quel Leica M choisir pour débuter chez leica

mikebrand
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3548
Depuis le 25 avr 2005
Paris/Antwerpen/S.E.A.
juju777 a écrit :
plumex a écrit :
Ipocamp a écrit :
Pourquoi pas un simple M6 et un 2/50 ou 2/35 (IV ou V) ? Simplicité, ergonomie, baisse de prix et résultats au RDV avec une Tri-X.
pourquoi pas de la peinture à l'oeuf d'avant van Eyck ? soyons sérieux ! pourquoi donner de tels conseils ?
Un Leica d'aujourd'hui c'est un M9 ou un M240 mais ca va avec au moins une optique qui fait la beauté du système Leica, donc grande ouverture, un Summilux et là on a une idée de ce qui fait la difference Leica


bonjour Plumex,

on ne se connait pas mais je viens de lire tous tes posts et je suis effaré par tant de suffisances dans tes propos.
Sache une chose la société actuelle connait un profond nivellement culturel vers le bas essentiellement du au consumérisme roi.
L'arrivé du numérique est similaire à celle du cd numérique face au vinyle dans l'industrie du disque,"le disque d'aujourd'hui c'est le cd!!soyons sérieux!!"disaient les gens.
Sauf que quelques années plus tard,les pays les plus raffinés ,comme le japon ,ont bien compris que la qualité,était dans le vinyle analogique et pas dans le numérique,ils ont donc représser sur vinyle,tous les bons albums qui étaient sortis entre temps et ont refait des platines neuves,ce phénomène est apparu en europe également.
Et tous les audiophiles ont une platine analogique chez eux.
ils en va de même pour le film,c'est moins pratique ,ça prend plus de temps,mais la qualité n'a rien à voir.
les japonais ,encore eux,ont des étages entier dans leur magasin photo dédiés à la chimie du film photo.
Promène toi à Tokyo et tu t'en rendras compte par toi même et bizarrement ,les gens dans les couloirs ont moins de 30 ans.
Les plus grands photographes font les 2,et il parait que certaines galeries n'acceptent pas le numérique.
Donc je pense que tu devrais te détendre un peu,respirer et prendre un peu de distances avec tes propos catégoriques.


+1
Sans être catégorique, je trouve aussi que le vynil a bien plus de charme que le CD!!
Quant au numérique, ok, c'est il a ses atouts: vitesse de traitement, +1000 images sur la même carte SD ou CF, peu place de stockage. Mais je peux dire de même pour les néga! A plat, ça prend pas de place. Les Fuji, pour un editing on set, rien de plus pratique!! Peel off et hop, on edite avec le positif!! Et l'archivage: aucun risque de perdre des fichiers, pas de risque de données corrompues, et HD qui meurt, de CD illisible après x années..
Et pour les photographes qui bossent uniquement sur film, y'en a vraiment beaucoup! Pour ne citer que lui, Tim Walker, qui n'a jamais touché un pixel de sa vie (et ne le fera jamais..)
Il n'y a rien de mal à prendre parti pour l'un ou l'autre, numérique, ou analogique. Mais proner l'un ou l'autre, parce que 'c'est ce que je fais', ça n'ouvre pas la discussion, bien au contraire!

Et pour en revenir au sujet, un M3, M2, M4 ou même M6 + une optique, c'est largement jouable pour 2000€!
Compter entre 650-1000€ pour le boitier, le reste dans l'optique, et on a un duo de dingue —qui sans aucun doute survivra tous les M numériques, d'un point de vue matériel..
Plus, que signigie 'un leica pour débuter'? Ce sont tous les mêmes!! Sauf pour les M7-8-9-240 et leur mode auto.. A moins de se rabattre sur un D-LUX, C ou T, avec les programmes résultats et les automatismes. Mais là, on sort du monde M pour une toute autre approche: la photo facile —rien contre ça d'ailleurs! Mais est-ce la peine de mettre tant de cash chez Leica quand on peut avoir la version Panasonic pour une fraction du prix :p

Donc voilà.. Now c'est à l'Hawaïen de faire son choix!
Fift
Vieux briscard
Messages : 3791
Depuis le 15 juin 2010
Paris
Bonjour à tous,

Merci aux derniers intervenants d'avoir recentré le débat, c'est tout de même plus plaisant à lire !

J'en profite pour faire part de ma petite expérience, puisque j'ai commencé le M il n'y a pas si longtemps.
Venant du monde du reflex, ce changement de système m'impressionnait. Entre autres, le passage de l'AF à la mise au point manuelle m'inquiétait.
Par conséquent, j'ai trouvé plus rassurant et plus facile de commencer par du numérique. Les essais ne coûtent pas cher, et surtout le résultat est immédiatement visible. J'ai donc plus facilement osé franchir le pas que je ne l'aurais fait avec de l'argentique.
J'ai donc commencé avec un M8 + un summicron 50 - mais un 35 mm ou un 40 aurait sans doute été préférable, car plus polyvalent.
Ont suivi une autre optique, et un M7.
Désormais mes craintes du début ne sont qu'un lointain souvenir mais le numérique m'a mine de rien permis de faire un apprentissage "pas à pas". Est-ce que tous les "pas" étaient justifiés ? Difficile de le dire évidemment, mais j'ai tendance à penser que oui.

Logiquement, ma recommandation ira donc vers un couple M8 + 35 ou M8 + 40 mm.
Mais ce n'est qu'une recommandation, issue de ma propre expérience, parmi d'autres ...
vattimo
Habitué
Messages : 883
Depuis le 15 déc 2012
Cannes
Je ne veux pas dévier le débat sur numérique et argentique.
Faisant les deux, je note une chose que je pense tout le monde a noté, les images numériques, de par leur nombre et leur prolifération finissent par NE PAS être regardées. S'est ouverte donc l'ère de la photo non regardée (voir le nombre de flickr ou autres sites que l'on peut consulter l'oeil éteint).
C'est juste une remarque qui peut avoir son importance.
Pour le fonctionnement de la photo-souvenir, garder une trace, etc, je choisirais l'argentique (pour des photos de famille par exemple).
Un enfant aujourd'hui pourra prendre plaisir à se voir sur du vrai papier dans trente ans, papier qui aura disparu (ou pas, c'est vrai, on m'a dit pour le vinyl qui a une vie nouvelle surprenante). Il ne regardera pas les milliers d'images mises en ligne par son papa ayant la manie du déclenchement et ayant enregistré sur des cartes haute-capacité.
Le mieux est l'ennemi du bien non? Et le toujours plus conduit à la lassitude, je crois que c'est honnête de le noter.

Mais j'ai un M8 et dans ma pratique amateur, sur la question de l'investissement plaisir-coût je l'ai très largement amorti en cinq ans. C'est un vrai Leica M à la différence qu'on ne peut pas y mettre de TRI-X dedans (ce qui fout un choc au début, c'est vrai). Un très bel appareil photo (je préfère ce terme à boîtier)

Pour deux mille euros encore une fois, je prendrais les deux.
Et même avec les 450 euros restant, j'achèterais un Jupiter et me doterait d'un labo. C'est largement faisable.
On peut opter pour le fait de développer et de scanner aussi, mais là, on est dans le numérique. Avec 450 euros, on peut acheter un scanner et une Patterson. (pas l'ordi c'est vrai)

Voilà ma maigre contribution.
mikebrand
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3548
Depuis le 25 avr 2005
Paris/Antwerpen/S.E.A.
Un point de vue qui a du sens, à mon sens.. Mais je reste quand même mitigé quant au M8 pour la simple raison que c'est vraiment un boitier qui a terme ne vaudra plus rien sur le marché —donc revente avec grosse perte à prévoir., si revente. Mis à part cela, carrément pour l'idée du combo num+analog+optique en restant dans les 2000€ impartis! Jupiter, ou même un vissant avec bague peuvent être considéré.
De là, un M9 n'a pas plus de sens, puisque hors budget, et voué au même sort d'ici peu..
Ipocamp
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1469
Depuis le 6 sep 2012
Paris
Commencer alors avec un Summicron 2/40 semble une bonne chose : à mi-chemin entre le 50 et le 35 (sur M8 ne pas oublier que ce n'est pas un “full frame“), ergonomique, robuste et excellent piqué aux moyennes ouvertures. On on trouve dans les 400€ en excellent état sur le forum :content-anim:
vattimo
Habitué
Messages : 883
Depuis le 15 déc 2012
Cannes
Oui, j'ai un summicron 40 sur mon M8 mais le problème c'est qu'avec un M3 ou M2, il faut un viseur externe.
L'avantage de 50mm (Jupiter ou autre) c'est qu'il fait un très bon objectif pour le portrait sur M8

la question de la revente du M8 ne se pose pas à mon sens, nous ne sommes pas dans autre chose qu'une pratique amateur et le plaisir ne se quantifie pas
encore une fois, mon M8 est amorti depuis longtemps sur cette question, s'il tombe en rade demain, je risque bien d'en acheter un autre
il est certes vrai que je l'ai payé 1700 euros il y a cinq ans erg qu'il en coûte 950
SDe
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 663
Depuis le 11 mars 2012
Normandie/Seine Maritime
A toutes fins utiles:

viewtopic.php?f=20&t=70831

Il semble que cette annonce a ete faite sur mesure pour notre client !

Un bien joli combo pour débuter, (et à un prix canon) et puis si l'on est désarçonné par l'approche argentique on remet le tout en vente, sans perdre un €.
Tout cela pour:
1 debuter en M
2 moins (largement) de 2000€
3 faire de la photo
4 avoir le mode priorité au diaph, si l'on souhaite quand même assurer le sourire du petit à venir

Je lirai avec intérêt la suite des échanges sur ce fil.
Bien à vous.
SDe
'Faire face'
SDe
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 663
Depuis le 11 mars 2012
Normandie/Seine Maritime
Sinon, il y a également celle ci:

viewtopic.php?f=20&t=70964

et celle là
viewtopic.php?f=20&t=70954
...mais sans optique, encore qu'il y ait un 40mm à vendre....

J’arrête là, et

Bien à vous.
SDe
'Faire face'
mikebrand
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3548
Depuis le 25 avr 2005
Paris/Antwerpen/S.E.A.
J'ai commencé avec mon M3 + 50mm Lux parce que j'en ai hérité.
Ma femme a tout bonnement commencé la photographie avec son MP à la carte parce qu'elle tombée amoureuse de ce boitier chez Leica St Honoré —précédemment rue de la Pompe.
Je ne sais pas si venir du monde de l'auto focus et se retrouver avec un full manual M est que chose d'intimidant, je ne l'ai pas vécu de cette façon.

Ce que je sais, c'est qu'il est assez ennuyeux de voir un 1er boitier se dévaloriser autant, et prendre le risque d'investir dans qq chose à expiration programmée si proche —le M8 est déjà un vieillard dans le monde numérique, même en tant qu'amateur.
L'entrée de gamme, dans n'importe quelle marque, se justifie, d'un point de vue technologique, puisqu'il s'agit de boîtiers bridés dont les automatismes sont là pour faciliter la photo plaisir de tout amateur. Légèreté de la construction autour d'un capteur qu'ils partagent souvent avec les boîtiers plus avancés dans la gamme.
Pour les M, ce n'est du coup pas vrai. Car d'un point de vue tarifs, il n'y a ni entrée de gamme, ni milieu de gamme ou de haut de gamme. Du coup, cette séparation technico/marketing ne s'opérera que sur le segment compact. Les hybrides Leica étant déjà plus chers que leur version Panasonic. Et donc, un M pour débuter n'existe que grâce au marché de l'occasion.

De là, je trouve intéressant de pouvoir considérer un M numérique pour débuter, puis être plus sérieux dans ma pratique et basculer dans le film! Je reprends du coup l'analogie faite avec le monde de la musique et le retour au vinyles, que les audiophiles vénèrent depuis leur existence. Le beau grain serait-il un gage de qualité et de pratique sérieuse? Je ne sais pas. Je ne pense pas non plus! Mais ça a un charme indéniable ! Han et moi ne changerons pas notre équipement pour du numerique par exemple, que ça soit personnellement ou professionnellement, c'est notre façon de shooter, traiter nos images, et enfin d'imprimer. Ça prend du temps de trouver SON truc. Mais une fois la balance trouvée, pourquoi changer? Dans quel but?

Donc un M pour débuter, numérique, why not! Pour finir avec un M film + scanner, cool façon de résoudre le problème. Mais mélanger les 2, je n'ai jamais été partisan du fait que les images sont si visiblement différentes. L'approche de la photo est différente. La communication est differente —je parle ici entre photographe et sujet. Le mindset est tellement important dans la façon de travailler.. Et ça, ça peut se ressentir à la lecture des images. Entre le 'go with the flow' du film et le 'click/check/click/check/erase/click/wait' du numérique, je préfère l'option 1. Ça resté sur de subjectif comme réponse. Juste une question de feeling :)

Chacun son truc!!

BUY FILM NOT MEGAPIXELS !! ;)
SDe
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 663
Depuis le 11 mars 2012
Normandie/Seine Maritime
Bonsoir,

On ne peut pas faire plus d'accord que moi sur votre approche et démarche !
De surcroit je suis rentré dans le système M par la même porte que vous, avec un M4-2 et 35 IV hérités de mon père, et qui continuent de me donner toute satisfaction, c'est à dire de faire des photos !

La majorité de mes photos sont faites en argentiques, car je considère que cette approche fait appel à la responsabilité de l'index droit, après que la décision de déclencher se soit mise en place dans la cervelle qui est derrière l'oeil, qui est derrière le viseur.

La photo statistique qu'offre le numérique ne m'attire pas non plus.

Je tente cependant de répondre aux attentes de cet impétrant dans le système M: que faire avec 2000€, pour photographier sa progéniture à venir ?

L'offre du combo M7 a, d’évidence ma préférence (à tous points de vue), mais un M8 ,même s'il est certainement dépassé aujourd'hui, reste une option tangible dans ce cas de figure, car il fait de bons clichés.
Il a le mérite d'offrir une porte d'entrée en M numérique, pour un cout raisonnable, et sa cote ne devrait pas s'effriter dramatiquement dans le court terme, si d'aventure l’expérience n’était pas satisfaisante pour notre client.

En synthèse: les vielles charrues font le job, et plutôt bien, mais il faut être derrière le timon....
Le plaisir/charme en plus.

Bien à vous.

PS: J'ai toujours conservé, et poursuivi mes achats de LP, depuis 30 ans, quitte à passer pour un doux dingue. Et je n'ai pas de problèmes avec cela, et prends mon pied avec de belles gravures, chaque jour.
SDe
'Faire face'
sepia
Avatar de l’utilisateur
© Enki Bilal
Messages : 724
Depuis le 4 fév 2011
Paris
mikebrand a écrit :
Entre le 'go with the flow' du film et le 'click/check/click/check/erase/click/wait' du numérique, je préfère l'option 1. Ça resté sur de subjectif comme réponse. Juste une question de feeling :)
Chacun son truc!!
BUY FILM NOT MEGAPIXELS !! ;)

Bonjour mikebrand

Comme beaucoup de monde, tu différencies photo argentique et photo numérique en te basant sur la pratique des photographes.
C'est à mon avis une approche totalement erronée.
On peut pratiquer la photo numérique autrement qu'en pratiquant le 'click/check/click/check/erase/click/wait'.
Avec le numérique, on n'est pas obligé de cliquer en rafale, on peut aussi prendre son temps, réfléchir avant de prendre une photo.
On n'est pas obligé de cliquer un million de fois pour obtenir une photo correcte.
On peut également passer aux réglages manuels lorsqu'on le désire.
Alors si des gens ont la même pratique photo avec leur M240 qu'avec leur téléphone portable, je leur conseille de revendre appareil et objectifs, le téléphone portable est bien suffisant pour eux !

Ayant pratiqué argentique et numérique, et n'ayant aucun à priori, en effet l'un n'est pas meilleur que l'autre, je peux faire la différence entre eux.

1ère différence :
Les photos obtenues avec argentique et numérique sont différentes, mais le numérique actuel rivalise avec l'argentique, car les photos obtenues sont excellentes.

2ème différence :
La post-production en argentique nécessite développement du film et tirage des photos avec un agrandisseur. On peut le faire soi-même ou confier ce travail à un professionnel.
Mais si on se contente de faire des scans des négatifs avec un scanner moyenne gamme, voire bas de gamme, pas la peine de faire de l'argentique, autant passer au numérique.

La post-production en numérique, nécessite l'usage de programmes informatiques qui sont parfois bien difficiles à maîtriser pour ceux qui n'aiment pas trop l'informatique.
Si la post-production d'une photo numérique est ratée, voire inexistante, alors même conseil que plus haut pas besoin d'un M240, autant utiliser un téléphone portable.

vattimo a écrit :
Pour le fonctionnement de la photo-souvenir, garder une trace, etc, je choisirais l'argentique (pour des photos de famille par exemple).
Un enfant aujourd'hui pourra prendre plaisir à se voir sur du vrai papier dans trente ans, papier qui aura disparu (ou pas, c'est vrai, on m'a dit pour le vinyl qui a une vie nouvelle surprenante). Il ne regardera pas les milliers d'images mises en ligne par son papa ayant la manie du déclenchement et ayant enregistré sur des cartes haute-capacité.
Le mieux est l'ennemi du bien non? Et le toujours plus conduit à la lassitude, je crois que c'est honnête de le noter.

Je n'ai personnellement pas de tirage papier de toutes mes photos argentiques.
En argentique, comme en numérique, bon nombre de photos ne méritent pas un tirage.
Les tirages de mes meilleures photos argentiques sont précieusement conservés, parfois classés dans des albums.
Ma pratique avec le numérique est exactement la même, je fais faire des tirages de qualité de mes meilleures photos et je les conserve précieusement.
Alors franchement opposer argentique et numérique sur ce simple motif, c'est un peu exagéré.

De plus, je ne vois pas pourquoi "la manie du déclenchement" est forcément attribuée à ceux qui pratiquent le numérique !
Je connais plein de gens qui ont cette manie également avec des appareils argentiques !
vattimo
Habitué
Messages : 883
Depuis le 15 déc 2012
Cannes
mais je n'oppose pas le numérique à l'argentique, j'ai dit à notre ami que pour son budget, il peut avoir les deux
maintenant, je confesse que je regarde peu d'images numériques, ce n'est pas trop fait pour, c'est fait pour être produit et oublié
les photos numériques ne se regardent, elles se voient, voilà tout, je pense que ceux qui n'en sont pas conscients se mentent un peu, mais c'est humain
je sors de ce fil
djidji1
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1965
Depuis le 30 jan 2005
Marseille.
Bonsoir

vattimo a écrit :
...... je confesse que je regarde peu d'images numériques, ce n'est pas trop fait pour, c'est fait pour être produit et oublié
les photos numériques ne se regardent, elles se voient, voilà tout, je pense que ceux qui n'en sont pas conscients se mentent un peu, mais c'est humain
je sors de ce fil


Pas sûr.
J'ai un ami photographe. C'est son métier et il en vit, pas toujours très bien, mais il en vit
Quand je l'ai connu, il utilisait un Leica M4.P
Il utilise aujourd'hui un M9... et ses photos, qui n'ont rien perdu de leur qualité, se regardent toujours voire plus car entre temps il a acquis une certaine notoriété.

Et pour en revenir au sujet du fil...oui, l'annonce du couple M7/Voigtlander est une parfaite entrée dans le monde Leica

Cordialement

Jean Jacques
sepia
Avatar de l’utilisateur
© Enki Bilal
Messages : 724
Depuis le 4 fév 2011
Paris
vattimo a écrit :
mais je n'oppose pas le numérique à l'argentique, j'ai dit à notre ami que pour son budget, il peut avoir les deux
maintenant, je confesse que je regarde peu d'images numériques, ce n'est pas trop fait pour, c'est fait pour être produit et oublié
les photos numériques ne se regardent, elles se voient, voilà tout, je pense que ceux qui n'en sont pas conscients se mentent un peu, mais c'est humain
je sors de ce fil

On peut dire la même chose des photos argentiques scannées que les gens postent sur internet et notamment sur summilux.net.
A partir du moment où la photo argentique a été scannée, elle cesse d'être une photo argentique, elle rejoint le monde du numérique.
Kolett
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6147
Depuis le 21 déc 2008
Latitude : 45.7833 / Longitude : 3.0833 & Latitude : 44 38 45 25 / Longitude : 1 14 55 74
juju777 a écrit :
plumex a écrit :
Ipocamp a écrit :
Pourquoi pas un simple M6 et un 2/50 ou 2/35 (IV ou V) ? Simplicité, ergonomie, baisse de prix et résultats au RDV avec une Tri-X.
pourquoi pas de la peinture à l'oeuf d'avant van Eyck ? soyons sérieux ! pourquoi donner de tels conseils ?
Un Leica d'aujourd'hui c'est un M9 ou un M240 mais ca va avec au moins une optique qui fait la beauté du système Leica, donc grande ouverture, un Summilux et là on a une idée de ce qui fait la difference Leica


bonjour Plumex,

on ne se connait pas mais je viens de lire tous tes posts et je suis effaré par tant de suffisances dans tes propos.
Sache une chose la société actuelle connait un profond nivellement culturel vers le bas essentiellement du au consumérisme roi.
L'arrivé du numérique est similaire à celle du cd numérique face au vinyle dans l'industrie du disque,"le disque d'aujourd'hui c'est le cd!!soyons sérieux!!"disaient les gens.
Sauf que quelques années plus tard,les pays les plus raffinés ,comme le japon ,ont bien compris que la qualité,était dans le vinyle analogique et pas dans le numérique,ils ont donc représser sur vinyle,tous les bons albums qui étaient sortis entre temps et ont refait des platines neuves,ce phénomène est apparu en europe également.
Et tous les audiophiles ont une platine analogique chez eux.
ils en va de même pour le film,c'est moins pratique ,ça prend plus de temps,mais la qualité n'a rien à voir.
les japonais ,encore eux,ont des étages entier dans leur magasin photo dédiés à la chimie du film photo.
Promène toi à Tokyo et tu t'en rendras compte par toi même et bizarrement ,les gens dans les couloirs ont moins de 30 ans.
Les plus grands photographes font les 2,et il parait que certaines galeries n'acceptent pas le numérique.
Donc je pense que tu devrais te détendre un peu,respirer et prendre un peu de distances avec tes propos catégoriques.


Analyse très pertinente des évolutions. Rien à rajouter. Rien à modifier.
Juste nickel.
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités