Démontage du capot d'un M6

monfort
    Démontage
Messages : 81
Depuis le 17 juin 2007
salmchateau
Un des meilleurs sujets posté sur le forum, avec le prix de l'argentique la solidarité est la seule issue pour continuer a produire des photos argentique +++jlm
leikon
Messages : 52
Depuis le 10 mars 2009
France, Haut Rhin
Bonjour les Summiluxiens, je fais remonter ce post en surface, ayant enfin trouvé le temps de tenter la « réparation » de mon M4.

Rappel : problème récurrent de ce boitier, de temps en temps le levier d’armement et le déclencheur se bloquent. Jusqu’à présent 4 ou 5 intervention qui ont doublé le prix d’achat de l’appareil, hélas sans résultat tangible. Solution provisoire, on parvient à débloquer le système en forçant à la main les roues dentées d’entrainement du film et ainsi finir l’armement des rideaux. On verra par la suite que cette opération a permis de localiser l’emplacement du problème.

Les préliminaires: une copie papier du manuel Leica M2, (qui n’est plus en ligne il me semble) du petit outillage confectionné au début du démontage, petits tournevis divers, deux tournevis sur mesure, et une paire de pince d’électronicien dont le bout a été ajusté pour démonter les écrous à ergots des leviers avant du boitier. Je n’ai pas fabriqué de clamps, j’ai utilisé une pince ordinaire.



La dépose du capot est un jeu d’enfants comparativement au reste. Je passe un certain temps à etudier le mécanisme sous le levier d’armement, puis dégagement du déclencheur et d’une bague de guidage à baïonnette. Constat : la bague est usée, le chrome du déclencheur est usé aussi, tout est complètement sec, ca grippe. Première anomalie trouvée, je nettoie, huile délicatement, refais un essai, ca va un peu mieux, mais ca bloque toujours de temps en temps. Je constate un jeu axial vertical au niveau du mécanisme de réarmement. OK, on va aller plus loin…



Etape suivante, démontage du boîtier. Je suis les instructions du manuel, les vis sont rangées au fur et à mesure dans une boite à compartiments. Première erreur, j’ôte une vis de trop, celle qui se trouve (face au boitier) en bas à gauche. Je dépose le fond, grand moment, je tire et sépare le châssis du boîtier.



Evidemment, un tas de petits machins se répandent su le plan de travail, c’est la fameuse petite vis qu’il ne fallait pas ôter. En fait je pense qu’elle n’existe pas sur le M2, sur le M4 elle tient la tringle du truc de remise à zéro du compteur. C’est là que ca devient intéressant parce que le M2 et M4 ont des mécanismes d’armement et de compteur complètement différents, du coup il faut se débrouiller sans le manuel. A ce stade, je remonte le levier d’armement et le déclencheur pour essayer de déterminer ou se situe le problème. Et je trouve : il y a une pièce circulaire avec une fente, (N°14, release disc, schéma 35) quand on appuie sur le déclencheur une petite languette solidaire du déclencheur se glisse dans cette fente. Si ce disque n’est pas aligné, tout est bloqué. Ca explique le fait du déblocage possible au moyen des roues dentées.



On distingue la fente sur le disque et la languette qui empêche de déclencher pendant le réarmerment de l'obturateur. Sous le disque on voit le ressort du mécanisme de compteur et les traces de remontage. On voit aussi le doigt du déclencheur et la bague à baïonette pas mal usés.



Le mécanisme de réarmement.

Je décide de démonter complètement ce mécanisme et je tombe sur véritable usine à gaz, on se demande qui a inventé un truc pareil. A un moment je dépose la bobine d’enroulement du film, autre tournevis à adapter. L’ensemble est assez encrassé, nettoyage, huilage, puis casse tête pour le remontage. Je n’ai pas fait de photos, j’étais trop stressé à ce stade. Je m’y prends à plusieurs reprises pour remonter le mécanisme, c’est un peu au pif, je n’ai pas de repères pour trouver la bonne position de synchronisme du fameux disque. Au bout de quelques tentatives je décide que la position est bonne, on va remonter le tout.

Et c’est là que ca devient très sympa. Dans le manuel on indique qu’il faut armer le retardateur pour pouvoir démonter. OK. Evidement entre temps, la position du levier se perd et le retardateur se déclenche. Les petites pièces qui ont chuté tout à l’heure font partie du mécanisme du compteur, si on les revisse, on ne passe plus l’extrémité d’un levier en fin de fermeture du boitier, si on ne revisse pas, il faut quatre mains avec des doigts d’araignée parce qu’en plus de ce truc il faut impérativement réarmer le retardateur, trouver la bonne position de son levier, glisser en même temps le châssis dans le corps du boîtier selon des angles précis, pas droits, avec en prime un ressort de 4 mm (ressort de rappel du levier de cadres collimatés) qui ne demande qu’a vivre sa vie de façon autonome. J’ai failli oublier le ressort du mécanisme de compteur, les sagouins qui on démonté mon M4 auparavant l’on remonté à la brutale, voir les griffures au tournevis sur la photo. Il faut le faire glisser délicatement à l’aide d’une lame juste avant de fermer complètement le boîtier. Arf, encore un oubli, le levier de retardateur, si la position n’est pas calée à quelques dixièmes près, il ne fonctionnera pas.

Au bout du compte, début des interventions 10 du matin, interruption de 12 à 14h, puis reprise en continu jusqu’à 22 heures. Je ne voulais pas laisser l’appareil démonté de crainte de ne plus pouvoir tout remettre en place. Pour remonter le châssis et le boîtier j’ai du faire entre 25 et 30 tentatives avant de trouver la bonne méthode.

Quelques précisions me semblent utiles, j’ai fait cet essai pour diverses raisons, j’en avais assez de pseudo réparations foireuses. J’avais racheté un M6 en 2005, j’ai toujours un CL en back up. Si nécessaire mon vieux Nikon F des débuts vit encore. Je n’avais plus « besoin » du M4. Et puis il y avait le mythe Leica à déconstruire (adressez vous à mon psy pour de plus amples détails :wink: ). Et un défi à relever.

Je déconseille par contre ce type d'opération si on ne maitrise pas un minimum les travaux manuels minutieux et si on n'est pas prêt à prendre le risque de tout foirer. J’ai pratiqué l’ aéromodélisme durant environ une vingtaine d’années, ca aide pour ce type d'opération. Pour le remontage, il faut impérativement être en mesure d’analyser et de comprendre comment les divers mécanismes fonctionnent. J’ y ai passé un temps fou pour cette raison, les ingénieurs de chez Leica on fabriqué un monstre ou tout est ajusté avec des tolérances d’horlogerie. Le remontage requiert ce genre de précision. J’ai failli abandonner le compteur et le retardateur en cours de route.

Au fait…Le résultat ? Ca fonctionne mieux qu’avant, j’ai sacrifié un film pour tester, il faut réarmer assez virilement, si on réarme trop doucement ca bloque. Si ca arrive, un petit coup (type double armement sur le levier d’armement) fait pivoter le fameux disque 14, on peut alors déclencher puis réarmer normalement.
Il reprendra du service, c'est sûr.

P.S : un Summiluxien aurait-il une adresse ou on peut trouver des pièces détachées Leica neuves ou en occasion ?
Autre question, quelqu'un sait il ce qu'il faut utilser pour repeindre en mat l’intérieur de la chambre noire ?
Encore une question, ou peut on trouver des épaves de M ? :arrow:

:D
Chabada
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6316
Depuis le 11 oct 2005
Paris / Saint Martin
:shock:
J'ai lu comme un roman.
J'ai adoré les trucs et les machins.
J'ai même ri. Merci
jyl
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 472
Depuis le 31 oct 2009
beurck/ pas de calais
OK avec Chabada et pourquoi ne pas mettre ce manuel papier en PDF ds la page M2?
en voila une idée qu'elle serait bonne :D
jyves
nb Comme çà je pourrais jouer au docteur avec le mien :roll:
D'HABITUDE JE SUIS BREDOUILLE AUJOURD'HUI J'EN AI MANQUE UN
Philippe D.
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7381
Depuis le 12 mars 2006
Nice - Monaco
Rien que de voir le schéma du mécanisme du retardateur,
ça devrait en refroidir plus d'un.



... et après on retrouve ces engins à moitié bricolés sur iB. :roll: :exaspere:
Bertrand
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 843
Depuis le 21 mai 2004
De retour dans le Poitou, mais un peu plus à l'ouest depuis quelque temps
Bonjour Leikon,

leikon a écrit :
... Et puis il y avait le mythe Leica à déconstruire (adressez vous à mon psy pour de plus amples détails :wink: ). ...


J'avais une baisse de moral ce soir :cry:, mais avec une telle aventure, sérieuse et humoristique, j'ai trouvé mon antidépresseur :lol:.
A+
Bertrand
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7259
Depuis le 25 mai 2003
France d'en haut là ou est la mer
je suis :shock:
Le changement c'est maintenant il a dit … ( mdr )
tinmar
Habitué
Messages : 495
Depuis le 21 fév 2008
Thonon les Bains
:shock: :shock: Alors là chapeau :idea:
sylvain
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3610
Depuis le 14 sep 2005
Paris
:lol: quotidien :lol:
Dolce vita
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 221
Depuis le 10 mai 2007
un peu partout
J'ai positivement adoré lire ces mésaventure —qui se soldent par la réalisation d'un M4 viril :lol:

Quiconque a déjà démonté —en amateur contrairement à Sylvain— un appareil photo sait de quoi parle leikon : les heures de folie à tenter de comprendre, l'angoisse d'avoir fait la bêtise définitive qui va nous obliger à aller dans un atelier avec un air penaud avouer qu'on a démonté et qu'on ne sait pas remonter.
J'ai vécu cela avec un Nikon F il y a bien longtemps.

Merci de nous l'avoir fait partager ainsi, si bien raconté, et accompagné de belles et informantes photos.
Amicalement
danyves
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4810
Depuis le 23 juil 2007
Normandie
Epatant ! :shock:


http://www.lightstalkers.org/posts/leic ... e-manual01
habu34
Messages : 36
Depuis le 23 oct 2007
Montpellier


Bonjour,

Je n'ai pas réussit à lire le fichier ci-dessus.
Est-ce le même que celui-ci?

http://www.pentax-manuals.com/manuals/service/leica_m2_service.pdf

Salutations,

Habu
danyves
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4810
Depuis le 23 juil 2007
Normandie
Certainement.

Oui, c'est. Merci.
leikon
Messages : 52
Depuis le 10 mars 2009
France, Haut Rhin
citation :
OK avec Chabada et pourquoi ne pas mettre ce manuel papier en PDF ds la page M2 ?

Apparement le lien ne fonctionne plus. Par contre, j'ai conservé un PDF du manuel en question sur CD, il fait 22 Mo.

Je le transmet volontiers, mais je ne sais pas transférer de gros fichiers et n'ai aucune idée concernant les éventuels droits ou autorisations de mise en ligne. Si quelqu'un a une idée là dessus ?

citation :
J'ai vécu cela avec un Nikon F il y a bien longtemps


Mon vieux F part en révision demain, je n'ai pas de back-up Nikon en argentique, donc laissons faire les pros ! Et puis j'y tiens, c'était mon premier boîtier "sérieux".

:D
habu34
Messages : 36
Depuis le 23 oct 2007
Montpellier
leikon a écrit :
citation :
OK avec Chabada et pourquoi ne pas mettre ce manuel papier en PDF ds la page M2 ?

Apparement le lien ne fonctionne plus. Par contre, j'ai conservé un PDF du manuel en question sur CD, il fait 22 Mo.


Re-bonjour,

Ce lien fonctionne:
http://www.pentax-manuals.com/manuals/service/leica_m2_service.pdf

Salutations
Habu
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : JohnK et 11 invités