Leica APO-Summicron-M 1:2/50 mm ASPH

yoplaboum
    Leica APO-Summicron-M 1:2/50 mm ASPH
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 134
Depuis le 4 avr 2006
Sud-Ouest
Bonjour !
Lu sur le net : la sortie, le 10 mai, d'une série de nouveauté Leica : entre autres, le M Monochrom, et ce Summicron 50 Asph, qui s'inscrit dans la lignée des dernières optiques APO-Asph du constructeur : 90 et 75 Summicron, et utilisation de lentilles flottantes, comme les Lux 35 et 50.
Une description assez complête de cet objectif sur cette page :
http://www.zone-numerique.com/news-1287 ... asph-.html

Avec un tarif annoncé à ... 6000 euros ???
J'espère que c'est une coquille... :?:
Bon dimanche à tous !!
bobor
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 687
Depuis le 1 fév 2008
Toulon
Ce n'est pas une coquille. Il ne s'inscrit pas, à mon avis, dans la lignée des 35/75 ou 90 Summicron. Il prépare plutôt l'avenir avec les futurs capteurs FF à très haute résolution qui devrait équiper le remplaçant du M9.

Il servira de référence. Son prix aussi.
yoplaboum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 134
Depuis le 4 avr 2006
Sud-Ouest
OK.. Alors si c'est effectivement ça, ça marque aussi la fin d'une époque : celui ou l'amateur pas très fortuné pouvait, au prix d'un sacrifice relativement supportable, s'équiper en Leica télémétrique récent.

Et ça ouvre une nouvelle ère : celui d'un matériel réservé, de part son tarif, uniquement aux professionnels (et pas tous !), et aux amateurs très aisés financièrement parlant (et très passionnés aussi !)
Fin d'une époque annoncée... :(
ANDRESTEPHANE
Je suis du même avis ... A ce prix là c'est plus pour moi ...
laurent M
Spécialiste
Messages : 1909
Depuis le 8 sep 2007
Lyon
Ni pour moi.

J'avais cédé à l'appel du mythe en me payant un 75 cron AA qui est déjà assez cher, mais là même en utilisant je financement Leica (ce que mes finances me permettraient de faire) je ne suivrai pas.

Leica devient toute proportion gardée comme Ferrari, je trouve ça beau mais ce n'est pas pour moi car par trop déraisonnable.
Pour être honnête ça me donne même envie de tout revendre :evil:
Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ...
pascal_meheut
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 9 fév 2005
Pourquoi ? Brutalement, on ne peut plus faire de photos avec le 50 Summicron normal, le 50/1.4 ASPH, le Summarit, le Zeiss, les Voigt ?
yoplaboum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 134
Depuis le 4 avr 2006
Sud-Ouest
A l'aise qu'on peut !!! Je le fais même régulièrement ! :wink:

Simplement, si comme le dit Bobor, ça annonce une mise à niveau des optiques pour les futurs capteurs de course en FF (et c'est vrai qu'avec les meilleurs capteurs actuels, on touche aux limites des optiques), on n'ose imaginer le tarif du futur M10...

la gamme en préparation chez Leica s'annonce fabuleuse en qualité, mais vu les tarifs annoncés, y'a peu de chance que les nouveaux venus précipitent les 50 summicrons actuels, ou les M9 sur le marché de l'occasion...
laurent M
Spécialiste
Messages : 1909
Depuis le 8 sep 2007
Lyon
Si on peut bien sûr, mais le fossé se creuse entre Leica et ses fans, comme cela s'est passé en son temps entre Ducati et les siens. Les garages de mécanos passionnés ont laissé la place à des ducati stores.

Bien sûr du point de vue de l'entreprise c'est nécessaire pour continuer à se développer, mais l'esprit change et je ne m'y reconnais pas.

On assiste à une "montée en gamme" du client qui devient de plus en plus un consommateur à n'importe quel prix, une sorte de "bobotisation" dans laquelle je me reconnait de moins en moins.
Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ...
pascal_meheut
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 9 fév 2005
Même si le M10 a une résolution supérieure, ca n'empèchera pas d'utiliser les optiques actuelles.

On verra la différence en crop 100% et ca discutera sec sur les forums mais sur les tirages, même en A2, ca ne transformera pas une bonne photo en merde et inversement.

Maintenant, je trouve aussi leur politique bizarre mais quand ils font de bonnes optiques pas chères comme les Summarit, ca ne se vend pas bien et quand il font du très, très cher, ils n'arrivent pas à fournir.

Rien de nouveau, il y avait déjà eu ca dans les années 80 et dans ces conditions, ils n'ont pas vraiment le choix.

Mais je n'achèterai pas un 50/2 à 6000€ (bon, ok, j'ai un 50/1.4 ASPH...)
yoplaboum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 134
Depuis le 4 avr 2006
Sud-Ouest
pascal_meheut a écrit :

Mais je n'achèterai pas un 50/2 à 6000€ (bon, ok, j'ai un 50/1.4 ASPH...)

Même avec un Summicron récent (depuis 79), pour quelles raisons passerait-on de l'ancien au nouveau ?
Est-ce que la différence entre les 2 optiques se verra sur un M9 ? Pas sur, ou alors seulement sur les bords, à pleine ouverture, en crop à 100% ou sur tirages posters...
Est-ce qu'elle se verra plus si le M10 fait 35 ou 40 Mpixels ? Sans doute. Mais alors, effectivement, une telle optique ne se justifie QUE sur les boitiers à venir.
Effectivement, il semble que cet optique annonce un futur boitier superlatif, et les 2 creuseront un fossé entre ce que peuvent s'offrir, en général, des amateurs (au sens éthymologique du terme), et ce que DEVRONT s'offrir des pros pour rester dans la course aux pixels.
Paul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2552
Depuis le 8 juin 2009
Paris
Ca n'est pas dit que toutes leurs nouvelles optiques suivent cette gamme tarifaire. Les 90 et 75 apo-asph ont des courbes MTF du même genre que ce nouvel apo-asph en 50mm. Et donc ils sont aussi "future-proof" comme on dit, pour l'arrivée d'un M10 haute résolution. Ce sont pourtant des optiques plus abordables.

Leica voulait sans doute un nouvel objectif emblématique, le meilleur standard du marché en 24x36, pour ne pas être associé uniquement à une image de luxe.

En revanche je pense que le prix du M10 sera en hausse par rapport au M9. Ca serait logique vu comment le M9 se vend. Et pour le moment un M9 ou M9-p reste moins cher que les prix pratiqués par les gammes pro nikon et canon à leur sortie (le d3x était cher, ainsi que le 1ds markIII)

Bref, espérons que les tarifs resteront contenus...
quelques images par ici npct.fr/photos et sur insta
aileka
Spécialiste
Messages : 2127
Depuis le 22 juil 2008
Paris, France
@laurentM
Comment peut-on se "reconnaître" dans un objectif, ou même une marque? C'est déjà penser qu'un produit quelconque "fait" la personne. Ce qui conduit à coller des étiquettes en fonction de certains critères matériels. C'est le début d'une société totalitaire. On glisse ensuite vers l'uniforme, pour ne différencier personne. Vive les costumes Mao :lol:

@yoplaboum
Très peu de pros utilisent aujourd'hui des Leica. Et ce qu'ils utilisent coûte encore plus cher. Un moyen-format numérique coûte dans les 40 000€. Le dernier dos 80MP de Phase One coûte à lui seul ce prix. Ensuite, il faut boîtier, gamme d'objectifs, etc…
Personne ne s'inquiète du prix d'un D4 (6000€) monté d'un 400 f2,8 (10 000$ environ) que certains pros "doivent" avoir pour la photo de sport.
Les amateurs sont pourtant friands de longues focales (voir les bridges qui offrent des équivalent 800mm)
Le prix de ces engins n'a aucune importance. Pourquoi râler à ce sujet? On trouve un très bon cron 50mm dernière génération neuf pour environ 1700€. Certains diront: c'est déjà cher.
Personnellement, je trouve bien qu'une marque essaie de se dépasser techniquement, quelles que soient les conséquences en prix. On parle de marketing, mais là, c'est le contraire du marketing: on fait un produit qui coûte ce qu'il coûte sans se préoccuper du sacro-saint marché. Je dis bravo!
laurent M
Spécialiste
Messages : 1909
Depuis le 8 sep 2007
Lyon
aileka a écrit :
@laurentM
Comment peut-on se "reconnaître" dans un objectif, ou même une marque? C'est déjà penser qu'un produit quelconque "fait" la personne. Ce qui conduit à coller des étiquettes en fonction de certains critères matériels. C'est le début d'une société totalitaire. On glisse ensuite vers l'uniforme, pour ne différencier personne. Vive les costumes Mao :lol:


hé bien pour les pros je ne sais pas, mais il est certain que c'est un phénomène assez répandu que de choisir des objets pour l'image qu'ils véhiculent.
C'est même le fondement du marketing.

On peut penser ne pas y être sensible mais ça n'en reste pas moins un puissant stimulateur d'achat.
Je peux comprendre qu'un pro de la photo choisisse son matos pour ce qu'il lui apporte techniquement. Mais je ne suis pas pro et j'ai la faiblesse de choisir aussi les objets pour leur histoire, leur image. Bref, ce qu'ils véhiculent.

Peux-tu affirmer qu'aucun de tes achats ne s'est fait pour ce coté un peu symbolique du produit ?

et pour l'avis "On parle de marketing, mais là, c'est le contraire du marketing: on fait un produit qui coûte ce qu'il coûte sans se préoccuper du sacro-saint marché. Je dis bravo!"
c'est là que je diverge dans mon analyse. Je pense qu'au contraire Leica joue la carte marketing a fond.
En chine les nouveaux riches l'achètent justement parce qu'il est cher et que cela se sait, pas pour les photos qui en sortent.
Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ...
Phil VDD
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6109
Depuis le 3 sep 2007
Arquennes
Je ressors volontiers ceci:


Un peu de documentation par rapport à "on a de quoi se le payer" ou "c'est beaucoup trop cher".


Salaire annuel net moyen en France en 1960 (converti en EUR): 9900 EUR
Salaire annuel net moyen en France en 2007 (en EUR): 24016 EUR

Prix d'un Leica M3 plus objectif un Summilux en 1960: 2698 NF soit 411,31 EUR c'est l'équivalent de 3 1/3 mois de salaire (en 1960).

Prix d'un Leica M9 plus un objectif Summilux en 2010: 8290 EUR soit l'équivalent de 3 mois de salaire (en 2007).

A noter que je me suis basé sur des chiffres de l'INSEE, la liste de prix d'un revendeur parisien (Cirque), le catalogue de 1960 de "Photo-Plait", et ce document:

http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/ebook/ebook121.pdf

Il y a certainement une pondération à appliquer car la TVA (invention française), a été introduite par Giscard en 1966.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_sur_la_valeur_ajoutée

Cette pondération viendrait appuyer l'idée qu'un M9 est proportionnellement moins cher qu'un M3 si on se base sur l'évolution des salaires.

Exercice:

Faites maintenant le calcul de ce que serait le prix en 2012, d'un Leica M3 (avec son Summilux 50), qui coûtaient l'équivalent de 411,31 EUR en 1960 , en vous basant sur l'évolution de l'indice des prix à la consommation.

Bon amusement!
"Toute photographie est une fiction qui se prétend véritable. (...) la photographie ment toujours, elle ment par instinct, elle ment parce que sa nature ne lui permet pas de faire autre chose." Joan Fontcuberta
yoplaboum
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 134
Depuis le 4 avr 2006
Sud-Ouest
citation :
@yoplaboum
Très peu de pros utilisent aujourd'hui des Leica. Et ce qu'ils utilisent coûte encore plus cher. Un moyen-format numérique coûte dans les 40 000€. Le dernier dos 80MP de Phase One coûte à lui seul ce prix. Ensuite, il faut boîtier, gamme d'objectifs, etc…
Personne ne s'inquiète du prix d'un D4 (6000€) monté d'un 400 f2,8 (10 000$ environ) que certains pros "doivent" avoir pour la photo de sport.

Je suis d'accord. ceci étant, je pense ne pas être le seul à estimer qu'un 400 f2,8 à 10.000 $ a un tarif qui se justifie plus qu'un 50 f2 à 6000 euros, même apo, même asph. mais je ne critiquais même pas le tarif du Summicron, en fait, je m'en étonnais...

citation :
@yoplaboum
Le prix de ces engins n'a aucune importance. Pourquoi râler à ce sujet?

je ne râle pas. Je râlerais si j'étais tenté par ce genre d'optique. Mais j'ai un summicron V4 qui me convient.
je m'interrogeais, en fait, sur la politique marketing et l'orientation que Leica allait donner à sa gamme.
Tu cites l'exemple d'un D4 de chez Nikon, mais Nikon propose aussi des boitiers 10, et 20 fois moins cher. Ca n'a rien à voir à la gamme proposée par Leica.

Si, avec un peu de chance, le M9 est conservé à la sortie du M10 (comme l'est actuellement le M8.2), alors ça fera quand même un ticket d'entrée à 6000 euros comme premier prix pour un boitier numérique chez Leica.
je constate simplement que Leica tire sa gamme vers le haut (avec des optiques phénoménales sorties récemment, comme les Summilux 21mm). Ca devient du matériel encore plus superlatif, mais qui si cette tendance se confirme, ne deviendra accessible qu'aux pros.
Ceci étant, comme tout amateur de belles optiques, je ne peux que tirer mon chapeau devant la réalisation. mais j'attends avec curiosité les chiffres de vente, quand il sera commercialisé...
Suivante

Retourner vers Leica M : objectifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités