole !
Ce portrait à l'air intéressant. Et en effet son bokeh typique sert bien ce type d exercice.
En revanche l 'utilisation à pleine ouverture en numérique peut s'avérer délicate en plan rapproche à cause d'une profondeur de champ micrométrique à 70 cm.
En tout cas sur ton portrait, rien à dire il y a ce qu'il faut. Tu étais en plan américain ?
Le poète se souvient de l'avenir ...
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6360
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
palo a écrit :
..........Tu étais en plan américain ?


Pour le cadrage comment te dire plus exactement....
Format horizontal, en bas au niveau du 4 ième bouton de la chemise à partir de celui du col et en haut 10 à 12 cm au dessus de la tête. :smile:
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
Touyout
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1380
Depuis le 3 août 2012
Mons
Pourquoi ai-je attendu si longtemps?
Quel bel objectif, parfaitement calibré en plus sur mon M240.. j'ai hâte de l'essayer sur le MM... En attendant voici quelques résultats.. Mes tous premiers shoots avec, je ne le maîtrise pas encore mais il me plait le petit.

La guerre c'est pas fait pour les chiens...

Sam? Oncle Sam???

You'll never walk alone...

Le repos du guerrier

La 7ème compagnie...

"Si j'connaissais le con qui a fait sauter l'pont...."
Apple, le beau et le bon matos...
Savoir gérer ses frustrations est la plus grande qualité de l'homme civilisé.
LaurentZeiss
Régulier
Messages : 100
Depuis le 6 juin 2014
France, Centre
Super rendu en effet ! Ça se négocie combien ce joujou ? ;)
Suivante

Retourner vers Leica M : objectifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités