154 résultats trouvés

Revenir à la recherche avancée

Aller au message

Ca y est j’ai fini mon premier bidon et rechargé avec la version en poudre, et je peux dire que j’en suis globalement satisfait. La compacité du système et la facilité de mise en œuvre ont tenu leurs promesse.

Utilisé avec des films « classiques » HP5+ , Fp4 et PanF d’Ilford le résultat est sans surprise. J’ai l’impression que le grain est bien présent et un peu mou, donc rien de remarquable à attendre de ce côté, par contre les négatifs semblent à l’oeil bien contrastés et conservent une bonne dynamique et des détails dans les ombres et les lumières. Ils sont faciles à scanner et laissent de la souplesse pour le traitement sur ordi.

Ce n’est pas un système qui donne une grande souplesse dans les possibilités de développement comme un révélateur classique, au contraire il donne une certaine stabilité ou constance des résultats. Quand on regarde les tables on voit que si la températures passe de 24 à 27°C le développement ne sera poussé que d’1/2 valeur. Cet été j’ai donc fait la plupart de mes développement à température ambiante sans avoir besoin de monitorer la température.

Pour un développement poussé à +1, j’ai mis le bidon au soleil 1/2 heure et vérifié la température de 31°C avec un thermomètre. Le résultat est satisfaisant aussi. C’est le film qu’on voit sur la première photo.


Ilford hp5+ Exposé à 800 dans un rolleiflex et développé poussé +1,

Le deuxième moyen de contrôler le développement est l’agitation. Trois modes d’agitation sont proposés avec là aussi La possibilité de pousser ou retenir le développement d’1/2 valeur, mais c’est beaucoup plus limité à mon sens. En effet il faut bien agiter un minimum surtout au début, il y a le temps de remplissage de la cuve et puis on ne peut pas laisser complètement immobile non plus. Donc je ne suis pas convaincu qu’on ait une grande maitrise par ce moyen, mais ce que je peu dire c’est que le développement en mode « intermittent » marche très bien.

Le seul problème que j’aie rencontré c’est avec les plans films. Ils se trouve que j’ai utilisé des vieux plans films 20x25 fomapan 200, traités un par un en cuvette, qui sont sortis sous exposés et sous développés. Ils sont peut-être périmés, ou alors c’est la couche verte qui interagit avec le développement. J’ai surexposé, et j’ai prolongé le développement, et conformément aux principes j’ai pratiqué une agitation minimale, mais là c’est l’échec parce que l’agitation minimale avec le PF reposant au fond de la cuvette ça donne des irrégularités (un peu comme des coulures mais à plat). Donc voilà pour les limites.

La durée de vie de 16 films m’a semblé réaliste, mais comme c’est les vacances j’ai perdu le compte, je pense que j’en ai fait au moins 14 avant d’arrêter! Par contre il faut tenir compte d’une prolongation conséquente du temps de traitement de plusieurs minutes. Après 10 films, compter 2min30s de plus, et je ne suis pas certain que les résultats se maintiennent dans ces conditions. Je serais plus attentif cette fois ci.

En conclusion, je dirais que ce n’est pas un produit pour les amateurs de chimie et les Mozart du labo, ni pour les testeurs de pellicules exotiques, mais qu’il est très bien pour les photographes qui veulent juste développer quelques pellicules rapidement (et ça peut inclure les débutants).




Lomo LCA-120 HP5+ en format 120, développement standard


Leica M3 et summicron 50 , HP5+ , développement standard
par Zorki
jeudi 22 août 2019 - 16:37
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Cinestill DF96
Réponses: 4
Vus: 843

Aller au message

Formidable, la patience récompensée. Et pas plus long qu’un retour SAV.

J’espère toujours que le capteur de mon M9 en fasse autant.
par Zorki
dimanche 28 juillet 2019 - 9:49
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: m9
Réponses: 9
Vus: 1075

Aller au message

Au cas où, verifier avec une deuxième batterie que le problème ne vient pas de là, c’est probablement la seule chose à faire soi-même.
par Zorki
mercredi 26 juin 2019 - 21:35
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: m9
Réponses: 9
Vus: 1075

Aller au message

Merci pour les anecdotes.
par Zorki
jeudi 23 mai 2019 - 8:02
 
Forum: Leica M : divers
Sujet: Le(s) Leica de Cartier-Bresson
Réponses: 11
Vus: 1263

Aller au message

Je relance ce sujet car je viens de me procurer un flacon. J’ai lu les autres fils cités et avec tout le respect que j’ai pour Piga et les autres, je trouve qu’il a été un peu rapidement relégué du fait de l’anciennneté du procédé.

De fait le procèdé monobain est ancien, j’avais lu ça dans mon manuel de photo Larousse des années 70. Et à l’époque, pour les photographes sérieux et autres amateurs de chimie, c’était un procédé par trop simpliste, qui ne permetait pas les subtiles adaptations que beaucoup aiment apporter au traitement de leurs négatifs. Clairement ce n’est pas un procèdé qui prétend améliorer la qualité du développement des négatifs sur quelque point que ce soit.

Mais personnellement j’ai quasiment arrêté de développer depuis le passage au numérique (sauf les plans films). Et déjà quand je développais c’était surtout « standard » Id-11 nominal. Actuellement je porte mes films au labo et qui sait ce qu’ils utilisent? Autrement dit je suis peu intéressé par les subtilités.

Après recherche il y a actuellement plusieurs produits comparables en vente. En plus du Cinestill df96, il y a le Ars-Imago mono bain qui est vendu en deux parties et avec un temps de développement plus long, d’autres plus confidentiels encore, et le procédé semble être utilisé en radiographie. Le cinestill est prêt à l’emploi et rapide. Et un peu cher, c’est vrai, mais si on compare au prix d’un litre d’Id-11 + hypam, pas tellement.

L’intérêt du système (sur le papier):
-développement et fixage en 6 à 3 minutes pour une température de 21 à 27°C. Presque à température ambiante.
-le développement ne dépend pas vraiment d’une durée précise (après le temps indiqué c’est juste le fixage qui se prolonge). Moins de stress.
-le développement dépend surtout de la température et de l’agitation (ce qui est aussi le cas en développement classique).
-matériel minimal à ranger et nettoyer: un point d’eau, une cuve, le flacon prêt à l’emploi et c’est tout, pas de bidons ni de doseurs...

C’est ce dernier point qui retient mon attention.

Je vous dirais après l’avoir essayé.
par Zorki
mardi 21 mai 2019 - 22:52
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Cinestill DF96
Réponses: 4
Vus: 843

Aller au message

C’est bien de faire des expériences, mais il faut y aller doucement sur les conclusions, et ne pas perdre de vue que tout écart par rapport à la sensibilité nominale du film que ce soit à l’exposition ou au développement a des conséquences sur le grain, le contraste (et les couleurs), et qu’on atteint vite les limites d’exposition du film.

On a besoin de conserver une marge d’erreur importante, non seulement pour l’exposition mais aussi pour le développement. Si tu surexposes systématiquement de 3 IL tu n’as plus de marge d’erreur. Une lumière forte ou un surdeveloppement accidentel risquent de « crâmer » le négatif.

Il ne faut pas surestimer notre propre capacité à règler l’exposition correcte, ni celle de l’appareil surtout en argentique (as-tu idée de la précision réelle du 1/250s de ton obturateur, ou du diaph?), ni même la précision du développement par les labos.
par Zorki
lundi 20 mai 2019 - 12:32
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Question de béotien : sensibilité en argentique.
Réponses: 14
Vus: 885

Aller au message

cirke a écrit :
Marc14 a écrit :
Le Q2 quant à lui est un peu seul au monde. Equipé de son objectif, il est à la fois plus compact et au moins aussi bon que ses concurrents FF 47MP sur de très nombreux points.
Mais avec le choix scotché dessus d'un 28mm , ce qui doit quand meme refroidir pas mal de monde


Pas si tu fais tes comptes... le boîtier avec son 28mm coûte le prix d’un objectif M seul (entre le 28 Summilux et le 28 Summicron). Les objectifs M sont très chers. Beaucoup de photographes qui ont des finances limitées mais sont malgré tout attirés par Leica n’envisagent pas d’acheter plus d’un objectif de la marque. Le Q(2) répond parfaitement à cette demande.


Ça vaut ce que ça vaut, mais sur flickr que j’utilise actuellement il y a des statistiques sur les marques (appareils utilisés pour les photos postées sur le site, en nombre d’utilisateurs), et aujourd’hui le Q est le Leica le plus utilisé de tous les Leica avec 69 utilisateurs par jour devant le M et le M9. Ça ne dit pas si le Q2 remplacera le Q:

http://www.flickr.com/cameras/leica

Pour info, selon ces statistiques, les Nikon d750 et Canon eos 5d MarkIII et MarkIV (du lourd aussi donc ) ont chacun plus de 1000 utilisateurs par jours sur ce site, sans parler d’autre modèles et des smartphones bien sûr. Ça fait relativiser.
par Zorki
jeudi 9 mai 2019 - 9:32
 
Forum: Leica Q
Sujet: Leica Q2
Réponses: 811
Vus: 41088

Aller au message

Je me suis demandé naïvement quel Leica Henri Cartier Bresson utilisait. J’avais l’image du M3... mais forcément en 40 ans de métier il a dû en changer quelques fois! Voici donc le résultat de ma petite recherche de ce soir sur Google.

L’un des premiers acheté en 1932 serait un Leica I (modèle C)
En 1935 on le voit avec un autre vissant un Leica II ou III sur la photo de Hoyningen-Huene
Puis un IIIg.
Ensuite le M3 en chrome, et aussi en noir recouvert de gaffer.
Puis un M4
Dans les années 70, on le voit au travail aussi avec un Leica CL
Et puis un minolta CLE!!! oui oui, c’est presque un Leica...
Et peut-être un compact AF de chez Leica sur ses vieux jours.

Pour les objectifs j’ai emarqué une grande fidélité aux modèles rétractables (Elmar, Summicron?), mais pas seulement.
par Zorki
jeudi 9 mai 2019 - 0:30
 
Forum: Leica M : divers
Sujet: Le(s) Leica de Cartier-Bresson
Réponses: 11
Vus: 1263

Aller au message

Thierry2a a écrit :
24 Mpx me suffisaient sur le Q. Tout comme ça me va sur le Fuji X-H1 et le X-Pro2.

Mais très bizarrement l'éditeur avec qui je vais peut-être bosser pousse tous ses photographes à passer au minimum à 35 Mpx. Et je ne comprends pas pourquoi.

Bon, pas question pour moi de revendre avec une grosse décote mon parc Fuji pour passer chez Sony ou Panasonic. Mais j'ai bien revendu mon Leica Q et commandé un Q2.

C'est intéressant, est-ce que la résolution d'impression à augmenté?
par Zorki
lundi 15 avril 2019 - 17:42
 
Forum: Leica Q
Sujet: Leica Q2
Réponses: 811
Vus: 41088

Aller au message

Dis toi que même au 1/1000s il y a toujours un flou de bougé, c'est juste que les capteurs ne sont pas encore assez précis pour le voir.
par Zorki
samedi 13 avril 2019 - 11:09
 
Forum: Leica Q
Sujet: Leica Q2
Réponses: 811
Vus: 41088

Aller au message

Un problème de moins!

Pour l’autre problème (la ligne fine) liè aux rideaux il faudrait que tu sois certain des conditions qui le produisent, ainsi quand tu auras l’occasion de le faire réparer ce sera plus facile.

Si la fuite à bien lieu durant le réarmement, il suffit de masquer l’objectif (bouchon) durant le réarmement. Comme sur les premiers Leicas.
par Zorki
vendredi 12 avril 2019 - 13:25
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Leica M6 et fuites de lumières ; help
Réponses: 15
Vus: 1336

Aller au message

Personnellement je fais pas mal d’argentique en ce moment, et je scanne. Je passe deux fois plus de temps à effacer les diverses poussières et défauts sur chaque négatif qu’a corriger les taches vraiment gênantes du M9 (sur une fraction des fichiers). Ca fait relativiser.

Vu qu’on est au moins deux, je pense qu’on va pouvoir ouvrir un fil dédié aux photos prises au Leica avec capteur corrodé. :cool:
par Zorki
mardi 9 avril 2019 - 20:16
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: Nouveaux capteurs CCD pour M9, ME et Monochrom 1
Réponses: 532
Vus: 55631

Aller au message

Certes, on ne divise pas le nombre depixels impunément, mais je bloque sur l’histoire du f1,7 qui devient du f3...

On parle de quoi alors, le nombre de pixels c’est un peu évident, donc reste la profondeur de champ?
par Zorki
jeudi 28 mars 2019 - 19:46
 
Forum: Leica Q
Sujet: Leica Q2
Réponses: 811
Vus: 41088

Aller au message

thierrylothon a écrit :
. Il faut préciser et insister que c’est un recadrage qui offre l’illusion d’un faux vrai 35, 50 ou 75 car l’ouverture choisie sur le 28 ne sera pas celle du crop: (X/28)F par exemple pour une ouverture F1.7 à 28mm cela donnera F3 pour un recadrage numérique d’un cadre 35mm (35/28)1.7
Le Leica Q/Q2 est un hybride compact au format 24x36 monté d’un superlatif 28mm… avec lequel il est possible de recadrer l’image comme n’importe quel autre boîtier

Je ne comprends pas ce que tu dis.

Ce qu’on appelle l’ouverture par exemple 1,7 est simplement le rapport de la longueur focale réelle de l’optique, sur le diamètre du diaphragme. Le format de l’image (capteur, négatif...) n’a rien à y voir, ni un quelconque recadrage. Comme tu le dis avec n’importe quel boîtier on peut recadrer l’image a posteriori, cela ne change pas l’ouverture, sauf si le Q le fait lui-même.

J’ai raté quelque chose?
par Zorki
jeudi 28 mars 2019 - 18:23
 
Forum: Leica Q
Sujet: Leica Q2
Réponses: 811
Vus: 41088

Aller au message

Si mon capteur était comme ça je le garderais ou j’essaierais de le vendre aux enchères, je suis sûr que ça finira par avoir de la valeur. Le mien à juste une dizaine de petites taches... :sad:
par Zorki
mardi 26 mars 2019 - 22:49
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: Nouveaux capteurs CCD pour M9, ME et Monochrom 1
Réponses: 532
Vus: 55631
Suivante

Revenir à la recherche avancée