4054 résultats trouvés

Revenir à la recherche avancée

Probablement ITDOO puis IROOA et enfin 12585

Bonjour !
Ci-dessus, FRISCO a demandé :
Et que dit le catalogue de 1958 date de sortie du Summicron v1...

J’ignore s’il a existé et ne pense pas que Leitz ait édité un catalogue général chaque année…
Je suppose qu’à l’apparition de la première version du Summicron f:2/35 mm (1958) Leitz conseilla de le coiffer du pare-soleil ITDOO (apparu en 1956) et l’année suivante du pare-soleil IROOA/12571 (apparu en 1959, illustré ci-dessous) ; le pare-soleil 12585 est apparu en 1963.


Photo © bulb

Jean D.
par Jean D.
vendredi 21 octobre 2016 - 0:38
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Quel pare soleil pour Summicron 35 V1 ?
Réponses: 15
Vus: 2057

12585

Bonjour !
Phoenixx a écrit :
J'ai un peu cherché sur le forum et sur le net mais je n'ai pas trouvé de réponse à ma question : quels sont les pare-soleils compatibles avec cet objectif (…)

  • Sur ce site : taper 12585 dans le dico.
  • Si besoin est, vérifier dans le catalogue général Leitz de 1973, page 56.
  • Encore besoin de vérifier ? Le catalogue général Leitz de 1967 (ne figurant pas encore dans la documentation) consacre sa page 8 à la première version du Summicron f:2/35 mm et indique le « Parasoleil ajouré » (sic) n° 12585.

La réponse d’Arnaud (ici) est pertinente : le pare-soleil n° 12585 n’est pas approprié aux versions suivantes.

Monture des filtres : E 39

Jean D.
par Jean D.
jeudi 20 octobre 2016 - 0:52
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Quel pare soleil pour Summicron 35 V1 ?
Réponses: 15
Vus: 2057

Nous attendons la suite !

Bonsoir !

Belle photo en effet !
On devine que l’éclairage provient d’une petite fenêtre…
Expression de Paul empreinte d’une sorte de nostalgie indéfinissable…
Comme Raymond l’a écrit, nous attendons la suite !

Jean D.
par Jean D.
jeudi 22 septembre 2016 - 22:29
 
Forum: Reportages
Sujet: Paul dans sa vie.
Réponses: 321
Vus: 51598

Un « faisceau » ne possède pas de "distance focale"

Bonjour !
:shock: Avant de s’emporter ci-dessus en commettant quelques écarts de langage, ici et dans son message suivant PlainVanilla a écrit :
La distance focale des faisceaux infrarouges n'est pas la même que celle des faisceaux du spectre visible. D'ailleurs, le rouge et le bleu n'ont pas la même distance focale non-plus.
Les IR sont mis au point sur un plan légèrement décalé, oui. Pourquoi ? Parce-qu'ils n'ont pas la même distance focale.

Vous avez probablement à peu près compris, mais confondez totalement le vocabulaire…
  • Un « faisceau » (un rayon lumineux ?) en lui-même ne possède pas de distance focale ; il se contente de se propager de façon rectiligne (dans un milieu homogène) et de se réfracter lorsqu’il pénètre (selon un certain angle) dans un milieu d’indice de réfraction différent.
  • Cet indice, qui caractérise un milieu transparent et homogène, dépend de la longueur d'onde de la lumière ; la distance focale (d'une lentille convergente mince par exemple) est donc fonction de la longueur d'onde ; c’est cette lentille qui possède une distance focale (donc variable) et non les « faisceaux » qui la traversent.
  • L’un des intérêts d’un objectif apochromatique est de réduire la variation de la distance focale en fonction de la longueur d'onde dans le spectre visible.

Jean D.
par Jean D.
jeudi 15 septembre 2016 - 0:11
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: Noir&Blanc M8 et DNG
Réponses: 58
Vus: 5692

Le "prototype" correspond à la troisième version

Bonjour !

Ces deux objectifs en vente sur Ebay, n° 2269507 et 2269756 fabriqués en 1968, appartiennent à la troisième version du Summicron f:2/50 mm et non à l’objet de ce fil (deuxième version), auquel ils ressemblent un peu car il s’agit d’une fabrication précoce : la bague de mise au point est analogue (knurled and dimpled pour les leicaïstes anglophones) et non striée verticalement sur l’ensemble de son pourtour, comme ce fut le cas ensuite.

Citant la page de Thorsten Overgaard consacrée à cette deuxième version, Noël a écrit :
(…) on parle de cet objectif comme étant destiné aux dernières séries de fabrication du Leica M4 chrome noir

dernières séries de fabrication du Leica M4 chrome noir » : ce n’est pas exactement cela qu'a écrit cet auteur :wink: )
A la fin de cette page, juste après la ligne « Rare Leica 50mm Summicron-M f/2.0 lenses: », l’auteur publie deux photos de Summicron f:2/50 mm et ensuite la photo d’un Elcan f:2/50 mm (monté sur un boîtier Leica M4 KE-7A). Intéressons-nous aux deux premières :
  • L’objectif n° 2269476, fabriqué en 1968 et anodisé noir, correspond à la troisième version ; c’est cela que Thorsten Overgaard qualifie de « "prototype" version in black (…) Rigid Black Chrome made for Leica M4 black. It's not a black paint model but a kind of prototype made for the last version of Leica M4 Black paint, and Leica M4 black chrome. » ; il commet une confusion en le désignant par rigid (adjectif s’appliquant à la deuxième version). Cet objectif appartient à la même fournée que les deux signalés par Benja (fabrication précoce).
  • Ensuite, Thorsten Overgaard illustre un « early Summicron Black Paint » n° 1587449, fabriqué en 1958, qui correspond à la deuxième version, objet de sa page et du présent fil. On remarquera :
    • le graphisme des gravures entourant la lentille frontale composé de lettres minuscules,
    • le caractère composite de la finition noire (parties en laiton peintes et bague de mise au point en aluminium probablement anodisée),
    • le "doigt" de mise au point (dépassant légèrement à droite), dont la présence est normale (ceci pour répondre à l’interrogation initiale de Noël).

Jean D.
par Jean D.
lundi 5 septembre 2016 - 3:18
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Summicron 50 rigid black chrome
Réponses: 11
Vus: 2273

Peut-être transformation d’un objectif chromé…

Bonjour !

Voici un mois, Noël a demandé ceci au sujet du « Summicron 50 rigid ayant l'appellation Black chrome » :
(…) quelle version est ce ?

Je rappelle à nouveau (voir par exemple ici) que l’appellation rigid est utilisée par les leicaïstes anglophones pour qualifier la deuxième version du Summicron f:2/50 mm (il s'agit du cas présent*) par opposition à la première, qu’ils nomment collapsible (nous disons "rentrant").
* Quelle que soit sa variante éventuelle : monture à pas de vis, finition noire…

Ensuite, il a écrit :
A-t-il la même formule optique que le 50 rigid chromé ?

:content-anim: Oui !

Noël a poursuivi par cette remarque :
J'ai aussi l'impression qu'il y a des versions avec et sans ergot de mise au point ?

Je ne crois pas, car il est nécessaire : cet ergot (que je préfère appeler "doigt" de mise au point) comporte un bouton-poussoir de "blocage à l'infini" destiné à fournir un point d’appui afin de verrouiller et déverrouiller l’objectif, dont la base du fût est lisse (le pouce et l’index n’y trouveraient aucune prise).

Intrigué, il a ajouté ceci :
À certains moments on le présente comme un prototype qui aurait équipé des M4 noirs....

:? Je n’ai jamais lu cela ; je suppose qu’il s’agit d’une rumeur dénuée de fondement…

Puis, Noël a questionné :
sait-on à combien d'exemplaires celui-ci a-t-il été fabriqué ?

celui-ci » : l’objectif en question) Je l’ignore, peut-être ces rares variantes n’ont-t-elles pas été précisément comptabilisées ; probablement un faible nombre…

Enfin, hésitant peut-être à s’offrir cette rareté, il a demandé :
Et a-t-on une idée de prix de cet objectif sur le marché de l'occasion ?

Le "Leica International Price Guide" (8ème édition, datant de 2000) indique 2400 US $ en état C ("état d’usage").

:idea: J’ajoute que certaines de ces rares variantes s'avèrent composites et relativement variées : fût laqué, bagues anodisées…

Les deux photos publiées par Noël illustrent un Summicron f:2/50 mm (deuxième version) à baïonnette, dont la finition noire me paraît plutôt peinte qu’anodisée (comme l’ont estimé Yorda et Benja) ; il ne s’agit cependant peut-être pas d’un objectif en finition noire d’origine, car je ne perçois pas son aspect caractéristique (difficile cependant d'apprécier cela sur photo) et il semble "trop neuf pour être vrai" ; peut-être (voire probablement mais sans certitude absolue) s’agit-il de la transformation d’un objectif chromé…
A priori, prudence donc avant de casser la tirelire ! :wink:
J’ajoute que cet objectif appartient à la fabrication tardive :
  • l’échelle des distances possède la double graduation,
  • le graphisme des gravures entourant la lentille frontale est composé de lettres majuscules (sans le prénom "Ernst" mais on ne peut le constater sur ces photos).

Au sujet de la « référence Leica SOSTA puis 11518 » mentionnée par Noël dans son message précédent, je pense que :
  • SOSTA est le code Leitz à cinq lettres désignant la rare variante à pas de vis de cet objectif,
  • 11518 est la référence numérique (adoptée plus récemment) désignant la même variante lorsque l’échelle des distances est graduée en mètres,
  • 11018 est la référence numérique désignant la même variante lorsque cette échelle est graduée en pieds (feet).
J'ajoute que la référence numérique désignant cet objectif en monture à baïonnette et en finition noire (indifférenciée) est 11117.

Jean D.
par Jean D.
samedi 3 septembre 2016 - 15:12
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Summicron 50 rigid black chrome
Réponses: 11
Vus: 2273

C'est le verre lui-même qui est radioactif...

Bonjour !

C'est à peu près ce que j'ai écrit sur la deuxième page de ce fil, voici plus de dix ans... :wink:

Jean D.
par Jean D.
lundi 29 août 2016 - 9:43
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Summicron "jaune": survivants ?
Réponses: 54
Vus: 11627

Une leçon de photographie et de respect…

Bonjour !

Comme les précédents, ce nouveau sujet s’avère magnifique, peut-être un peu différent dans son esprit car tu confies davantage ton sentiment profondément humain et respectueux (qui transparaissait quand même auparavant).
  • Excellente première photo, avec ces masses qui se répondent, notamment celle de l’ombre sur le mur de briques !
  • Le portrait de Peppino et de son fils (n° 3) est particulièrement admirable : on ressent un tel amour réciproque...
  • La photo n° 9 est également remarquable, avec le chevalement qui apparaît au loin sous le panneau de basket.
Ton texte laisse soudainement redouter la possible issue fatale de Peppino par la silicose et la détresse de ce fils privé de celui auquel il était tant attaché, mais fort heureusement cet homme courageux et digne est toujours présent, devenu casanier : il t’est réapparu avec Mario devant la porte de leur petite maison (dont le n° 58 est orné d’un fer à cheval), la main sur le cœur en un beau salut empreint d’estime et de fraternité.
Bravo pour l’ensemble ! Comme tu en es coutumier, photos et commentaires se complètent pour constituer un superbe témoignage d’humanité.
En outre, en argentique N&B : un style et une pérennité qui, à travers ton regard et ta plume, constituent une leçon de photographie et de respect…

Jean D.
par Jean D.
lundi 29 août 2016 - 9:20
 
Forum: Reportages
Sujet: Peppino
Réponses: 51
Vus: 8998

Up !

Bonsoir !

Plus haut, Fabrice a demandé :
Tu as de sacrés temps de latence. Tout va bien, Jean ?

Je vis un peu au rythme du temps géologique...
T'inquiète, ça va impec, merci ! :content-anim:

Jean D.
par Jean D.
lundi 22 août 2016 - 21:00
 
Forum: Livres, sites, expositions et événements
Sujet: Nobuyoshi mon amour
Réponses: 147
Vus: 14070

Up ! Page 7 !

Bonjour !

A propos des premières feuilles du sorbier, Robert avait écrit au Printemps :
Ce rose/rouge est d'ailleurs très transitoire.

En effet, les chloroplastes ont pris le dessus en un mois !

Au sujet de cet arbre, Wots a remarqué ici :
on en voit beaucoup boulevard Saint Marcel.

Exact !

Jean D.
par Jean D.
dimanche 21 août 2016 - 23:39
 
Forum: Livres, sites, expositions et événements
Sujet: Nobuyoshi mon amour
Réponses: 147
Vus: 14070

Jeu de tarot

Bonjour !

Ici, FRISCO a proposé :
Démontage de la bague de Map. Petite perceuse à colonne et étau Ad Hoc un jeu de tarot approprié (…)

Gare à la limaille, ce serait un coup de poker !
Solution simple et moins risquée : collier Serflex ?

:oops: Ah bon ? D'accord : :arrow-anim:

Jean D.
par Jean D.
jeudi 28 juillet 2016 - 23:24
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M3D David Douglas Duncan et son Summilux
Réponses: 39
Vus: 8004

Fil doublement redondant

Bonjour !

Merci pour cette information, mais ce fil est doublement redondant : voir ici et ... :wink:

Jean D.
par Jean D.
mardi 26 juillet 2016 - 23:49
 
Forum: Travaux des summiluxiens
Sujet: Exposition "Eyes Wide Open" à Gand jusqu'au 14 août
Réponses: 1
Vus: 430

Hygiène rigoureuse et bien-être ne sont pas incompatibles !

Bonjour, merci pour cet étonnant épilogue, comme à ton habitude conté d'une vaste gamme de tonalités ! Ton N&B argentique, c'est quelque chose...

Ci-dessus, manifestement intrigué, Paradoxal a demandé :
Un bac vide et tous ensemble dans l'autre
Pourquoi ?

Euh… Pour plus facilement se gratter mutuellement le dos de la pointe du bec, tout en pataugeant et en commentant les péripéties du dernier concours ?
:arrow: Je ne sais pas, moi ! Je cherche…

Jean D.
par Jean D.
mardi 26 juillet 2016 - 23:23
 
Forum: Reportages
Sujet: Colombophiles
Réponses: 42
Vus: 6529

Fil redondant

Bonjour !

citation :
Grandes ouvertures et bokeh : Noctilux, Nokton, Summilux and co...

Sujet certes intéressant, mais voici encore un fil redondant (voir ici), pratique hélas courante sur ce forum... :roll:

Jean D.
par Jean D.
dimanche 17 juillet 2016 - 7:42
 
Forum: Divers (photos)
Sujet: A pleine ouverture (fil ouvert au maxi, comme tous les fils)
Réponses: 485
Vus: 71175

Correcteur dioptrique

Bonjour !

Pardonnez-moi si je me montre un peu tatillon, mais la "dioptrie" est une grandeur physique, une unité de mesure utilisée en optique…
En l’occurrence, on ne peut parler de "correction de dioptrie" (titre de ce fil) ni de "molette de dioptrie", mais de correcteur dioptrique. :wink:

Jean D.
par Jean D.
mardi 12 juillet 2016 - 23:40
 
Forum: Leica Q
Sujet: correction de dioptrie
Réponses: 14
Vus: 1579
PrécédenteSuivante

Revenir à la recherche avancée