LEICA
Accueil Compacts Minilux

Minilux

 

Minilux

Compact argentique 24x36

Le Minilux a été produit de 1995 à 2003. Conçu par Leica, il a été produit par Matsushita-Panasonic. L'intérêt de cet excellent compact réside dans l'objectif Summarit 40 mm f/2,4.

La finition titane est la plus courante. En 1998, une version noire a cependant été produite. Deux éditions limitées ont aussi existées.

Minilux

Minilux

Type Appareil compact avec objectif lumineux et corps en titane.
Viseur Viseur lumineux avec des marques donnant le champ de mesure de l'autofocus. Pour des photos en macro et des panoramas. Adaptateur panorama disponible en accessoire.
Objectif Leica Summarit 40 mm f/2,4 (6 éléments en 4 groupes).
Intervalle de mise au point Mise au point automatique ou manuelle de 70 cm à l'infini.
Obturateur Vitesse: de 1s à 1/400 s.
Mesure d'exposition Intégrale, centrale pondérée.
Contrôle d'exposition Contrôle d'exposition programme ou à priorité ouverture, avec flash automatique déconnectable.
Correction d'exposition De +2 EV à -2 EV par demi-valeurs.
Dimensions (L x H x P) 124 x 69 x 39 mm.
Poids Environ 330 g.
  Flash intégré, capuchon d'objectif automatique.
Tarif constaté 900 € (septembre 2002)


Editions limitées

Minilux Tintin (1999)

Sur commande du club belge Tintin, 200 Minilux à l'effigie du célèbre reporter ont été produits. Livré dans une pochette spécifique, le boîtier gravé était accompagné d'une montre.

Minilux DB exclusive (2002)

Avec le "LEICA minilux DB exclusive", Leica proposait une série spéciale de son compact à surface titanisée et gainée de peau de serpent de couleur assortie. On utilise la peau du karung, une espèce de serpent d'élevage. Le boîtier de l'appareil est partiellement revêtu de peau sur la partie frontale et au dos. Les lettres DB dans le nom du produit signifient Databack (dos horodateur), ce qui permet, quand on le désire, d'insoler la date et l'heure de la prise de vue.


Avis d'utilisateurs


Alain Lefaucheux
Après une longue vie photographique, le compact s'étant avéré le plus simple bloc-note-photo, j'ai acheté un Miu, un Miu zoom, et un Miu 2 [NDLR: compacts Olympus], rassurez vous, pas tous en même temps.
Le Miu, "savonnette" : super optique, très pratique, bon bloc note
Le Miu zoom : optique pas terrible par rapport à l'autre, et intérêt du zoom pas assez évident pour oublier le surcroît de volume
Le Miu 2 : optique équivalente, mais ouverte à 2,8 au lieu de 3,5. Utile en théorie, en pratique moins évident. Mise au point AF bonne, mais produisant du flou en vrac dès qu'il y a deux personnes, un pare-brise un hublot ou une vitre de bus.

J'ai donc résolu de chercher un compact qui permette la mise au point manuelle : le Minilux semble être le seul, puisque le Prego et ses clones de Rollei ou autre ne proposent que des paliers de mise au point. En prime le Minilux donne un automatisme priorité diaf dont j'ai l'habitude avec le R3, R4, R7 et R8, que j'utilise en majorité sur ce mode.
J'ai donc sauté le pas chez notre ami de "Double expo" pour un beau minilux noir sortant de révision avec un obturateur neuf entre autres.

A l'expérience, le déclencheur est pratiquement inaudible, le seul bruit vient de la sortie de l'optique à la mise en contact. Le déclencheur n'est pas très facile comme un M, plutôt genre bouton plastique, mais ça marche bien quand même. Le sélecteur de "tout auto" ou "choix du diaf" ou "choix de la distance", est un modèle de simplicité efficace, dans la bonne tradition de la marque.

Venons en au point qui intéresse tout le monde, l'optique : elle est bluffante de cette clarté transparente habituelle d'un Leica, pas de vignetage , pas de différence de netteté centre-bords, un peu moins de piqué qu'un Summicron R35, carrément moins qu'un Elmarit R35mm, mais finalement très présentable. En bref Leica n'a pas à en rougir, c'est une réussite vu le prix total et la compacité du total. A propos de compacité, le titane fait fantasmer trop de gens, et on oublie qu'il pèse le double de l'alu, et (?) fois plus que le magnésium. Donc un peu lourd, mais chez Leica on a l'habitude, ça stabilise et ça rassure.

Défauts :
  • Pas de rappel dans le viseur, c'est carrément énervant d'avoir à regarder sur le dessus pour savoir le diaf et la vitesse choisis à votre insu, un rappel de distance serait le bienvenu, mais Nikon n'a pas eu beaucoup de longévité avec ses 28mm et 35mm d'horlogerie.
  • Le flash automatique qui se déclenche quand il veut, et qu'il faut désactiver manuellement, en appuyant 6 fois sur le sélecteur de mode flash : une aberration qu'un sélecteur rotatif simple aurait résolu


Etienne Roux
Il se trouve que ma femme a acheté un Leica Minilux avec focale fixe il y a trois ans maintenant. Je l'ai essayé a plusieurs reprises et son utilisation est pleinement satisfaisante car sa compacité, son revêtement titane et sa prise en main sont excellents. L'objectif qui l'accompagne est de très bonne qualité car il est fixe et ne comporte ni déformations, ni défauts visibles.
C'est donc un appareil tout à fait recommandable, sans doute le meilleur des compacts à focales fixes.
Une vraie réussite. De plus, le flash intégré qui l'accompagne remplit très bien son office et on peut lui faire confiance. Du beau matériel quoi!


Jean-Paul Bricout
Le Minilux est avant tout une excellente optique dans un boîtier bien construit. Pour le reste soyons "objectif" : le viseur est trs "étriqué" et donc désagréable, la correction IL hyperlente, le flash classiquement très "yeux rouges" et pour finir la compacité est loin d'être exemplaire.
Je possède par ailleurs un Rollei 35S, bien moins sophistiqué, mais beaucoup plus rapide et plus créatif.
Certes un bien bel appareil, mais pour capter "l'instant décisif", c'est autre chose !


Jacques G.
Le Leica Minilux est exceptionnel et les clichés sont toujours réussis même sans Soleil grâce à la définition et au contraste de l'objectif. C'est meilleur que le Minox GTE ou que le Konica Hexar considérés comme un top. En noir et blanc c'est aussi magnifique et même cela embellit la réalité. Bravo a Leica.
Un petit reproche : le déclencheur manque de souplesse. Un appareil pour les amoureux de la photographie.


Daniel Foin
Entre mes enfants et des amis nous possédons 5 Minilux avec le Summarit 2,4 de 40 mm. Si nous sommes ravit de son utilisation et des résultats des clichés il n'en est pas de même de la fiabilité ; tous sont tombés en panne d'obturateur (défaut affiché E02 sur l'écran) avec, à chaque fois un coût de réparation de 180 à 200 €.
Le phénomène est bien connu, au point que dernièrement Leica m'a remplacé gratuitement par un neuf un appareil datant de quelques années qui venait une nouvelle fois d'avoir cette panne. C'est dommage, d'autant plus que toujours rien n'ayant été fait le risque est toujours là.


Jean-Claude Mosser
Je viens d'en faire les frais, mon Minilux noir à focale fixe (faisant des photos d'une définition extraordinaire) vient de mourir... Et oui je l'ai su par internet. Il affiche E02 ce qui veut dire que l'obturateur est HS ! Après quelques 50 pellicules de 36 vues. Même si je le fais réparer çà peut se reproduire... [...]
Ce message est pour INFORMATION à tout nouvel acheteur éventuel.

NDLR :La panne d'obturateur dont il est question dans les deux derniers avis a été remonté par des utilisateurs sur des forums américains. Il n'y a cependant aucun chiffre et il est difficile d'en savoir plus. Un utilisateur content ne le dit généralement pas : les mécontents semblent donc plus nombreux. Cela reste toutefois inquiétant : le problème touche-t-il seulement une série de boîtiers ? Touchons du bois, mon exemplaire fonctionne bien Et si le vôtre rencontre un problème, espérons que cela soit durant la période de garantie.


Baptiste Morel
Bonjour, j'ai lu les avis des acheteurs juste après avoir fait moi même l'acquisition d'un Minilux noir.
Difficile de résister à l'achat d'un Leica d'occasion à 230 euros. Effectivement le rendu est superbe, même les photos réalisées avec le flash sont magnifiques. Mais, il y a un mais, au bout de 5 pellicules le fameux message E02 s'est affiché, heureusement pour moi il a laché pendant la période de garantie.

Je vais me rabattre sur mon Rollei 35s.
Certes il a tendance à vignetter et il n'est pas idéal pour faire de la dia, mais on s'y attache plus, il est 100% mécanique, il a un look innimitable, et il est plus petit et plus discret que le Minilux.

Autre bémolĘsur le Minilux, il faut à chaque remise en marche appuyer sept fois sur le bouton mode pour enlever le flash, ce qui n'est pas toujours adapté pour voler des images.


Autres avis
Rendez-vous sur le
forum (il remplace les avis comme ceux ci-dessus).

Exemples :