Leica Summilux M 75 mm f/1,4

PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5805
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
mikebrand a écrit :
PeterR a écrit :
A chaque fois cette optique me surprend par son superbe rendu ... :smile:
Un petit traitement et hop !... :wink:



En même temps, j'ai l'impression que tu dois être l'utilisateur le plus assidu de cette optique sur le forum. Du coup, tu sais vraiment comment l'utiliser! :content-anim:


Je ne sais pas mais j'aime beaucoup cette optique et cette focale me convient parfaitement également ! mikebrand :smile: :wink:
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
japi
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 156
Depuis le 31 mars 2012
Hérault - Lignan sur orb
j'aime bien cette ancienne poulie de Lignan sur Orb qui comporte des coeurs.


:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 75 mm f/1,4 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:4.8 :obtuM: 1/350
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5805
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Je ne connais pas cet animal !


M+Lux 75
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
japi
    réponse
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 156
Depuis le 31 mars 2012
Hérault - Lignan sur orb
Je crois pouvoir répondre!

Vu les pattes , les griffes, la forme générale: il s'agit sans aucun doute d'un mustélidé, genre martre , fouine, belette mais toutes celles d'Europe ont un plastron blanc ou jaune sauf la loutre

mais la loutre a une sacrée paire de moustache.

Après recherches je pense pouvoir affirmer qu'il s'agit d'une photo de martre pêcheuse d'Amérique du nord, ou pékan.

Je joins une photo issue de google si ça passe.


https://www.google.fr/imgres?imgurl=htt ... mrc&uact=8

j-p
japi
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 156
Depuis le 31 mars 2012
Hérault - Lignan sur orb
pastels avec le lux 75



:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 75 mm f/1,4 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:8 :obtuM: 1/125
japi
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 156
Depuis le 31 mars 2012
Hérault - Lignan sur orb
Pin parasol et maison des vignes


:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:4 :obtuM: 1/3000
Blue_lobster
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 166
Depuis le 19 jan 2016
A l'ouest - (Saint-Cast)
Bonjour,

C'est intéressant de comparer deux objectifs du même semestre: un vieux compagnon, le Summilux-M 50 v2.1 Germany de 1983 et un nouveau venu, le Summilux-M 75 v2 Canada de 1983.

Premières constatations sur M9:
-le 75 est moins résolu à F/1.4 que le 50, le rendu et la résolution sont quasi identiques si l'on décale le diaph d'une 1/2 valeur. A F/4 les deux objos sont au même niveau.
-Niveau pleine ouverture le 75 est un peu plus baveux sur les gros contrastes, une "touche" du Nocti 1.2 subsiste (désolé je n'ai pas testé d'autres Nocti pour comparaison).
-Niveau résistance au flare sans pare-soleil et avec filtre pour accentuer les réflexions; c'est tout bon y compris en surex.
-Niveau contraste: il peut se passer de correction.
-Niveau calage sur numérique: pas top en configuration d'origine, la rampe est à reprendre (variations souvent en front focus) et le bloc optique à caler plus précisément (infini non conforme)

Je trouve ces deux optiques très proches avec le "rendu type" qui m'a fait aimer les Leitz, il me reste à l'essayer en portrait.


:iboitier: Leica M9 - Lux75 ouv. F/4
(ex-Bertrand.C )... Angénieux & Co
japi
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 156
Depuis le 31 mars 2012
Hérault - Lignan sur orb
sortie du jour avec le lux 75 en solo
bokeh massif

:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:2 :obtuM: 1/4000


bokeh d'arrière plan

:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:1.4 :obtuM: 1/250

lumière difficile rayon de lumière en sous bois

:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:2 :obtuM: 1/500

en fermant un peu à 2.4 pour accrocher la v max du boîtier (1/4000°)

:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:2,4 :obtuM: 1/4000
japi
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 156
Depuis le 31 mars 2012
Hérault - Lignan sur orb
problème pour photos de coquelicots en plein soleil.

des zones oranges apparaissent dans le rouge des pétales exposés au soleil et provoquent un genre de "reflet" de couleur très différente de la réalité

avec des bords bien délimités qui empêchent les corrections que j'ai pu tenter sur LR 6.

Si quelqu'un a des solutions merci d'avance.

un exemple en image de ce qui m'arrive très souvent avec des coquelicots au soleil ( image brute de capteur)


:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:6.8 :obtuM: 1/125
jolavoltige
Messages : 68
Depuis le 26 jan 2014
Paris
japi a écrit :
Pin parasol et maison des vignes


:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:4 :obtuM: 1/3000


Bonjour, ça ressemble fortement à un coin pas loin de Châteauneuf du Pape. Mais peut-être que je me trompe, le Sud est grand! :content:
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5805
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
japi a écrit :
problème pour photos de coquelicots en plein soleil.

des zones oranges apparaissent dans le rouge des pétales exposés au soleil et provoquent un genre de "reflet" de couleur très différente de la réalité

avec des bords bien délimités qui empêchent les corrections que j'ai pu tenter sur LR 6.

Si quelqu'un a des solutions merci d'avance.

un exemple en image de ce qui m'arrive très souvent avec des coquelicots au soleil ( image brute de capteur)


:iboitier: Leica M-P type 240 :iobj: Summilux-M 1:1.4/75 :ifilm: 200 iso :icapteur: 24 Mpix (M) :diaph: f:6.8 :obtuM: 1/125


Japi,

Déjà :applaudir: por ta petite série sur les fleurs au Lux 75.

Pour le problème des couleurs des pétales des fleurs au soleil, je ne connais pas de solution. Ce que je sais depuis fort longtemps est que les couleurs des fleurs sont particulières en longueurs d'ondes, un rouge ou un jaune ou un bleu par exemple d'une fleur nous paraissant absolument idem à une couleur de peinture sur toile à nos yeux, ne sera pas forcément pareil sur le cliché, même la fleur et la peinture côte à côte, que ce soit de l'argentique ou du numérique, ce dernier dérive encore plus.

Dans les fleurs il doit y a avoir une part de couleurs interférentielle !

Ce qui est sûr l'argentique s'en sortait mieux à ce point de vu.
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
Blowupster
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 5078
Depuis le 5 juin 2007
Genève Suisse
PeterR a écrit :
(...)

Pour le problème des couleurs des pétales des fleurs au soleil, je ne connais pas de solution. Ce que je sais depuis fort longtemps est que les couleurs des fleurs sont particulières en longueurs d'ondes, un rouge ou un jaune ou un bleu par exemple d'une fleur nous paraissant absolument idem à une couleur de peinture sur toile à nos yeux, ne sera pas forcément pareil sur le cliché, même la fleur et la peinture côte à côte, que ce soit de l'argentique ou du numérique, ce dernier dérive encore plus.

Dans les fleurs il doit y a avoir une part de couleurs interférentielle !

Ce qui est sûr l'argentique s'en sortait mieux à ce point de vu.

+1
J'ai plus d'expérience avec des robes rouges qu'avec des fleurs, et parfois je suis content d'avoir doublé des prises de vue avec du film.
La Velvia 50 peut donner une deuxième chance en tolérant la surexposition, donc moins de saturation par couleur.
En numérique, j'ai essayé de sous exposer pour éviter l'arrivée de la saturation du rouge puis rattrapage de l'expo. au traitement. Pas facile et pas trop sûr du miracle au final.
J'ai des prises de vue numériques de voitures rouges qui ont toutes fini à la poubelles (les images donc !). Un dos numérique Blad avec une plus grande latitude peut aider.
Il y a quelques années, j'ai remarqué qu'une ligne de lingerie présentait en noir et blanc tous les articles qui n’existaient qu'en rouge, je me suis toujours demandé si c'était (qu')un choix artistique.
Un léger flare en contre-jour peut aussi aider.
CAILLETON Stéphane
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 177
Depuis le 1 mai 2012
TOULOUSE
Bonjour

Moi souvent, pour les photos de spectacle, avec peu de dynamique car je suis souvent à 6400 iso avec le Leica M, lors du développement avec Darktable, je désature un peu le rouge surtout pour les visages.
Julien90
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 99
Depuis le 5 juil 2012
New York
Un sujet bien différent mais toujours au 75 Summilux:
jolavoltige
Messages : 68
Depuis le 26 jan 2014
Paris
Oh! J'aime beaucoup!
Bravo! :applaudir:
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : objectifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité